AFP

4e étape : Marcel Kittel s'impose de justesse devant Bryan Coquard, Peter Sagan reste en jaune

Pour un boyau, Coquard doit s'incliner devant Kittel

Le 05/07/2016 à 16:51Mis à jour Le 05/07/2016 à 18:08

TOUR DE FRANCE – TOUR DE FRANCE – Bryan Coquard n'était pas loin de signer le premier succès français sur le Tour 2016. Mais le Français a été devancé de justesse par l'Allemand Marcel Kittel (Ettix-Quick Step) au sprint sur la 4e étape. Le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff) reste leader du classement général.

Bryan Coquard a livré un sprint exceptionnel mais comme lundi, ce sprint s’est décidé pour une affaire de centimètres. Marcel Kittel, en difficulté depuis le début du Tour, remporte sa première étape sur cette grande Boucle, sa neuvième sur le Tour mardi à Limoges. L’Allemand de l’équipe Etixx-Quick Step devance Coquard et Peter Sagan qui conserve son maillot jaune de leader et augmente même son avance sur le Français Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step), désormais relégué à 12 secondes.

La côte non répertoriée à 8 kilomètres de l’arrivée en a donné les premiers signes, l’arrivée se jouerait entre gros bras, pas de places pour un instant de faiblesse dans un final en montée bien plus dur que la veille à Angers. Greipel s’est essoufflé à 300 mètres de la ligne, pris par les pourcentages aux environs de 5%. Cavendish ne pouvait pas faire mieux face aux profils polyvalents de sprinteurs-puncheurs. Même certains habitués des arrivées de classiques ardennaises n’ont pas pu faire mieux qu’un accessit.

Sagan prend aussi le maillot vert

Dans ce cortège de prestige, Marcel Kittel a surpris, en l’emportant malgré un profil qui ne semblait pas lui convenir. Impeccablement placé par ses coéquipiers, Bryan Coquard termine à nouveau dans le Top 3, la bave à nouveau aux lèvres sans pouvoir accéder aux célébrations d’après-étape. Une déception tant le coureur de Saint-Nazaire semblait le plus costaud à la pédale. Mais battu sur le jeté de vélo, le Français de 24 ans devra encore patienter.

Marcel Kittel et Bryan Coquard au coude à coude à l'arrivée à Limoges

Marcel Kittel et Bryan Coquard au coude à coude à l'arrivée à LimogesAFP

L’étape la plus longue de ce Tour 2016 a offert un peu plus de rythme que la veille, mais guère plus de suspense quant au scénario. Une échappée tardive est partie à 4 coureurs avec Markel Irizar (Trek-Segafredo), Andreas Schillinger (Bora-Argon18), Oliver Naesen (IAM Cycling) et Alexis Gougerard (AG2R-La Mondiale). Les fuyards ont terminé l’étape sans y croire à trois, Gougeard se laissant décramponner à 37 kilomètres de l’arrivée.

Aucun favori décroché

Le peloton des sprinteurs ne voulait pas laisser passer l’occasion de se distinguer à nouveau, et mettre à mal l’hégémonie de Mark Cavendish sur les arrivées groupées. Le "Cav’" est bien tombé, et perd aussi son maillot vert, même s'il le portera tout de même demain. Le nouveau leader n'étant autre que Peter Sagan, à nouveau dans le Top 3 d'une étape du Tour.

Au général, Peter Sagan accroît légèrement son avance grâce aux bonifications et devance désormais Julian Alaphilippe (15e de l'étape) de 12 secondes. Aucun favori ne s'est fait piéger dans ce finish pentu et roulé à tombeau ouvert, où plus de 90 coureurs ont été décrochés. Le classement devrait être bouleversé demain mercredi à l'arrivée au Lioran, après une fin d'étape corsée et pas moins de cinq cols dans les 74 derniers kilomètres.

Vidéo - Le profil de la 5e étape du Tour 2016

01:00
0
0