Getty Images

Pour le maillot vert, Sagan veut être unique

Pour le maillot vert, Sagan veut être unique
Par AFP

Le 04/07/2019 à 17:45Mis à jour Le 04/07/2019 à 17:47

TOUR DE FRANCE - En route pour écrire l'histoire. L'inimitable Peter Sagan vise un septième succès au classement par points de la Grande Boucle, pour être le seul détenteur du record des maillots verts, qu'il partage avec l'Allemand Erik Zabel.

A l'occasion de cette 106e édition du Tour de France, Peter Sagan est en mission. Celle de remporter le classement par points de la Grande Boucle pour la septième fois afin d'être le seul détenteur du record de maillots verts, et ainsi faire mieux qu'Erik Zabel. S'il gagne moins souvent en 2019 (3 succès), le Slovaque garde son sens de l'humour. Quand il est allé reconnaître jeudi la ligne d'arrivée de Bruxelles, où la première étape se conclura sans doute au sprint samedi, il a donné un coup de main, marteau en main, au personnel de l'organisation qui montait les barrières.

"Dans le Tour de France, il faut savoir tout faire", a plaisanté l'ex-triple champion du monde, qui sera l'un des protagonistes attendus des sprints dans les étapes de plaine de ce Tour de France.

Peter Sagan

Peter Sagan Getty Images

Grandissime favori pour amener le maillot vert à Paris

Sauf blessure, maladie ou... exclusion (il a dû quitter le Tour en 2017 au soir de la 4e étape), Sagan a toutes les chances de parader en vert sur les Champs-Elysées. Les purs sprinteurs (Groenewegen, Ewan) sont surtout tournés vers les succès d'étapes et le Belge Wout Van Aert, au profil pourtant adéquat, n'est pas investi de cette responsabilité par son équipe.

Autrement plus ouverte, la lutte pour le maillot à pois de la montagne concerne avant tout les coureurs du classement général. La formule, qui double les points au sommet des cols dépassant les 2000 mètres d'altitude, laisse planer l'incertitude jusqu'aux derniers jours, en raison de l'importance du triptyque alpestre. A moins que Julian Alaphilippe, son titulaire de l'année passée, multiplie les échappées en montagne, dès les Vosges et les Pyrénées.

Le quatrième maillot distinctif (blanc) s'adresse aux coureurs nés depuis le 1er janvier 1994. Egan Bernal, deuxième l'an passé derrière Pierre Latour, appartient à cette catégorie... jusqu'au Tour de France 2022. En cas de victoire, le jeune Colombien pourrait ouvrir une longue série.

Vidéo - "Sagan ? Je ne suis pas inquiet pour lui"

00:37
0
0