dpa

Landis persiste et signe

Landis persiste et signe
Par Eurosport

Le 29/07/2006 à 10:00Mis à jour

Lors d'une conférence de presse à Madrid, Floyd Landis a confirmé ne s'être pas dopé. Lisant laconiquement un communiqué assurant sa bonne foi, l'Américain entend aller au bout de la procédure pour converser sa victoire acquise lors du Tour de France.

A défaut de paraître à l'aise, Landis souhaite ne pas "être jugé ni condamné" avant l'annonce des résultats. Revenant sur sa victoire dans la grande boucle, le coureur de la Phonax enfonce le clou : "Ma victoire est dûe à des années d'entraînements, mon dévouement au cyclisme et surtout mon rêve de gagner le Tour".

Son avocat s'est déclaré convaincu que la contre-expertise réclamée d'urgence par Floyd Landis au laboratoire français de Châtenay-Malabry allait donner les mêmes résultats que le premier contrôle. Il a réclamé un examen endocrinologique approfondi du coureur qui pourrait prendre "de trois à six mois" et destiné à prouver que Landis génère naturellement un taux élevé de testostérone.

Pour l'instant, l'Américain déclare vouloir poursuivre proprement sa saison en continuant à être "fair-play" et en "conservant le même programme" qu'il s'était fixé.

0
0