AFP

De Gendt s'est offert un succès de prestige, Froome a cru tout perdre dans le Ventoux, avant d'être

Froome a cru tout perdre dans le Ventoux... avant d'être reclassé

Le 14/07/2016 à 17:10Mis à jour Le 15/07/2016 à 02:15

TOUR DE FRANCE 2016 - Incroyable final au Chalet Reynard ce jeudi. Chris Froome (Sky), victime d'un incident de course avec Richie Porte (BMC) et Bauke Mollema (Trek), et contraint d'évoluer à pied (!) pendant quelques dizaines de mètres, a cru perdre son maillot jaune un temps, avant d'être reclassé par l'organisation de la course.

L'image restera dans les mémoires. Alors qu'il avait lâché le groupe des favoris en compagnie de Richie Porte et Bauke Mollema sur les pentes du Ventoux, Christopher Froome a été involontairement accroché avec ses deux adversaires lors du dernier kilomètre de l'étape, après avoir percuté une moto officielle de la course qui a subitement freiné en plein milieu de l'ascension.

Froome, en el suelo, tras su caída en el Tour 2016

Froome, en el suelo, tras su caída en el Tour 2016SID

Arrivé avec 1'40" de retard sur Bauke Mollema, et 1'21" sur Adam Yates, le Britannique a perdu un temps son maillot jaune, avant de le retrouver après une longue réunion du jury des commissaires de course à l'arrivée. Il a même eu le temps de tweeter l'info avant qu'ASO n'officialise la nouvelle. Le leader de la Sky reste donc le leader de ce Tour 2016 et devance au général Adam Yates de 47" et Bauke Mollema de 56".

Vélo cassé à la suite de l'incident à cause d'une autre moto, le Britannique avait cru perdre toutes ses illusions ou presque dans les derniers hectomètres de l'ascension du Géant de Provence. Obligé de courir à pied dans la pente, vélo en main dans un premier temps avant de laisser tomber sa monture, le leader de la Sky a dû attendre de longues secondes avant de récupérer un engin d'assistance équipé de mauvaises pédales et inadapté, puis un vélo apporté en catastrophe par son équipe. Tout ce qu'on a vu jeudi dans le final de cette 12e étape a été lunaire. Du jamais vu dans l'histoire de la Grande Boucle. S'il est apparu affecté par les événements, Froome n'a jamais perdu le contrôle.

Vidéo - Froome running + his finish

02:26

De Gendt vainqueur effacé

Arrivé avec le groupe des favoris au Chalet Reynard, Adam Yates avait lui été désigné maillot jaune provisoire de l'épreuve. Pendant quelques minutes seulement. Absent de la cérémonie protocolaire, le Britannique n'a jamais été aperçu avec la tunique jaune et cela avait interpellé. Le coureur d'Orica se consolera avec sa présence sur le podium ce soir, après avoir fait l'élastique pendant l'ascension du Ventoux.

Cette étape d'abord convenue, puis complètement folle est quand même revenue à un costaud : l'increvable Thomas De Gendt. Echappé en début de course avec un groupe de douze, le Belge a connu quelques hauts et bas pendant l'ascension menant au Chalet-Reynard. Le coureur de la Lotto a surtout dû faire avec un coup de moins bien en plein milieu d'ascension, avant de revenir sur le duo Daniel Navarro (Cofidis) - Serge Pauwels (Dimension Data) et de retrouver des sensations. Auteur d'une accélération à 3,5 kilomètres du terme, le coureur de la Lotto a dû lutter jusqu'aux 500 derniers mètres avant de venir à bout du duo au sprint. C'était beau à voir. Puis le Tour a basculé dans la folie.

Chris Froome à pied dans le Mont Ventoux lors de la 12e étape

Chris Froome à pied dans le Mont Ventoux lors de la 12e étapeAFP

0
0