Le Land Rover Discovery a été sacré. Pourtant rien n"était joué d"avance, nos sages délibérations avant le vote ne laissaient pas présager un tel plébiscite. Le suspense régnait au moment du dépouillement de cette élection à bulletin secret, jusqu"à entendre les mouches voler.
















Automoto
Les caisses de D. Cissé
21/04/2008 À 09:40
Pourquoi une telle unanimité parmi les onze membres du jury? Non pas tant par un manque d'homogénéité ou des tares criantes des deux autres finalistes, mais bien parce que le Discovery est sans conteste le plus polyvalent des trois. Pour ma part, en dix ans de participation –intermittente- au trophée, je n'avais jamais vu un tel consensus. Malgré mes réticences quant à son poids excessif (2,6 tonnes à vide pour le TDV6 !) et à propos de quelques broutilles, pour moi comme pour mes confrères, le Disco représentait le choix de l'évidence.
Un jury de spécialistes
Sans à priori, même si en vingt ans de trophée, le BMW X5 3.0 d reste l'unique SUV à avoir remporté le titre (en 2002). Au contraire, il a cassé le tabou, et aujourd'hui, tous les choix sont envisageables.
Celui des dix journalistes représentant différents supports (presse écrite spécialisée et quotidienne, télévision et internet par le biais de Caradisiac) et d'une lectrice de 4X4 Magazine, organisateur du trophée, s'est fait après une longue journée d'essai des trois véhicules dans le sud tunisien.
Pistes caillouteuses et montagne
Le parcours de près de plus de 300 kilomètres mêlait grande voie de circulation, route de montagne, pistes rapides ou caillouteuses perdues -bien après Tataouine, et un soupçon de sable mou. Un peu léger pour juger des capacités de franchissement du Disco, mais il a eu droit à une petite séance spéciale.




















La présélection
Rappelons que le tiercé des finalistes est issu de la sélection effectuée en fin d'année dernière par les lecteurs de 4x4 Magazine parmi 9 véhicules à 4 roues motrices (permanentes ou non) commercialisés au cours de l'année 2004. Les véhicules remaniés à la mi-carrière ou recevant une nouvelle motorisation ne peuvent plus concourir comme par le passé. Ils avaient placé en tête le Land Rover, et par ordre décroissant de votes, Murano, Tucson, Isuzu D-Max, Kia Sportage, Fiat Panda 4x4, Cadillac SRX, Ssangyong Musso et Alfa Romeo Crosswagon.
Honneur(s) aux vaincus
Outre sa ligne craquante, l'exotique Murano se distingue par sa finition irréprochable, sa tenue de route et son confort honnête, son habitabilité exceptionnelle aux places arrière et un bon accord moteur-boîte. Mais son unique motorisation plutôt vorace (V6 à essence de 3,5 litres), son volume de coffre décevant et surtout ses capacités en tout terrain très limitées (à vrai dire une Alfa Q4 fait au moins aussi bien) l'ont disqualifié dans la course au titre.
Le cas du Tucson était plus difficile. Plus à l'aise que le Murano en terrain difficile même s'il reste un SUV, le coréen ne pèche vraiment que par une commande de boîte récalcitrante. Son autre défaut, c'est qu'il ne fait pas vraiment rêver. D'accord, le rival sans complexes du Rav4 est proposé à un tarif abordable (qu'en est-il de la revente en comparaison du Toyota ?), mais malheureusement pour lui, le Discovery en donne lui aussi pour son argent, en plus d'être désirable.
A retenir
Par l'entremise du Land Rover Discovery 3, le trophée du 4X4 de l'année récompense une nouvelle fois un vrai véhicule tout-terrain, capable en franchissement. Mais, c'est dans l'air du temps, plus pur que dur, et exploitable par un béotien. Concept proche d'un nouveau venu qui risque de faire parler de lui, le Nissan Pathfinder. On serait même tenté de parier qu'il remportera le trophée du 4X4 de l'année en 2006.
Et vous, que pensez-vous de cette élection ? Cliquez ici pour donner votre avis
Automoto
En voiture Barthez...
06/04/2008 À 09:33
Automoto
JAM
30/03/2008 À 08:58