Imago

L'année de Cavendish ?

L'année de Cavendish ?
Par Eurosport

Le 30/06/2010 à 13:27Mis à jour Le 30/06/2010 à 13:39

Sextuple vainqueur d'étapes en 2009, Mark Cavendish a fait du maillot vert son principal objectif sur le Tour de France en 2010. Tom Boonen et Heinrich Haussler absents, le Britannique part favori aux côtés des Norvégiens Thor Hushovd et Edvald Boasson Hagen. Gerald Ciolek sera à suivre également.

MAILLOT VERT
5 étoiles : Mark Cavendish
4 étoiles :
Edvald Boasson Hagen, Thor Hushovd , Gerald Ciolek
3 étoiles : Oscar
Freire, Tyler Farrar
2 étoiles :
Alessandro Petacchi , José Joaquin Rojas Gil, Robbie McEwen,
1 étoile : Julian Dean,
Bernhard Eisel, Grega Bole

_____________________________________________________________________________________________

Reuters

Dix points. Voilà ce qu'il a manqué à Mark Cavendish en 2009 pour s'adjuger le maillot vert au soir de l'arrivée sur les Champs-Elysées. La dragée n'est d'ailleurs pas encore avalée. Le Britannique n'a pas oublié qu'il l'a perdu sur tapis... vert au profit de Thor Hushovd, après avoir été déclassé de la 18e étape pour avoir tassé le Norvégien. Arrivé sur le Tour 2009 avec 13 victoires au compteur, le sprinteur de l'Ile de Man ne propose pas le même bilan en 2010. Passé à côté de ses classiques, l'homme au "double kick", qui s'est surtout fait remarquer cette saison par des gestes obscènes ou des déclarations acerbes, n'a remporté que trois bouquets jusque-là. Vainqueur de quatre étapes en 2008, puis de six l'an dernier, "Cav" estime qu'il y aura neufs sprints possibles.

AFP

A 23 ans, Edvald Boasson Hagen va découvrir le Tour de France. Le polyvalent Norvégien, qui ne compte qu'une seule participation sur une épreuve de trois semaines (82e du Tour d'Italie 2009), sera le sprinteur numéro un de la formation britannique Sky. Absent de la campagne des classiques en raison d'une blessure au talon d'Achille qui l'a éloigné de son vélo durant six semaines, EBH a montré que la grande forme n'était pas loin lors du Critérium du Dauphiné (victoire en solitaire sur la 7e étape). Au point de lutter pour le maillot vert ? Pas impossible s'il en fait sa priorité...

AFP

Il est le tenant du titre. Egalement lauréat en 2005 (sans avoir remporté la moindre étape), quand il courait pour le Crédit Agricole, le Norvégien visera cette année un troisième maillot vert pour sa dixième participation à la Grande Boucle. Depuis 2002, Hushovd est à chaque fois à l'arrivée et compte sept succès individuels d'étapes, dont six lors des six dernières éditions. Souvent placé cette saison sur les classiques (2e de Paris-Roubaix, 6e de Milan-Sanremo et de Kuurne-Bruxelles-Kuurne), mais à la recherche d'une première victoire, le sprinteur de Cervelo sera en revanche privé d'Heinrich Haussler pour le lancer. L'Allemand a dû déclarer forfait la semaine dernière en raison d'une blessure à un genou.

dpa

Gerald Ciolek n'a pas été épargné par les blessures depuis un an. La dernière en date, une fracture de la clavicule subie lors du Tour de Qatar en février, lui a fait rater la moitié de la saison. Son retour à la compétition a eu lieu en avril sur le Tour de Romandie. Mais c'est sur le Tour de Bavière que l'Allemand de Milram, qu'on annonce sur le départ, a signé son premier et unique succès en 2010 lors de la 3e étape (devant le Slovène Grega Bole). "Le Tour sera peut-être un peu plus ouvert, mais je pense que la Colombia-HTC sera encore l'équipe dominante dans les sprints et je pense que Cavendish sera dans de bonnes conditions pour le Tour", a estimé le champion du monde espoirs 2006, 3e du maillot vert (à 108 points de Hushovd) en 2009. La Milram a décidé de lui faire confiance en sélectionnant Roger Kluge et Luke Roberts. Un signe.

Reuters

Avec deux victoires d'étapes sur le Tour d'Italie 2010 et une sur le Tour d'Espagne 2009, l'Américain de Garmin-Transitions n'attend plus qu'un succès sur le Tour de France pour compléter sa collection. L'an dernier, il avait flirté avec la première place (2e des 2e et 11e étapes, 3e des 10e et 21e étapes et 4e de la 5e étape) et s'était classé cinquième du classement par points sur les Champs-Elysées, juste derrière l'Espagnol de la Caisse d'Epargne, José Joaquin Rojas. Une nouvelle fois, il pourra compter sur ses poissons-pilotes, le Sud-Africain Robert Hunter, arrivé cette saison en provenance de Barloworld, et le Néo-Zélandais Julian Dean : "C’est l’un des meilleurs coureurs du monde pour lancer le sprint. Il l’a fait avec Thor Hushovd quelques années. J’estime toujours avoir beaucoup de chance de l’avoir à mes côtés dans l’équipe", a-t-il expliqué sur Velo101. Mais le maillot ne sera pas forcément son objectif prioritaire : "Bien sûr, si je suis dans le coup, je ferai le maximum pour l’obtenir. Si j’en gagne une, deux (d’étapes), on pourra alors penser au maillot vert, mais au départ je ne me focaliserai que sur les étapes".

Eurosport

Le triple champion du monde (1999, 2001 et 2004) l'a annoncé début juin : 2011 sera sa dernière saison. Lauréat du maillot vert en 2008, l'Espagnol vit ses dernières heures professionnelles au sein du peloton. L'an dernier, le sprinteur de la Rabobank n'avait pris que la 7e place finale du classement par points. Comme souvent, Freire devra se débrouiller seul lors des arrivées massives.

0
0