Reuters

L'adieu de Moncoutié ?

L'adieu de Moncoutié ?
Par Eurosport

Le 30/06/2011 à 18:04Mis à jour Le 01/07/2011 à 12:00

Il l'a confirmé jeudi : le grimpeur David Moncoutié prend part à son dernier Tour de France. Le Lotois de Cofidis, qui voudra succéder à son compatriote Anthony Charteau, sera l'un des principaux candidats au classement de la montagne. Damiano Cunego se pose en sérieux rival.

LA COTE EUROSPORT.FR :

5 étoiles : David Moncoutié, Damiano Cunego
4 étoiles : Alberto Contador, Andy Schleck, John Gadret, Robert Gesink, Jürgen Van den Broeck
3 étoiles : Sylvain Chavanel, Anthony Charteau, Egoï Martinez, Johnny Hoogerland
2 étoiles : Alexandre Vinokourov, Samuel Sanchez, Ivan Basso, Frank Schleck, Chris Anker Sörensen, Juan Manuel Garate, Rigoberto Uran
1 étoile : Thomas Voeckler, Christophe Kern, Jérôme Pineau, Rémy di Gregorio, Luis Leon Sanchez

En prenant connaissance du nouveau barème de points liés au classement de la montagne, certains baroudeurs ont dû faire triste mine. Cette année, les organisateurs ont décidé de primer les vrais grimpeurs. Les principaux changements du règlement devraient donc les favoriser : moins de coureurs récompensés à chaque col - ce qui est rare n'est-il pas plus précieux ? -, et les points doublés uniquement lors des arrivées au sommet - à Luz-Ardiden (12e étape), au Plateau de Beille (14e), au col du Galibier (18e) et à l'Alpe-d'Huez (19e) -, et non plus au sommet de la dernière difficulté du jour, comme c'était le cas l'an dernier.

Comme souvent, il est difficile de hiérarchiser les favoris au classement de la montagne. Certains se déclarent ouvertement avant le début de l'épreuve, d'autres préfèrent rester discrets et voir quelle tournure prend leur Grande Boucle. Ces dernières années, la bataille pour le maillot à pois s'est régulièrement résumée à une affaire franco-française. En juillet 2010, c'est Anthony Charteau, assurément pas le meilleur grimpeur du peloton mais qui a vendu chèrement sa peau, qui avait eu le droit de poser aux côtés d'Alberto Contador, d'Alessandro Petacchi et d'Andy Schleck devant l'Arc de Triomphe. Alors, quid de 2011 ?

Contador comme Merckx ?

AFP

Autre candidat au maillot à pois rouge, Damiano Cunego, 5e en 2010, ne serait-il pas le principal adversaire des Français ? L'Italien est en grande forme. Passé tout près de la victoire finale lors du Tour de Suisse, le "grimpeur -puncheur" vénétien devrait de nouveau faire parler son tempérament d'attaquant. Le nouveau barème de points devrait également favoriser les favoris de l'épreuve. Les Luxembourgeois Frank et Andy Schleck, le Néerlandais Robert Gesink, le Belge Jürgen Van den Broeck ou encore l'Italien Ivan Basso sont des candidats crédibles. De son côté, Alberto Contador est venu glaner un quatrième maillot jaune. Mais si l'Espagnol parvient, de nouveau, à ses fins, il n'est pas impossible de le voir aussi au sommet du classement de la montagne sur les Champs-Elysées. Une première depuis 1970 et le Belge Eddy Merckx.

Le barème :

Côtes hors-catégorie :
En 2010 : 10 premiers coureurs classés.
En 2011 : 6 premiers coureurs (20 pts – 16 pts – 12 pts – 8pts – 4 pts – 2 pt)

Côtes de 1re catégorie :
En 2010 : 8 premiers coureurs
En 2011 : 6 premiers coureurs (10 pts – 8 pts – 6 pts – 4 pts – 2 pts – 1 pt)

Côtes de 2e catégorie :
En 2010 : 6 premiers coureurs
En 2011 : 4 premiers coureurs (5 pts – 3 pts – 2 pts – 1 pt)

Côtes de 3e catégorie :
En 2010 : 4 premiers coureurs
En 2011 : 2 premiers coureurs (2 pts – 1 pt)

Côtes de 4e catégorie :
En 2010 : 3 premiers coureurs
En 2011 : le premier coureur (1 pt)

Les points seront doublés uniquement pour les arrivées au sommet.

0
0