29/05/19 - 12:25
Terminé
Commezzadura - Antholz
0km
?km
Tour d’Italie • Etape17
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Commezzadura - Antholz
Tour d’Italie - 29 mai 2019

Tour d’Italie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 29 mai 2019 et débute à 12:25. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Temps forts 
 
 Supprimer
17:16 

Le point sur les écarts entre favoris : Landa a fini avec 12'' d'avance sur Carapaz et Lopez, qui ont franchi la ligne avec exactement 7'' d'avance sur Roglic, Nibali et Mollema.

17:10 

Landa franchit la ligne d'arrivée avec une dizaine de secondes sur Lopez et Carapaz. Nibali et Roglic sont derrière et arrivent avec dix secondes de retard sur le porteur du maillot rose !

17:08 

Les prétendants au maillot rose s'attaquent ! Landa est parti et compte plusieurs secondes d'avance sur Carapaz et Lopez. Nibali est dans le dur !

17:07 

Formolo prend la troisième place de l'étape, et va certainement opérer un rapproché intéressant au niveau du classement général.

17:07 

Chaves passe la ligne à l'instant, avec 1'30'' de retard sur Peters.

17:05 

A 25 ans, Nans Peters vient de décrocher la première victoire de sa carrière chez les professionnels. Et avec quel panache !

17:05

C'est gagné pour Nans Peters !!!

1 km

La flamme rouge pour Peters !

1,5 km 

La victoire semble promise pour Peters !

1,8 km 

Les choses s'animent au sein du peloton, qui s'amincit au fur et à mesure de l'ascension.

2,4 km 

Chaves vient de fausser compagnie à Neilands et Conti, mais le grimpeur colombien peine à combler son retard sur Peters !

3 km 

Peters maintient la cadence et se rapproche peu à peu de la première victoire de sa carrière en World Tour !

3,7 km 

L'écart entre Peters et les poursuivants vient de passer au-delà de la minute !

4 km 

Peters, Conti, Chaves, Neilands : la victoire devrait se jouer entre ces quatre-là. Les autres échappés du jour semblent avoir baissé les bras.

4,5 km 

Peters résiste tant bien que mal au trio de poursuivants, sur lequel il conserve une cinquantaine de secondes d'avance !

5 km

Plus que 5 kilomètres avant l'arrivée !

5,5 km 

Conti, Chaves et Neilands sont lancés sur les talons de Peters. Mais l'Italien ne prend aucun relais, ce qui agace passablement le Letton !

7 km 

Chaves rejoint Conti. Neilands n'est également plus très loin de ce duo.

7,5 km 

Chaves sort à son tour !

8 km 

Conti réagit ! L'Italien part à la poursuite de Peters, mais personne ne l'accompagne.

9,5 km 

Peters ne ménage pas ses efforts devant, et maintient ses poursuivants à distance (50''). Attention toutefois à ne pas trop s'enflammer, l'ascension est encore longue et les pourcentages vont augmenter.

10 km

Plus que 10 kilomètres avant l'arrivée !

13 km 

Derrière, la poursuite s'organise difficilement. Comme évoqué un peu plus tôt, l'entente n'est pas très bonne au sein de ce groupe. Cela profite à Peters, qui continue d'accroître son avance (44'') !

15 km 

L'attaque de Peters porte ses fruits ! Le coureur d'AG2R-La Mondiale compte déjà une trentaine d'avance sur ses poursuivants.

16 km 

Attaque de Peters ! Le Français profite d'un moment de temporisation dans l'échappée pour s'envoler !

17 km 

Cette ascension finale permettra-t-elle aux candidats au maillot rose de s'expliquer ? Les pourcentages des derniers kilomètres de l'ascension sont en tout cas assez sévères, ce qui pourrait donner des idées à certains.

Richard Carapaz
18 km 

Ineos assure le tempo en tête du peloton, qui compte 5'50'' de retard sur l'échappée.

19,5 km 

Conti a été repris par les autres échappés.

20 km

Plus que 20 kilomètres avant l'arrivée !

22 km 

L'entente n'est clairement pas au beau fixe dans l'échappée.

23 km 

Conti est désormais seul en tête ! L'ancien maillot rose est cependant suivi de près par les autres poursuivants.

24,5 km 

Cinq coureurs se trouvent derrière le duo italien. Peters est dans le coup !

25 km 

Plusieurs coureurs s'échappent à hauteur de la banderole indiquant qu'il reste 25 kilomètres à parcourir. Conci et Conti sont à l'initiative de cette acélération.

27,5 km 

Jonction en tête de course ! Il sont de nouveau 18 aux avant-postes.

29 km 

Masnada vient de passer en tête du deuxième sprint intermédiaire ! Le coureur d'Androni Giocattoli-Sidermec s'installe d'ailleurs à la première place du classement des sprints intrermédiaires.

30 km

Plus que 30 kilomètres avant l'arrivée !

32 km 

Les poursuivants n'ont plus que 20 secondes de retard sur le groupe de tête. Ils peuvent encore faire la jonction !

35 km 

La composition du groupe de tête de 10 coureurs : Bakelants, Hamilton (Sunweb), Peters (AG2R-La Mondiale), Brambilla, Conci (Trek-Segafredo), Neilands (Israel Cycling Academy), Formolo (Bora-Hansgrohe), Conti (UAE Team Emirates), Masnada (Androni Giocatolli-Sidermec) et De Gendt (Lotto-Soudal).

37 km  

Le groupe de poursuivants (qui comprend notamment Kangert et Jungels) peine à revenir sur les hommes de tête. L'écart est de 35'' environ.

40 km 

Le peloton est encore dans la montée de Terento. L'écart (6'50'') laisse assez peu de place au doute : la victoire va se jouer entre les coureurs présents dans l'échappée.

43 km 

L'échappée s'est élancé dans une descente d'une quinzaine de kilomètres environ. Il faudra ensuite aborder l'ultime ascension du jour, jusqu'à la station d'Anterselva.

45 km

Masnada passe en tête au sommet de la montée de Terento ! L'Italien a devancé De Gendt, Neilands et Bakelants.

45,5 km 

Seul Français présent dans l'échappée, Peters fait partie de ce nouveau groupe de tête.

46 km 

Bakelants n'est plus seul aux avant-postes ! Dans le sillage de De Gendt, huit coureurs sont revenus à hauteur du Belge.

46,5 km 

A noter qu'Ineos a pris les choses en mains en tête du peloton, qui n'accuse plus que 6'25'' de retard sur Bakelants.

47 km 

Cela commence à se compliquer pour Bakelants, dont l'avance fond comme neige au soleil (23'' désormais).

47 km 

De Gendt a décidé de durcir la course dans le groupe de poursuivants. Le baroudeur belge est accompagné de Neilands.

49 km

Contrairement à mardi, il n'y a pas de pluie sur le parcours du Giro ce mercredi. Le ciel reste malgré tout menaçant et la température n'est pas des plus élevées...

49,5 km 

Antunes essaie d'accélérer le rythme à l'avant du groupe du chasse.

50 km 

Plus que 50 kilomètres avant l'arrivée !

52 km 

L'homme de tête s'apprête à aborder l'ascension de la deuxième difficulté du jour, à savoir le Trento (3e catégorie, 6,6 km à plus de 7% de moyenne).

54 km 

Le numéro de soliste de Bakelants laisse songeur. Partir seul si loin de l'arrivée alors que l'entente était bonne au sein de l'échappée, est-ce vraiment judicieux ?

55 km 

Le point sur les écarts : Bakelants est seul en tête, avec 1'00 d'avance environ sur ses poursuivants et un peu plus de 7'00 d'avance sur le peloton.

60 km

Nous ne l'avons pas encore signalé : il y a eu un abandon un peu plus tôt ce mercredi, à savoir celui de Viacheslav Kuznetsov (Katusha-Alpecin).

63 km 

Bakelants ne se relâche pas et poursuit son effort dans la descente. Son avance sur ses poursuivants avoisine la minute désormais.

65 km

Bakelants passe en tête au sommet de la côte d'Elvas ! Il en profite pour prendre trois points au classement de la montagne, très largement dominé par Ciccone, le porteur du maillot bleu.

68 km 

Bakelants est toujours seul dans la montée de la côte d'Elvas.

69 km 

D'ailleurs, notons que Bakelants vient de partir en solitaire. Le Belge compte une poignée de secondes d'avance sur les autres membres de l'échappée, qui ne réagissent pas pour le moment.

72 km 

C'est assez anecdotique, mais Maestri vient de remporter le sprint intermédiaire en devançant Masnada et Bakelants !

73 km 

En tête de peloton, personne ne roule vraiment. Ni la Movistar, ni la Bahrain-Merida ne cherche à combler l'écart. La victoire d'étape devrait donc vraisemblablement revenir à l'un des échappés !

75 km 

Les hommes de tête s'approchent tout doucement du sprint intermédiaire, disputé à Bessanone

91 km 

Les échappés ont creusé un écart conséquent vis-à-vis du peloton (7'00 d'avance environ).

93 km 

Au sein de cette échappée, le coureur le mieux classé au général se nomme Davide Formolo. L'Italien est 12e, à 11'51'' de Richard Carapaz.

95 km 

Voici la composition de l’échappée, qui comprend 18 coureurs : Nans Peters (AG2R-La Mondiale), Andrea Vendrame, Fausto Masnada (Androni-Sidermec), Amaro Antunes, Victor De La Parte (CCC), Tanel Kangert (EF Education First), Krists Neilands (Israel Cycling Academy), Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Koen Bouwman (Jumbo-Visma), Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), Nicola Conci (Trek-Segafredo), Bob Jungels (Deceunink-Quick Step), Mirco Maestri (Bardiani-CSF), Davide Formolo (Bora-hansgrohe), Jan Bakelants, Chris Hamilton (Sunweb), Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo) et Valerio Conti (UAE-Team Emirates).

100 km 

Les coureurs sont actuellement dans la vallée et se dirigent à une allure relativement élevée (47 km/h de moyenne) vers les autres difficultés du jour.

 

Ce qu’il s’est passé en début d’étape : Le peloton a abordé cette entame d’étape à vive allure, et il a fallu attendre l’ascension (non répertoriée) du Passo della Mendola pour voir une échappée se former, non sans mal. D’autres coureurs ont profité de la longue descente qui a suivi pour s’immiscer dans un groupe de tête assez consistant.

 

Anterselva (ou Antholz), ce nom vous dit quelque chose ? C’est tout sauf anormal, car cette station de ski située non loin de la frontière autrichienne accueille chaque année une étape de la Coupe du Monde de biathlon ! Ce mercredi, l’arrivée sera d’ailleurs jugée non loin du pas de tir.

Quentin Fillon Maillet, heureux de sa 3e place lors de la poursuite d'Antholz-Anterselva le 26 janvier 2019
 

Le profil de l’étape : Des cols à gravir, des descentes à avaler mais très peu de plat à se mettre sous la dent : voilà ce qui attend les coureurs ce mercredi. Ce parcours en montagnes russes sera marqué par l’ascension de la côte de l’Elvas (4e catégorie) et de Terento (3e catégorie), avant une longue montée finale vers Anterselva (3e catégorie). Une étape qui, au regard de son tracé, pourrait être favorable aux baroudeurs.

 

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre EN DIRECT la 17e étape du Giro, longue de 180 kilomètres et reliant Commezzadura à Anterselva !

0 commentaire