Getty Images

Pogacar ne perd pas de temps

Pogacar ne perd pas de temps
Par AFP

Le 18/05/2019 à 23:30Mis à jour Le 19/05/2019 à 00:19

TOUR DE CALIFORNIE - Le Slovène Tadej Pogacar a décroché samedi à Pasadena, près de Los Angeles, la victoire la plus importante de sa jeune et fulgurante carrière en s'adjugeant le Tour de Californie.

Dès sa première apparition sur les routes californiennes, Tadej Pogacar, le prodige de l'équipe UEA Team Emirates, est rentré dans l'histoire de la plus importante épreuve par équipes du calendrier américain. A 20 ans, il en est devenu le plus jeune vainqueur depuis sa création en 2006 grâce à sa victoire, pleine d'aplomb, la veille dans la 6e étape, la plus difficile de la semaine avec son arrivée sur les pentes du Mont Baldy (1278 m).

La dernière étape n'a pas été de tout repos pour le vainqueur du Tour de l'Algarve 2019 et du Tour de l'Avenir 2018. Dans la seule difficulté de la journée, un col de 3e catégorie à mi-parcours, il s'est retrouvé isolé pendant que l'équipe Education First du Colombien Sergio Higuita, son dauphin au général, tentait de durcir la course. C'est ensuite le Danois Kasper Asgreen (Deceuninck), 3e du général à 20 secondes en début de journée, qui l'a fait trembler en rejoignant un groupe d'échappés à 15 kilomètres de l'arrivée.

La jeune garde en vue

Asgreen a remporté un sprint de bonfication et est même passé virtuellement en tête du classement général, mais l'équipe UEA Team Emirates, aidée par la formation Sunweb, est revenue sur les échappés, juste avant le début du dernier tour du circuit d'arrivée. "L'étape a été difficile, comme toutes les étapes de la semaine. Je me suis retrouvé seul dans le col, puis quand Asgreen est parti, j'ai commencé un peu à m'inquiéter", a expliqué Pogacar. "Mais je savais que mon équipe était assez costaude pour faire revenir le peloton sur la tête de la course et mes coéquipiers ont répondu présent", s'est-il réjoui.

Au classement final, il a devancé Higuita de 16 secondes et Asgreen de 17 secondes, pour un podium inattendu où le plus âgé, Asgreen, a 24 ans. Pogacar va encore devoir patienter avant d'être aligné dans un grand Tour. Son prochain objectif sera le Tour de Slovénie (19-23 juin), dont il avait terminé 4e en 2018. Pendant que les cadors s'expliquent sur les routes du Tour d'Italie, la jeune garde du peloton professionnel a gagné de l'expérience et de la confiance en Californie. Seul Peter Sagan (Bora) a privé la nouvelle génération d'une étape, la première dimanche dernier, sa 17e victoire dans l'une de ses épreuves-fétiches. Le triple champion du monde et sextuple maillot vert du Tour de France, venu en Californie pour se rassurer, a dû se contenter de la 2e place de la dernière étape samedi, remportée au sprint par le Néerlandais Cees Bol (Sunweb), un colosse de 23 ans.

0
0