Le sprinteur américain de la formation Garmin Tyler Farrar a remporté pour la deuxième année consécutive la Cyclassics d'Hambourg dimanche, un mois après son abandon dans le Tour de France sur blessure. Comme en 2009, Farrar s'est imposé au sprint et a profité du travail des équipes Lampre et Sky, préparant respectivement le terrain pour Alessandro Petacchi et Edvald Boasson Hagen. L'Américain établi en Belgique a pris l'avantage à 100 m de la ligne d'arrivée et a résisté au retour du Norvégien Hagen, 2e, et surtout de l'Allemand André Greipel, 3e et vainqueur de 16 courses cette année. Il est le premier à inscrire son nom deux fois au palmarès de l'épreuve de 216,6 km créée en 1996.
Avant cette traditionnelle arrivée au sprint, cinq hommes s'étaient échappé dès le km 5. Nikolai Trusov, Sebastian Lang, Gatis Smukulis, Anthony Geslin et Robin Chaigneau ont compté jusqu'à 16 min 30 sec d'avance sur le peloton, mais malgré une dernière attaque à 16 km de l'arrivée de Trusov, rejoint ensuite par Smukulis et Geslin, les équipes de sprinteurs ont annihilé leurs espoirs à 7 km de l'arrivée, après plus de 200 km d'échappée.
Cette 15e édition a encore tourné à la désillusion pour les Allemands qui courent après un succès à domicile dans cette épreuve depuis 2001. Pour la formation Milram et notamment son sprinteur Gerald Ciolek, c'est même un cauchemar, puisque la dernière formation allemande du peloton à la recherche d'un partenaire n'a pas du tout brillé devant son public.
Vattenfall Cyclassics
Farrar garde son titre
15/08/2010 À 14:28
Tour de France
Alaphilippe, il y a un "mais" : "Je souhaite faire le Tour…"
IL Y A 3 HEURES
Tour de France
Combien gagne le vainqueur du Tour de France ?
IL Y A 5 HEURES