Il ne sort pas de nul part mais presque. A 27 ans, Jonathan Tiernan-Locke n'avait jamais rien gagné chez les professionnels. Le voilà qui s'est révélé au peloton en remportant le Tour Méditerranéen. Après avoir enlevé l'étape initiale, le Britannique s'est imposé lors de l'ultime journée. Après 77 km de course, il a devancé au sommet du col de Gardes, près de Toulon, l'Espagnol Daniel Navarro et l'Italien Stefano Garzelli (Acqua e Sapone). Tiernan-Locke, 27 ans, déjà vainqueur de la première étape, est sorti du peloton à huit kilomètres de l'arrivée, dès les premières pentes du col.
Il a rattrapé puis dépassé le Français Johan Le Bon (Bretagne-Schuller), seul en tête depuis le 30e kilomètre, et a résisté au retour des Espagnols Daniel Navarro (Saxo Bank) et Angel Madrazo (Movistar), et de l'Italien Stefano Garzelli (Acqua&Sapone). Au classement général final, Tiernan-Locke devance de 27 secondes le Néerlandais Michel Kreder, vainqueur des deuxième et troisième étapes et ancien porteur du maillot jaune de leader. Navarro, à 31 secondes, complète le podium.
Tour Méditerranéen
Pas de Mont Faron
12/02/2012 À 11:39
Formé à l'école du VTT, Tiernan-Locke n'avait jusqu'alors qu'un palmarès modeste. Il avait remporté la première étape, à la surprise générale, grâce à une attaque qui avait surpris le peloton dans le dernier kilomètre d'un parcours sinueux. La dernière étape a été raccourcie en raison de la neige qui s'est abattue dimanche matin dans les environs de Toulon. L'ascension du Mont Faron, où l'arrivée devait être jugée, a été supprimée du parcours. C'est donc en haut du col de Gardes, au km 77, que les coureurs se sont arrêtés. Les première et troisième étapes de l'épreuve avaient aussi été raccourcies en raison du mauvais temps.
Tour Méditerranéen
Coup double pour Kreder
11/02/2012 À 18:03
Tour Méditerranéen
Victoire finale de Tiernan-Locke
12/02/2012 À 14:45