Imago

Morabito au courage

Morabito au courage
Par AFP

Le 14/06/2006 à 17:44Mis à jour

Le jeune Steve Morabito (Phonak) a résisté au retour du peloton dans l'ascension finale pour s'imposer sur la 5e étape du Tour de Suisse au terme d'une échappée globale de 190 km. Angel Vicioso (Astana-Wurth), 3e de l'étape et vainqueur de l'étape précéde

A 23 ans, le Suisse Steve Morabito a ouvert son palmarès professionnel en gagnant à domicile mercredi la cinquième étape du Tour de Suisse, à l'arrivée en altitude à Loèche-les-Bains, dans le canton du Valais. Néo-professionnel de l'équipe Phonak, Morabito a manoeuvré son dernier compagnon d'échappée, le Belge Jurgen Van Goolen, pour s'imposer dans cette longue étape de 229,5 kilomètres.

Echappée à deux

"J'ai vu qu'il y avait vent de face à l'arrivée. J'ai fait semblant de lancer le sprint de trop loin et Van Goolen a mordu à l'hameçon. Il est passé devant aux 300 mètres. J'ai compris que c'était gagné", s'est félicité le vainqueur, qui a commencé par le basket avant de s'orienter vers le VTT et découvrir la route dans sa seconde année juniors.

Le rendez-vous des grimpeurs

Fin (1,87 m pour 72 kg) et souriant, le jeune espoir suisse dispute sa première saison dans le peloton professionnel sous les couleurs Phonak: "En début de saison, j'ai eu des problèmes pour m'adapter au rythme. J'ai dû me remettre en question pour les entraînements. Mais, à Liège-Bastogne-Liège, j'étais dans le coup et, après le Tour de Catalogne, l'équipe m'a fait confiance pour le Tour de Suisse."

Derrière les échappés, Ullrich a dégagé une bonne impression, tout comme le champion du Luxembourg Frank Schleck et plusieurs coureurs espagnols (Canada, Gomez Marchante, Gil, etc). Pour les grimpeurs, le rendez-vous est fixé dès la prochaine étape qui franchit deux grands cols (Furka, Oberalp) en début de parcours et grimpe l'Albula (2315 m d'altitude), à moins de 10 kilomètres de l'arrivée à La Punt, dans la verte Engadine.

0
0