avant-match

Pampelune - Lekunberri

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 21 octobre 2020 et débute à 13:49. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Temps forts 
 
 Supprimer
0km 

Carapaz termine 4e,, Valverde termine 5e, Mas 6e. Enfin une journée souriante pour la Movistar, peu en réussite cette saison, et qui a réalisé une performance sur tableau noir ce mercredi !

0km 

Derrière, Primoz Roglic règle le groupe des favoris devant Dan Martin.

0km 

VICTOIRE DE MARC SOLER !

Le Catalan a parfaitement manoeuvré en surprenant tout le monde dans la descente finale après avoir effectué un gros travail pour Valverde et Mas ! C'est sa première victoire sur un Grand Tour, sa deuxième de l'année.

Marc Soler, líder del Movistar Team para el Giro
1 km 

Marc Soler va gagner ! Il est sous la flamme rouge et a suffisamment d'avance !

2,5km 

Derrière, le groupe des battus essaye de perdre le moins de temps possible.

4km 

Ca sent pour Soler ! L'écart ne bouge pas et l'Espagnol fonce vers l'arrivée désormais !

8km 

Soler creuse !

22 secondes désormais pour l'Espagnol qui résiste au retour du peloton dans cette descente !

10km

Soler compte 13 secondes d'avance sur le groupe, alors que les Jumbo Bennett et Kuss se relaient pour boucher le trou.

11km

C'est Carapaz qui est passé en tête de la dernière difficulté mais Kuss a aussi pris des points. Cela va suffire à L'Equatorien pour lui prendre le maillot.

13km 

Soler s'échappe ! Le grimpeur espagnol file tout seul et a déjà creusé un bon trou !

16km 

L'ascension est terminée ! Le groupe de favoris entame la descente avant de plonger vers l'arrivée. C'est Carapaz qui fait la descente dans ce groupe.

17km

NOUVELLE ATTAQUE DE CARAPAZ !

L'Equatorien a vu que Roglic était en difficulté et il accélère, bien suivi par Valverde, Kuss, Martin et Roglic !

17km 

Kuss accélère !

L'Américain fait bouger le groupe, repris rapidement par Carapaz puis Soler ! L'attaque de Kuss a fait sauter Bennett. Il ne reste que 9 coureurs dans ce groupe (Soler, Valverde, Mas, Roglic, Martin, Kuss, Carthy, Chaves Carapaz).

18km 

Sanchez est repris et avalé par le groupe des favoris. Davide Formolo (UAE Emirates) est lui assui décroché.

18km 

David Gaudu (Groupama-FDJ) est décroché mais le grimpeur breton s'arrache pour garder le contact avec la tête de course.

19km 

Soler impose un énorme tempo en tête du groupe, qui est en file indienne !

2,5km 

Le maillot rouge Primoz Roglic a encore Sepp Kuss et George Bennett avec lui pour terminer l'étape.

20km 

Il ne reste que 15 coureurs dans le groupe des favoris. Alexander Vlasov (Astana) est maintenant décroché, comme Felix Grossschartner (Bora-Hansgrohe) et Ivan Sosa (Ineos Grenadiers).

20km

Accélération de Marc Soler (Movistar) ! Le grimpeur espagnol entame une violente accélération à 4 km du sommet et tracte un peloton qui perd des unités.

21km 

On a fait plus de la moitié de la montée, et Luis Leon Sanchez continue son entreprise : il compte une dizaine de secondes d'avance sur les favoris.

22km

David Gaudu (Groupama-FDJ) et Kenny Elissonde (Trek-Segafredo) sont bien présents dans le groupe des favoris et vont faire une opération au général.

22km 

Luis Leon Sanchez (Astana) tente une sortie, alors que Wout Poels (Bahrain-Merida) fait l'élastique en queue de groupe.

23 km 

Pas d'attaque dans le groupe des favoris alors qu'il reste 6 kilomètres d'ascension avant le sommet.

24km 

Ils ne sont plus qu'un une vingtaine à tenter de s'accrocher au rythme imposé par les Movistar !

25km 

DUMOULIN EN DIFFICULTE

Le Néerlandais est décroché du groupe des favoris ! Il ne peut pas jouer avec les meilleurs sur ce Tour d'Espagne.

Tom Dumoulin La Vuelta
25km

A noter qu'une légère pluie s'invite désormais sur les routes de la Vuelta.

25km 

CARAPAZ REPRIS

L'Equatorien est repris par le peloton et préfère attendre. Les Movistar imposent un gros rythme qui fait mal à tout le monde.

26 km 

Amador impose d'entrée un gros tempo dès le pied avant de se garer. Carapaz est parti, le peloton est déjà réduit à une vingtaine de coureurs !

26km

C'est parti pour l'Alto de San Miguel de Aralar (9.5km à 7.9%) ! Ce col de première catégorie avec des passages à 15 % dont le sommet est situé à 27 kilomètres de l'arrivée devrait être animé.

28km 

Le trio reprend Bruno Armirail et compte une quinzaine de secondes sur le peloton des favoris, alors que la dernière ascension se profile de manière immente.

29km

ATTAQUE DE RICHARD CARAPAZ !

L'Equatorien connait ces montées, et a décidé d'attaquer ! Il est à la poursuite d'Armirail, aidé par son équipier Andrey Amador et Aranburu (Astana).

32km 

Wellens Hivert et Serrano sont repris par le peloton.

35km 

ARMIRAIL TENTE EN SOLITAIRE

Bruno Armirail ne s'est pas encore avoué vaincu : le Français tente de partir en solitaire mais il aura du mal à résister au peloton.

36km 

L'échappée va se faire reprendre. Les cinq hommes se relèvent, le peloton est désormais à une minute. Les favoris souhaitent un peloton groupé pour aborder l'ascension finale.

39km 

Le deuxième groupe du peloton, où se trouvent Guillaume Martin (Cofidis) et Kenny Elissonde (Trek-Segafredo) est lui pointé à 2'30 du premier peloton des favoris.

39km

Tim Wellens s'est relevé et attend finalement ceux qu'il avait lâché plus tôt. Ils vont se regrouper et tenter de résister collectivement au retour du peloton, désormais pointé à 2'40.

41km 

CHRIS FROOME LACHE

Déjà en difficulté hier lors de la 1ere étape, Chris Froome (Ineos Grenadiers) n'a pas les jambes sur ce Tour d'Espagne, Il est décroché du peloton.

42km

Aussi improbable que celui puisse paraitre, la formation Movistar n'a remporté.... qu'une seule victoire en 2020, c'était celle de Marc Soler le 1er févier lors de Pollença - Andratx (1.1). De quoi expliquer pourquoi cette formation va faire feu de tout bois sur cette Vuelta pour sauver une saison morose.

Movistar Team: Dario Cataldo
43km 

L'écart entre Wellens et le peloton est passé sous les 4 minutes sous l'impulssion des Movistar. A-t-on des idées derrière la tête pour Enric Mas ou Alejandro Valverde ?

50km

On entre dans les 50 derniers kilomètres de cette étape, et l'écart continue de se réduire. Tim Wellens résiste bien mais l'ascension la plus dure est à venir : l'Alto de San Miguel de Aralar (9.5km à 7.9%).

53km 

Tim Wellens a perdu du temps avec cette accélération : il est désormais à 4'34 du peloton, mais a conservé 1'30 sur le groupe de l'échappée matinale.

55km 

Aucun favori ne semble piégé par la tentative des Movistar. Thibaut Pinot est présent dans le groupe piégé.

55km

Le peloton est scindé en deux groupes séparés déjà de plus d'une dizaine de secondes, alors qu'il aborde un terrain dans les forêts moins propice aux bordures. Movistar continue son effort, relayé par les coureurs d'Ineos.

58km 

ROGLIC FAIT L'EFFORT

Le maillot rouge est vigilant et bouche en personne le trou initié par les 4 Movistar. Le Slovène est vigilant.

59km 

ACCELERATION DES MOVISTAR !

Les hommes de tête et le peloton en ont terminé et se dirigent vers la dernière difficulté du jour. Le moment choisi par la Movistar pour donner un groupe d'accélération et créer un coup de bordure !

62km

Tim Wellens est logiquement passé en tête au Puerto de Urbasa et empoche 3 nouveaux points après ceux du Puerto de Guirguillano en vue du classement de la montagne. S'il passe en tête de la dernière difficulté, il sera assuré de porter ce soir le maillot à pois du meilleur grimpeur, porté actuellement par Sepp Kuss (Jumbo-Visma).

66km

Tim Wellens est à bloc dans cette montée, et a désormais 1'21 d'avance sur les quatre hommes, et 5'33 sur le peloton.

67km

DAVID GAUDU : "J'ÉTAIS UN PEU COURT DANS LE FINAL"

35e à 2'11 du vainqueur Primoz Roglic, David Gaudu n'a pas été capble de suivre les meilleurs lors de la 1ère étape. Le Breton espère néanmoins s'accrocher avec les favoris aujourd'hui dans la montée finale.

69km 

Wellens a déjà pris 50 secondes d'avance sur ses compagnons d'échappée. Le Belge est vraisemblablement le plus fort de ce groupe, lui qui avait déjà résisté au retour du peloton en début d'étape.

71km

TIM WELLENS S'ECHAPPE

Tim Wellens (Lotto-Soudal) en a eu marre : dès le pied de l'ascension, le Belge est parti en solitaire, sans doute inquiet du peu d'avance que le peloton laisse au groupe, notamment en raison de l'écart au général de Bruno Armirail (5'46).

74km

L'ECHAPPEE DANS LA DEUXIEME ASCENSION

Les 5 hommes de tête (Armirail, Hivert, Aranburu, Wellens, Serrano) entament la deuxième ascension du jour : le Puerto de Urbasa (6.8k à 5.7%).

77km

L'écart augmente tout doucement alors qu'on arrive à la mi-course : 4'40 pour le groupe de tête. Les équipiers de Primoz Roglic contrôlent à bonne distance.

82km

Interrogé au micro d'Eurosport, le directeur sportif de Groupama-FDJ Franck Pineau espère que son coureur Bruno Armirail puisse jouer la victoire ce mercredi. En revanche, l'idée du maillot rouge semble plus hypothétique. Il a également précisé qu'avec plus de 9 minutes de retard, Thibaut Pinot allait désormais se muer en équipier pour David Gaudu.

87km 

Les coureurs sont dans la longue portion de plaine entre les deux premières ascensions du jour. Les cinq hommes de têtes sont à 20 kilomètres du Puerto de Urbasa (6.8km à 5.7%).

89km 

CARAPAZ, DE LA SUITE DANS LES IDEES ?

Interrogé sur le site de la Vuelta, Richard Carapaz (Ineos), deuxième mardi, connait bien le parcours du jour : "Hier, ça a été une très bonne étape, même si la première partie a été rendue difficile par la pluie. Je connais très bien l’étape d’aujourd’hui, j’ai vécu trois ans dans la région. Je pense que la côte de San Miguel sera importante, mais il ne sera pas nécessaire de prendre des risques dans la descente. J’espère qu’on sera devant."

Richard Carapaz - Tour de France 2020
91km

L'écart est stabilisé autour de 4 minutes pour les échappés. Le peloton ne semble pas décidé à laisser trop de marge aux fuyards. Vers une nouvelle explication des favoris dans la dernière ascension ?

95km 

"FROOME EST LA PERSONNE QUI M'A LE PLUS INSPIRÉ CHEZ INEOS"

Interrogé au micro de Bistrot Vélo, Pavel Sivakov (Ineos) s'est confié sur ceux qui l'ont influencé depuis son passage chez les pros en 2018, et notamment un certain Britannique...

100km

Pas de gros danger au classement général pour les cinq hommes de têtes après la terrible première étape : le mieux classé est Bruno Armirail (Groupama-FDJ), pointé à la 46e place à 5'46 de Roglic.

Vuelta : interview of  Bruno Armirail
103km

Le peloton traverse des plaines très exposées au vent de côté. Le peloton est très étiré, cela pourrait donner des idées de bordures à certaines équipes...

106km

Le peloton a laissé les fuyards partir, il est désormais pointé à 4 minutes, mené par les Jumbo-Visma du leader Primoz Roglic.

109 km

Gonzalo Serrano (Caja Rural) a rejoint les quatre hommes de tête. Cette échappée semble partie, le peloton a levé le pied après la première difficulté du jour.

111km 

Les trois hommes ont rejoint Tim Wellens à l'avant. Gonzalo Serrano (Caja Rural) tente lui de sortir du peloton pour rejoindre les hommes de tête.

117 km

WELLENS SEUL EN TÊTE

Tim Wellens s'est isolé seul en tête lors de cette 2e étape de la Vuelta. Il est sur le point d'être rejoint par les Français Bruno Armirail (Groupama-FDJ), Jonathan Hivert (Total-Direct Energie) et Alex Aranburu (Astana).

123 km

ABANDON D'AXEL DOMONT

Scénario catastrophe pour AG2R La Mondiale. Après les abandons de Mathias Frank et Alexandre Geniez, c'est au tour d'Axel Domont de quitter les routes de la Vuelta. Il devrait d'ailleurs quitter le peloton professionnel, puisqu'il n'a pas été conservé par les Ciel et Terre.

124 km

La météo est un peu plus clémente qu'hier sur les routes de la Vuelta, mais le vent devrait encore jouer un rôle lors de cette 2e étape, obligeant les leaders à être très vigilants aux abords de la montée finale.

125 km

PREMIER POINT SUR LA COURSE

Déjà 25 kilomètres écoulés lors de cette courte étape de 151,6 km. Un premier groupe composé de 4 coureurs (Van den Berg, Wellens, Amzequeta, Osorio) est dans la première difficulté du jour, le Puerto de Guirgillano (7,2 km à 4,8 %) avec une quarantaine de secondes d'avance sur le peloton.

14:14 

Cette 2e étape longue de 151,6 km est une étape accidentée jalonnée de trois difficultés répertoriées : deux côtes de 3e catégorie situées en début et milieu de parcours, pour finir par l'Alto de San Miguel de Aralar (1e catégorie) , situé à quelques encablures de l'arrivée. Les favoris devraient donc encore s'expliquer ce mercredi.

14:11 

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur ce live pour suivre sur Eurosport la 2e étape de cette Vuelta 2020 entre Pampelune et Lekunberri !

La Vuelta a España, stage 1