Cyclisme
Tour de France

Plus fort que Démare et Greipel, Kittel s'offre un premier succès

Partager avec
Copier
Partager cet article

Germany's Marcel Kittel celebrates as he crosses the finish line at the end of the 203,5 km second stage of the 104th edition of the Tour de France cycling race on July 2, 2017 between Dusseldorf, Germany and Liege, Belgium.

Crédits Getty Images

ParFrançois-Xavier Rallet
02/07/2017 à 15:02 | Mis à jour 02/07/2017 à 16:36
@FX_Rallet

TOUR DE FRANCE - Marcel Kittel a répondu aux attentes. L'Allemand, qui faisait partie des favoris, s'est adjugé la deuxième étape au sprint dimanche. Le coureur de la Quick-Step Floors a devancé Arnaud Démare et André Greipel sur la ligne d'arrivée à Liège. La course, mouvementée, a notamment vu plusieurs coureurs chuter, dont Christopher Froome et Romain Bardet.

Marcel Kittel a ouvert son compteur à Liège. A l’arrivée de la 2e étape, le puissant Allemand s’est imposé devant Arnaud Démare (FDJ) et André Greipel (Lotto-Soudal). Ce triomphe permet au vainqueur du jour de remonter au troisième rang du classement général grâce aux 10 secondes de bonification récoltées. De leur côté, Romain Bardet et Chris Froome, qui ont chuté, se sont fait une belle frayeur. Sans conséquence, heureusement pour eux.

  • Le film de la course

Pour l’arrivée de la 104e édition en Belgique, c’est donc un habitué du genre qui a levé les bras. Au bout de l’ultime ligne droite du jour (2,3km), et après avoir repris les quatre fuyards partis dès le kilomètre 0 (Taylor Phinney, Yoann Offredo, désigné combatif du jour, Thomas Boudat et Laurent Pichon), Kittel a parfaitement manœuvré pour s’offrir la 10e victoire de sa carrière sur l’épreuve. Pourtant, à 400m de la ligne, l’Allemand était loin d’être idéalement placé. Mais comme l’a souligné Démare, Kittel a "lancé comme une brute" sur le faux-plat montant pour faire son retard et dominer la concurrence.

Froome et Bardet au sol

Esseulé dans l'emballage final après la chute de Mickael Delage, mal placé et enfermé à quelques encablures de la ligne, Démare a démontré un peu plus qu’il était en grande forme. On a hâte de voir de nouveau le champion de France à l’œuvre à Vittel, mardi. Tout comme son compatriote Nacer Bouhanni, classé 8e à Liège. Les deux Tricolores tenteront de succéder à Jimmy Casper, dernier Français vainqueur au sprint sur le Tour. C'était il y a 11 ans à Strasbourg.

L'autre fait majeur de ce 2e opus restera donc la chute survenue à 30 kilomètres de Liège. Celle-ci a envoyé une bonne trentaine de coureurs au sol. Dans le lot, deux favoris au général : Chris Froome et Romain Bardet. Mais, sans s’affoler, le duo franco-britannique a rapidement fait son retour au sein du peloton. Tout comme Richie Porte, gêné par les hommes à terre. Journée tranquille, en revanche, pour le maillot jaune, Geraint Thomas. Qu'il en profite. La 3e étape entre Verviers et Longwy ne devrait pas être de tout repos lundi.

A 30 km de l'arrivée, l'énorme frayeur de Froome et Bardet, pris dans une chute

00:01:26

Dans le même sujet
CyclismeTour de France
Partager avec
Copier
Partager cet article

Dernières infos

Tour d’Italie

Froome et son raid incroyable en 2018 : "Ils pensaient que c'était du suicide"

IL Y A 6 HEURES

Vidéos récentes

Tour d’Italie

L'image du Giro 2017 : En rose, Dumoulin s'arrête en catastrophe pour satisfaire un besoin naturel

00:01:40

Les plus lus

Liga

Une décote de 100 millions : Dembélé, l'inexorable dégringolade

HIER À 13:02
Voir plus