AFP

Gesink, le coup de force

Gesink, le coup de force
Par Eurosport

Le 17/06/2010 à 18:31Mis à jour Le 17/06/2010 à 19:04

Robert Gesink (Rabobank), aérien ce jeudi, a remporté en solitaire la 6e étape du Tour de Suisse et pris les commandes du général. Mais ils sont encore sept dans la même minute dont Rigoberto Uran (Caisse d'Epargne), Frank Schleck (Saxo Bank) et Lance Armstrong (RadioShack).

TOUR DE SUISSE - 6E ETAPE

Le Néerlandais Robert Gesink (Rabobank) a pris le maillot jaune de leader du Tour de Suisse après s'être imposé en solitaire dans la 6e étape, la plus longue et la plus montagneuse de l'épreuve courue jeudi entre Meiringen et La Punt. Au classement général, Gesink compte désormais 20 secondes d'avance sur le Colombien Rigoberto Uran (Caisse d'Epargne) alors que Lance Armstrong (Radioshack), arrivé dans le premier groupe de chasse, est à 55 secondes.

Gesink (24 ans), dont c'est la première victoire cette saison, a devancé de 42 secondes un petit groupe dans lequel figuraient notamment Uran, Armstrong, le Luxembourgeois Frank Schleck (Saxo Bank) et le Tchèque Roman Kreuziger (Liquigas). Le cadet des frères Schleck, Andy, qui a attaqué dans le dernier col, a lâché environ 1 minute et 20 secondes. L'Allemand Tony Martin (Columbia HTC), qui portait le maillot jaune au départ des 213 kilomètres, a terminé à plus de 2 minutes et demie, après avoir été distancé sur les premières pentes de l'Albula à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée.

Dans cette montée, Andy Schleck s'est d'abord détaché au train, suivi par un petit groupe (Gesink, Fuglsang, Carrara, Kreuziger, Devolder). Il a accéléré ensuite une seconde fois et n'a gardé avec lui que Gesink, lequel a distancé son compagnon à 14 kilomètres de l'arrivée. Les deux coureurs avaient progressivement avalé ce qui restait d'une échappée matinale (Garate, Txurruka, B. Feillu, Roy, Poels, Frank). Gesink a franchi le col de l'Albula avec une minute d'avance sur le duo formé de Frank Schleck et du Suisse Olivier Zaugg (Liquigas), repris peu après le sommet par le groupe d'Armstrong. Le septuple vainqueur du Tour, qui a signé sa performance en montagne la plus notable de la saison, s'est mêlé au sprint pour la deuxième place.

0
0