15/08/20 - 12:25
Terminé
Course en ligne - Messieurs
0km
?km
Tour de Lombardie • Etape1
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Course en ligne - Messieurs
Tour de Lombardie - 15 août 2020

Tour de Lombardie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 15 août 2020 et débute à 12:25. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
18:51

LE TOP 10 DE LA COURSE :

1. Jakob Fuglsang (Astana), en 5h32'54''

2. George Bennett (Jumbo-Visma), + 31''

3. Aleksandr Vlasov (Astana), + 51''

4. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), + 1'19''

5. Gulio Ciccone (Trek-Segafredo), + 1'40''

6. Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo), + 3'31''

7. Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe), + 4'31''

8. Diego Ulissi (UAE Team Emirates), + 5'20''

9. Ben Hermans (Israel Start-up Nation), + 6'00''

10. Mathieu Van der Poel (Alpecin-Felix), + 6'28''

18:02 

Dans les derniers kilomètres, encore une mauvaise image avec la chute de Maximilan Schachmann (Bora-Hansgrohe), qui a percuté une voiture dans un virage, une voiture qui n'avait rien à faire là puisqu'il s'agissait d'une voiture civile. Plus de peur que de mal heureusement pour l'Allemand qui repart pour en finir.

18:00

George Bennett (Jumbo-Visma) prend la 2e place, à 30'' alors qu'Aleksandr Vlasov (Astana) complète le podium, à 51''.

17:59

VICTOIRE DE JAKOB FUGLSANG !! Sa première victoire sur le Tour de Lombardie, son deuxième Monument....

1 km

FLAMME ROUGE !! Fuglsang va pouvoir profiter de la dernière ligne droite...

3 km 

Après s'être imposé en solitaire sur la Doyenne en 2019, Fuglsang va donc s'imposer en solitaire sur la Classique des Feuilles Mortes en 2020.

4 km

On annonce 20'' de retard pour Bennett !

4,5 km 

Fuglsang en a terminé avec la montée de San Fermo ! Désormais, c'est une plongée jusqu'à la flamme rouge... Autant dire que sauf chute, il n'y a plus de suspense.

5 km

PLUS QUE 5 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

5,5 km

13'' d'avance pour Fuglsang sur Bennett ! Sauf chute, le Danois va aller s'imposer...

6 km 

George Bennett a tenté mais l'attaque de Fuglsang a été beaucoup plus tranchante et le Danois va aller s'offrir un deuxième Monument en deux ans, après Liège-Bastogne-Liège l'an dernier.

6,3 km 

Fuglsang est en train de s'envoler ! Le Danois est trop fort pour le Néo-Zélandais qui doit se rasseoir...

6,6 km

ATTAQUE DE GEORGE BENNETT !! Ce n'est pas très tranchant comme démarrage même si c'est puissant.... ET FUGLSANG LE CONTRE !!!

6,8 km 

Ni Bennett, ni Fuglsang n'ont réellement attaqué violemment jusqu'ici. Et Vlasov reste à une trentaine de mètres...

7 km 

Fuglsang (Astana) reprend la main et monte à son train lmais Bennett est en bonne position pour attaquer...

7,3 km 

Vlasov est légèrement distancé cette fois mais il reste à quelques mètres derrière...

7,7 km

ATTAQUE DE GEORGE BENNETT !! Le Néo-Zélandais accélère au train et en deux temps.... Fuglsang suit mais on sent qu'il est à bloc tout de même.

8 km 

C'est parti pour l'ascension de San Fermo della Battaglia et ses 2,9km à 6,7% !

8,5 km 

Tout le monde se relaie dans le trio de tête. On s'est mis d'accord pour rouler jusqu'à la montée finale.

9 km

15'' d'avance pour le duo Mollema-Ciccone, qui ne reviendra pas.

9,5 km 

Les Astana continuent de jouer avec George Bennett et l'obligent à prendre des relais qu'il ne devrait pas prendre vu son infériorité numérique.

10 km

PLUS QUE 10 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

10,5 km 

Grosse frayeur pour Mollema, sorti trop tard et qui, en plus, déraille derrière.

11 km 

Fuglsang tente vraiment de piéger Bennett dans la descente mais le Néo-Zélandais est très attentif...

12 km

Gulio Ciccone et Bauke Mollema n'arrivent pas à rentrer... Toujours 13'' de retard !

13 km

C'est Jakob Fuglsang qui fait la descente et ça oblige un peu Bennett à faire des efforts pour suivre l'allure du Danois et son coéquipier russe.

14 km

13'' de retard pour Mollema et Ciccone, toujours. On ne revient pas mais on ne perd rien.

15 km 

Ça va être dur pour les deux Trek-Segafredo de rentrer sur le trio de tête si ce dernier ne se regarde pas.

16 km 

La décision ne s'est donc pas faite dans l'ascension de Civiglio. Les coureurs comptent donc sur la montée vers San Fermo della Battaglia.

16,4 km

Toujours 13'' de retard pour le duo Ciccone-Mollema sur la tête de course, que les deux Trek-Segafredo ont en point de mire.

16,7 km 

Fuglsang tente de durcir l'allure au train mais Bennett (Jumbo-Visma) suit tranquillement jusqu'ici. Du coup, on ralentit pour permettre à Vlasov de revenir.

16,9 km

Vlasov (Astana) est en train de coincer ! Le champion de Russie a du mal à suivre l'allure de son coéquipier et leader Jakob Fuglsang...

17 km

12'' d'avance pour le trio de tête sur Mollema et Ciccone et 1'04'' sur Nibali.

17,3 km 

Vlasov est en train de se sacrifier pour Fuglsang mais il ne monte pas plus vite que le duo Ciccone-Mollema, qui limite bien la casse. Ça peut encore rentrer...

17,5 km

15'' de retard pour Mollema et Ciccone sur le trio de tête.

17,9 km 

On se relaie du côté d'Astana et George Bennett, lui, se contente de laisser faire. C'est à Astana de mener le jeu...

18,2 km

On annonce 12'' de retard pour le duo Ciccone-Mollema sur la tête de course.

18,4 km 

Ciccone et Mollema (Trek-Segafredo) ne sont pas très loin non plus, à une cinquantaine de mètres. Sait-on jamais, ça peut peut-être rentrer...

18,7 km

Impressionnante formation Astana... Sur les courses d'un jour, l'équipe kazakhe ne cesse d'être d'une facilité déconcertante. Et elle est en position de force aujourdhui avec Vlasov et Fuglsang en tête, avec seul Bennett face à eux.

19 km 

Derrière, les Trek-Segafredo sont piégés et Gulio Ciccone tarde trop à bouger. Derrière, il n'y arrive pas à bouger. Et c'est Vlasov, le coéquipier... de Fuglsang qui est revient TRES facilement sur la tête de course.

19,3 km 

Bennett est facilement revenu dans le sillage de Fuglsang et prend même immédiatemment un relais au Danois d'Astana.

19,5 km

ATTAQUE DE JAKOB FUGLSANG !!! Le Danois d'Astana place une énorme accélération dans Civiglioo et seul George Bennett peut le prendre en chasse...

19,8 km 

On semble être parti pour jouer la carte Gulio Ciccone du côté de la Trek-Segafredo. Pas forcément celle attendue mais la plus logique vu que c'était le seul à pouvoir suivre le rythme dans le Muro di Sormano.

20 km

PLUS QUE 20 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

20,5 km 

Ça monte au train jusqu'ici... On patiente pour passer à l'attaque.

21 km

C'est Vincenzo Nibali qui assure le rythme en tête de course. Le Requin de Messine a l'air d'être en train de se sacrifier avec Mollema et Ciccone.

Vincenzo Nibali 2020 - Imago pub only in ITAxGERxSUIxAUTxHUN
22 km 

C'est parti pour l'ascension de Civiglio, une montée de 4,1km à 10% ! Et ce sont les Trek-Segafredo qui assurent le tempo...

24 km 

Les coureurs ne sont plus qu'à deux kilomètres du pied de Civiglio. Ça peut se jouer ici...

25 km

Mathieu Van der Poel (Alpecin-Felix) a bel et bien explosé ! Alors qu'il était revenu à 20'' à un moment, le Néerlandais a lâché prise et a été repris par le groupe Carapaz-Schachmann, à 1'16'' de la tête de course.

26 km 

Les coureurs ont retrouvé les bords du Lac de Côme et se rapprochent de la montée vers Civiglio.

27 km

Que de puissance de la part de Jakob Fuglsang... Le Danois était déjà un des grands favoris de la course mais, avec Evenepoel out, c'est désormais l'homme à battre.

Jakob Fuglsang
28 km

Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) vient de monter dans l'ambulance... Il est conscient mais c'est tout ce que l'on sait. Impossible d'en savoir plus pour le moment.

29 km 

Mathieu Van der Poel est toujours seul en chasse du groupe de tête. Mais vu comment l'entente est bonne à l'avant, on ne voit pas comment le Néerlandais d'Alpecin-Felix pourrait rentrer.

30 km

PLUS QUE 30 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

31 km 

Pas de nouvellesn de Remco Evenepoel pour le moment... Sale période pour la Deceuninck-Quick Step tout de même.

32 km 

Mathieu Van der Poel (Alpecin-Felix) est en train de coincer... Il était tout prêt de rentrer mais le Néerlandais semble épuisé là. Il aurait peut-être du attendre le reste des poursuivants;;;

33 km

LA COMPOSITION DE LA TETE DE COURSE :

Aleksandr Vlasov et Jakob Fuglsang (Astana), George Bennett (Jumbo-Visma), Vincenzo Nibali, Gulio Ciccone et Bauke Mollema (Trek-Segafredo).

Bauke Mollema (Trek-Segafredo) vainqueur du Tour de Lombardie 2019
34 km 

Trek-Segafredo et Astana se relaient désormais en tête de course. On n'a pas forcément envie de voir revenir d'autres coureurs, et notamment Mathieu Van der Poel.

35 km 

Selon Danilo Di Luca, sur les antennes de la RAI, Remco Evenepoel serait "conscient". Une bonne nouvelle si ça se confirme...

36 km 

Le groupe Van der Poel est en train de rentrer sur la tête de course... Plus que 15'' de retard ! On va se retrouver avec une dizaine de coureurs en tête de course.

37 km

Derrière, ça s'est regroupé à 35'' de la tête de course. Mathieu Van der Poel, (Alpecin-Felix) et Richard Carapaz (INEOS) sont rentrés sur Majka (Bora-Hansgrohe) et Ulissi (UAE Team Emirates)... Mais aussi Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe), auteur d'un énorme effort.

38 km

Du coup, on ne retrouve plus les trois Trek-Segafredo (Nibali, Mollema et Ciccone), les deux Astana (Fuglsang et Vlasov) et Bennett (Jumbo-Visma) en tête de course.

39 km 

Quelle horreur... On espère avoir des nouvelles rassurantes très vite.

40 km 

OH !! EVENEPOEL EST TOMBE DANS LA DESCENTE !! Quelle image horrible... Le Belge a basculé au-dessus d'un pont...

41 km

EVENEPOEL N'EST PLUS DANS LE PREMIER GROUPE !!! Mais qu'est-il arrivé au jeune Belge ?

41,5 km 

Nibali continue de faire la descente, en prenant des risques. Pour le moment, ça suit bien...

42 km

Van der Poel (Alpecin-Felix) est annonacé à 1'33'' de la tête de course. Si c'est confirmé, le Néerlandais ne gagnera pas ce Tour de Lombardie....

43 km

Majka (BORA - hansgrohe) et Ulissi (UAE Team Emirates) sont en train de se rapprocher de la tête de la course, en faisant une superbe descente. Les deux hommes ne sont plus qu'à 32'' de la tête de course.

44 km 

Et c'est Astana qui roule derrière le Requin de Messine, avec Vlasov qui travaille pour Jakob Fuglsang.

45 km

Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo) est en train de faire la descente ! Moins fort dans la montée, l'Italien veut tenter de mettre à mal la domination d'Evenepoel et des Astana.

47 km

On se retrouve donc avec sept coureurs en tête de la course : Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), Jakob Fuglsang et Aleksandr Vlasov (Astana), George Bennett (Jumbo-Visma) et le trio de la Trek-Segafredo Vincenzo Nibali, Bauke Mollema et Gulio Ciccone.

Remco Evenepoel (Deceuninck Quick-Step)
48 km 

Un peu dans le dur dans l'ascension du Muro di Sormano, Vincenzo Nibali et Bauke Mollema (Trek-Segafredo) sont rentrés en tête de course.

49 km 

C'est Remco Evenepoel qui fait la descente en tête de course. Mais le Belge n'est pas le meilleur descendeur du monde et passe d'ailleurs tout près d'une grosse faute.

50 km

PLUS QUE 50 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

50,2 km 

Les coureurs passent au sommet du Muro di Sormano ! Et on ne retrouve plus que cinq coureurs en tête de course. Mais ça devrait pouvoir revenir dans la descente et se reformer légèrement...

50,4 km

NIBALI A EXPLOSE !!! L'Italien est à l'arrêt et s'est même fait dépassé par Bauke Mollema, pourtant lâché avant lui...

Vincenzo Nibali, Trek Segafredo, Getty Images
50,5 km

Carapaz (INEOS), Majka (Bora-Hansgrohe), Ulissi (UAE Team Emirates) ont été lâchés...

50,7 km

En tête, on retrouve Vlasov et Fuglsang (Astana), Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), Bennett (Jumbo-Visma) ainsi que Nibali et Ciccone (Trek-Segafredo). Les autres sont un peu distancés...

50,8 km 

Le tempo de Vlasov fait de gros dégâts sur le sommet de l'ascension... Ils ne sont plus que six en tête de course.

50,9 km

VAN DER POEL LACHE !! Le Néerlandais est décramponné du groupe des favoris, en compagnie de Michael Woods (EF Pro Cycling)...

51 km 

Distancé avant même le pied du Muro di Sormano, Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe) fait une ascension derrière le groupe des favoris et reste à une trentaine de mètres...

51,1 km 

Ça devient très dur pour Mathieu Van der Poel ! Le Néerlandais d'Alpecin-Felix ferme la marche de ce groupe de favoris réduit à une dizaine d'hommes simplement...

51,2 km 

Deux Astana présents, trois Terek-Segafredo et Remco Evenepoel tout seul : on se dfemande donc toujours l'intérêt de la tacique de la formation belge.

51,3 km

C'est Vlasov, récent vainqueur du Mont Ventoux Challenge, qui assure le tempo dans le Muro di Sormano.

51,5 km 

Schachmann résiste un petit peu mais le champion d'Allemagne est à 60m du groupe des favoris. IL semble beaucoup mieux d'ailleurs. Va t-il réussir à revenir ?

Maximilian Schachmann de retour de blessure.
51,7 km

C'est Astana qui a pris les commandes du peloton mais il ne reste plus que Vlasov aux côtés de Fuglsang...

52 km

SCHACHMANN LACHE !! C'est une première surprise... Le 3e de Liège l'an passé faisait partie de sgrands favoris...

52,2 km 

Pour le moment, Dries Devenyns continue de faire un énorme boulot et jette ses dernières forces.... Ça y est, il s'écarte !

52,5 km 

C'est parti pour le terrible Muro di Sormano ! Une ascension de 1,9km à 15,8% qui devrait faire de gros dégâts parmi les favoris... C'est ici qu'on a généralement la première sélection.

53 km 

Pour son premier Monument, Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) semble vraiment décider de passer à l'offensive loin de l'arrivée...

Remco Evenepoel
54 km 

Certains coureurs ont réussi à opérer la jonction avec le groupe des favoris, dont Simon Clarke (EF Pro Cycling). Pourtant, ça continue de rouler très très fort...

55 km

Quel travail de Dries Devenyns ! Le Belge abat un boulot monstrueux en faveur de Remco Evenepoel et fait très mal aux équipiers des favoris...

55,5 km 

C'est tendu dans le groupe des favoris... Après l'opposition entre Evenepoel et un coureur de la Trek-Segafredo, c'est Vincenzo Nibali qui vient se plaindre auprès de George Bennett (Jumbo-Visma). De la tactique des Deceuninck-Quick Step ?

56 km 

Pour le moment, aucun favori n'est piégé. Mais il ne reste plus beaucoup d'équipier, à l'exception d'Astana et de Trek-Segafredo.

56,5 km 

Derrière, on tente de rentrer sur le peloton des favoris mais on ne réussit pas à rentrer.

57 km 

Personne ne vient aider les Deceuninck-Quick Step... Dries Devenyns continue d'imposer un gros tempo en tête de course.

57,5 km 

Si, officiellement, on ne compte que le Muro di Sormano, il faut déjà monter une partie de la Colma di Sormano avant d'arriver au pied du Muro, avec environ 4km à 6% pour débuter.

58 km

C'est la Trek-Segafredo qui possède le plus de coureurs dans le groupe des favoris avec la présence de Nibali, Mollema, Conci, Brambilla et Ciccone.

58,5 km

Deceuninck-Quick Step ne change pas de stratégie... La formation belge continue de faire rouler Dries Devenyns, même si Evenepoel demande un peu d'aide à la formation Trek-Segafredo.

59 km 

Un groupe d'une trentaine de coureurs, distancés, tente d'opérer la jonction avec les favoris dans la descente de la Madonna del Ghisallo.

60 km

PLUS QUE 60 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

61 km 

Il ne reste finalement plus qu'une petite trentaine de coureurs dans le peloton des favoris. C'est peu...

62 km 

Comme souvent, pour ne pas dire toujours, il ne s'est rien passé dans la Madonna del Ghisalllo. Oui, le peloton est monté fort et s'est amaigri. Mais du coup des favoris, on n'a pas bougé une oreille. On attend le Mur de Sormano, dont le pied est à 58km de l'arrivée.

63 km 

Le peloton est fort toujours de 30-40 coureurs, avec tous les favoris qui sont bien présents. Sauf Fabio Aru, si tant est qu'on le considérait comme un favori...

63,5 km 

Mathieu Van der Poel (Alpecin-Felix) a un temps été à l'arrière du peloton mais le Néerlandais a fait l'effort pour se replacer légèrement et il est désormais aux alentours de la 20e position.

Gran Piemonte : Interview of Mathieu Van der Poel
64 km 

Les coureurs en ont terminé avec la Madonna del Ghisallo, première des ascensions mythiques du final de l'épreuve. Et déjà énormément de dégâts...

64,5 km 

Le tempo énorme imposé par la Deceuninck-Quick Step dès cette Madonna del Ghisallo est assez étonnant tant Remco Evenepoel est isolé quand même... Soit c'est de la confiance, soit c'est de la folie.

65 km

De magnifiques images au départ de Bergame....

66 km

Il n'y a bien plus que Dries Devenyns aux côtés de Remco Evenepoel. Est-ce que ça va pousser le prodige belge à tenter de s'isoler dès le Mur de Sormano ?

Remco Evenepoel - Polen-Rundfahrt
66,5 km 

Les Astana de Fuglsang et Vlasov sont parfaitement placés, juste dans la roue de Remco Evenepoel. Les Trek-Segafredo de Nibali et Mollema sont juste derrière.

67 km 

Les coureurs en ont fini avec la première moitié compliqué de cette Madonna del Ghisallo. Désormais, ils sont sur un petit faux-plat rapide avant de retrouver des pourcentages sur le dernier kilomètre d'ascension...

67,5 km 

Comme c'est généralement le cas, aucun favori n'attaque dans cette première difficulté.

68 km 

Ils ne sont plus qu'une petite cinquantaine dans le peloton déjà ! Mais tous les favoris sont encore présents, à l'exception de la déception Aru.

68,2 km

IL N'Y A PLUS D'ECHAPPEE !! James Piccoli (Israel Start-up Nation) a été repris par les Deceuninck-Quick Step de Remco Evenepoel.... C'est Dries Devenyns qui est le dernier à travailler pour son leader belge.

68,4 km

Piccoli continue de résister, avec 5'' d'avance sur le peloton. Mais il n'en peut plus.

68,7 km

ARU DISTANCE !! Le leader de la formation UAE Team Emirates sera donc Diego Ulissi... Il est lâché en compagnie notamment d'Alex Aranburu (Astana) et de Matthias Frank (AG2R La Mondiale).

69 km 

Les Deceuninck-Quick Step continuent de faire un gros travail dans le peloton mais il n'y a plus qu'un seul homme aux côtés de Remco Evenepoel...

69,4 km

Voici le profil de la Madonna del Ghisallo...

69,7 km 

C'est James Piccoli (Israel Start-Up Nation) qui est désormais seul en tête après avoir repris et dépassé l'Italien mais le peloton est toujours à une quinzaine de secondes.

70 km

PLUS QUE 70 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

71 km

Deceuninck-Quick Step continue de faire très mal au peloton avec un rythme très soutenu de la part des équipiers de Remco Evenepoel.

72 km

L'échappée a complètement explosé dès le pied de la Madonna del Ghisallo et il ne reste plus que Davide Gaburro (Androni Giocattoli-Sidermec) en tête de la course. Mais le peloton est à 30'' derrière seulement...

73 km 

Les coureurs entament à l'instant le pied de la Madonna del Ghisallo (8,6km à 6,2%), où on ne retrouvera aucun supporter aujourd'hui puisque la montée a été fermée au public.

74 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de course Joey Rosskopf (CCC Team), Davide Gaburro (Androni Giocattoli-Sidermec), James Piccoli (Israel Start-Up Nation), Petr Vakoc (Alpecin-Fenix), Florian Stork (Team Sunweb), Alexander Riabushenko (UAE Team Emirates). Andrea Pasqualon (Circus-Wanty Gobert), Daniel Savini (Bardiani-CSF-Faizanè), Denis Nekrasov (Gazprom-RusVelo), Emmanuel Morin (Cofidis) et Marco Frapporti (Vini Zabù – KTM).

75km

Plus que 1' d'avance pour les onze hommes de tête... C'est tellement peu. Leur avance a fondu très vite...

76 km

La bonne nouvelle pour les coureurs vient de la météo, bien plus favorable qu'elle ne peut l'être parfois en octobre. 31° et un grand soleil baigne Côme et sa région.

77 km 

Dans quatre kilomètres, les coureurs entameront le pied de la montée mythique du Tour de Lombardie, la célèbre montée de la Madonna del Ghisallo.

78 km 

Le peloton ne cesse de se rapprocher des hommes de tête, qui ne possèdent presque plus rien sur le peloton.

80 km

PLUS QUE 80 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

81 km 

Dans l'optique éventuel de servir de relais à une attaque, on remarque que peu de favoris ont placé un homme en tête de course. Mathieu Van der Poel (Alpecin-Felix) peut compter sur Vakoc donc et le duo Aru-Ulissi (UAE Team Emirates) peuvent compter sur Rabiushenko mais ce sont les seuls.

83 km 

Ultra prometteur à ses débuts, Petr Vakoc n'a pas vraiment confirmé toutes ses attentes, la faute à une grave chute il y a quelques années. Cependant, le Tchèque - passé par Decuninck-Quick Step - a de belles références, à l'image de son succès sur la Flèche Brabançonne et sa 5e place sur les Strade Bianche en 2016.

Petr Vakoc of Czech Republic and Team Deceuninck Quick-Step Floors / during the 83rd La Fleche Wallonne 2019, Training Day / @flechewallonne / #FlecheWallonne / on April 23, 2019 in Huy, Belgium.
84 km

1. Cette saison, Remco Evenepoel n'a connu qu'une seule place finale sur les courses auxquelles il a participé : la première. Vainqueur au Tour de San Luis, en Algarve, à Burgos et en Pologne dernièrenement, le Belge n'a plus été battu depuis la course en ligne des derniers Mondiaux.

Remco Evenepoel
85 km

2'38'' d'avance pour les 11 hommes de tête, qui se rapprochent de la Madonna del Ghisallo. Ils sont actuellement dans la montée de Valbrona, dont la descente mènera les coureurs au pied de la montée mythique de la Lombardie.

88 km 

Comme toujours dans ce Tour de Lombardie, l'échappée n'a aucune chance d'aller au bout. Elle a au moins le mérite d'exister et de permettre à certaines équipes de montrer le maillot.

92 km

2. C'est le nombre d'anciens vainqueurs présents au départ de ce Tour de Lombardie, avec Bauke Mollema et Vincenzo Nibali. Tous deux appartiennent à la même formation, la Trek-Segafredo.

96 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de course Joey Rosskopf (CCC Team), Davide Gaburro (Androni Giocattoli-Sidermec), James Piccoli (Israel Start-Up Nation), Petr Vakoc (Alpecin-Fenix), Florian Stork (Team Sunweb), Alexander Riabushenko (UAE Team Emirates). Andrea Pasqualon (Circus-Wanty Gobert), Daniel Savini (Bardiani-CSF-Faizanè), Denis Nekrasov (Gazprom-RusVelo), Emmanuel Morin (Cofidis) et Marco Frapporti (Vini Zabù – KTM).

97 km

L'écart s'est de nouveau réduit avec le peloton pour l'échappée, qui ne compte plus que 2'23'' d'avance sur le groupe des favoris.

98 km

Au départ de son premier Tour de Lombardie, Mathieu Van der Poel est évidemment très attendu aujourd'hui. Mais le Néerlandaise d'Alpecin-Fenix estime que "si on regarde le tracé de l'épreuve, c'est trop dur pour lui". On pensait pareil des classiques ardennaises l'an dernier....

Mathieu van der Poel (r.)
100 km

PLUS QUE 100 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

104 km

3'14'' d'avance pour les hommes de tête, qui profitent d'une route à nouveau plus favorable pour recreuser légèrement sur le peloton.

109 km

Astana vient prêter main forte aux Deceuninck-Quick Step et aux Jumbo-Visma en tête de peloton. Logique car Vlasov et Fuglsang sont en grande forme.

110 km

PLUS QUE 110 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

111 km

Les hommes de tête viennent d'en finir avec le Colle Brianza mais ils ont beaucoup perdu sur le peloton, qui s'est rapproché à 3'07''.

113 km 

Ce sont toujours les Deceuninck-Quick Step de Remco Evenepoel et les Jumbo-Visma de George Bennett qui assurent la poursuite de l'échappée.

115 km 

Les coureurs sont désormais dans l'ascension du Colle Brianza (4,3km à 7,9%).

117 km

4'14'' d'avance pour les hommes de tête, qui ne parviennent plus à creuser l'écart avec le peloton.

118 km

15. Voilà quinze ans qu'aucun coureur ne s'est imposé sur le premier Monument de sa carrière. Il s'agissait de Damiano Cunego, qui a remporté le Tour de Lombardie - déjà - en 2004, à l'occasion de son premier Monument. Remco Evenepoel peut-il l'imiter ?

119 km

10e en 2018 et récent vainqueur du Tour du Piémont, George Bennett s'avance comme l'un des gros favoris de l'épreuve et, pour une fois, comme le leader de la Jumbo-Visma. "Je sais que c'est une grande opportunité pour moi, racontait-il hier. Avec une équipe comme la notre, aussi fournie en talents, vous devez profiter des chances que l'on vous donne, donc je vais tout donner sur ce Tour de Lombardie. Je suis optimiste."

121 km

Les hommes de tête comptent actuellement 4'17'' d'avance sur un peloton qui contrôle pour le moment.

123 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de course Joey Rosskopf (CCC Team), Davide Gaburro (Androni Giocattoli-Sidermec), James Piccoli (Israel Start-Up Nation), Petr Vakoc (Alpecin-Fenix), Florian Stork (Team Sunweb), Alexander Riabushenko (UAE Team Emirates). Andrea Pasqualon (Circus-Wanty Gobert), Daniel Savini (Bardiani-CSF-Faizanè), Denis Nekrasov (Gazprom-RusVelo), Emmanuel Morin (Cofidis) et Marco Frapporti (Vini Zabù – KTM).

Andrea Pasqualon (Wanty-Groupe Gobert), lors du Tour de Romandie 2019
125 km

LE POINT SUR LA COURSE :

Les coureurs sont actuellement dans la vallée qui mène à la deuxième ascension de la course, le Colle Brianza (4,3km à 7,9%). Sans surprise, une grosse échappée s'est extirpée dès les premiers kilomètres et possèdent une belle avance sur un peloton emmené par les Deceuninck-Quick Step et les Jumbo-Visma.

 

Vainqueur l'an dernier, Bauke Mollema est bien présent pour défendre son titre et il fait partie des grands favoris à la victoire une nouvelle fois, d'autant qu'il pourra compter à ses côtés sur une formation Trek-Segafredo solide, avec Vincenzo Nibali et Gulio Ciccone entre autres.

Bauke Mollema (Trek-Segafredo) vainqueur du Tour de Lombardie 2019
 

A l'instar de Milan-SanRemo, le Tour de Lombardie a connu une modification de parcours de dernière minute, certes bien moins importante que la Primavera. La course s'en retrouve légèrement raccourcie (231km seulement) mais la deuxième moitié de course n'est absolument pas modifiée.

 

Avec la modification du calendrier, le Tour de Lombardie se présente bien plus tôt dans la saison qu'à l'habitude, avec une course en plein mois d'août alors qu'elle est d'ordinaire début octobre. De quoi boulverser les habitudes mais aussi priver la course de nombreux cadors, engagés sur le Dauphiné qui se dispute au même moment.

 

LE PALMARES DU TOUR DE LOMBARDIE :

2019 : Bauke Mollema (Trek-Segafredo)

2018 : Thibaut Pinot (Groupama-FDJ)

2017 ; Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida)

2016 : Esteban Chaves (Orica-BikeExchange)

2015 : Vincenzo Nibali (Astana)

2014 : Daniel Martin (Garmin-Sharp)

2013 : Joaquin Rodriguez (Katusha)

2012 : Joaquin Rodriguez (Katusha)

2011 : Oliver Zaugg (Team Leopard-Trek)

2010 : Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto)

Thibaut Pinot (Groupama - FDJ) au Tour de Lombardie 2018
 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT le deuxième Monument de la saison, le Tour de Lombardie 2020.