Récompensé par la Préfecture de Police de Paris au concours Lépine 2004, Blocvol s'impose comme l'un des systèmes les plus efficaces du marché dans la lutte contre le car-jacking.
"Aujourd'hui les techniques de vol ont évolué, la technique dite du "fil" est révolue, aujourd'hui pour voler une auto, il faut voler la clé. Si l'auto a moins de huit ans, il faut obligatoirement la clé. C'est pour cela que le car-jacking et home-jacking se généralisent", explique Marc Sers, inventeur de Blocvol. Car depuis 1997 tous les types de véhicules sont équipés d'une clé codée infalsifiable.

















Automoto
Les caisses de D. Cissé
21/04/2008 À 09:40
A contrario des systèmes de détection par satellite, Blocvol n'utilise aucune transmission extérieure. "Il n'y a plus aujourd'hui de système de localisation par satellite qui présente une réelle efficacité. Aujourd'hui les voleurs ont tous un brouilleur. Un brouilleur ça vaut 500 euros..." affirme Marc Sers.
A chaque déplacement, le conducteur doit s'identifier par une combinaison personnelle enregistrée au préalable. Ici pas de clavier numérique, l'identification se fait en combinant deux ou trois éléments de l'habitacle: par exemple en actionnant un clignotant et l'appel de phare simultanément. Une fois la porte ouverte le conducteur dispose de 2 minutes pour s'identifier auquel cas Blocvol entre en fonction et déclenche le klaxon, les warnings et coupe l'arrivée d'essence. "C'est une petite procédure qui s'ajoute à toutes les contraintes nécessaires pour entrer dans son véhicule, ce n'est pas plus fastidieux que de taper le code de son alarme classique sur un pavé numérique".
Dans le cas d'un car-jacking, Blocvol détecte l'ouverture d'une des portières, il s'arme automatiquement et relance une demande d'identification. L'agresseur dispose alors de 30 secondes pour s'arrêter. Dans le cas contraire, le système ralentit le véhicule en simulant une panne d'essence. Le moteur a des ratés et le véhicule termine en roue libre sous un concerto de klaxon et une féerie de warnings. "Vous retrouvez votre auto dans un périmètre moyen de 500 à 2000m autour du lieu de l'agression", promet la société. Mais dans quel état? Efficace mais pas infaillible, si Blocvol garantit la restitution de votre véhicule, rien ne vous assure que le voleur ne détériorera pas votre véhicule...
Quoiqu'il en soit, le véhicule immobilisé au milieu de la route klaxon retentissant et warning allumés, cela créé une situation de stress supplémentaire pour le voleur. Il persiste tout de même quelques petits inconvénients comme l'identification systématique. Le principe de base de Blocvol est de ne pas oublier qu'on a Blocvol, sinon vous risquez de faire hurler votre voiture régulièrement. Lorsque vous irez chercher votre baguette, pensez à couper le moteur.
Il existe également un mode "garage" qui désactive le système, lorsque vous confiez votre voiture à une tierce personne (garage, station de lavage ou voiturier) sans avoir à dévoiler votre identifiant ni même prévenir de la présence de l'anti-vol. "La première règle de sécurité c'est de ne pas en parler! ", avise M. Sers.




















Ce système anti-vol est composé d'une centrale électronique de gestion d'accès et d'un système de câblage. Pour l'installer vous avez deux solutions. Un, le "Blocvol easy" qui, outre la centrale, est composé d'une notice d'installation interactive (CD rom) et ne coûte pas un euro de plus. Ce système s'installe sur tous les types de véhicule et ne présente pas de difficultés particulières à condition que vous ayez de bonnes notions d'électricité. "On travaille autant sur du véhicule de collection que sur du véhicule récent. Blocvol s'adapte à tous les véhicules 24Volts" explique Marc Sers.
Pour les novices, mieux vaut se tourner vers la deuxième solution qui consiste à faire appel au service technique Blocvol qui vous garantit l'installation. "Lors de l'installation, le technicien fait l'inventaire des possibilités d'emplacements et le client programme lui-même l'appareil. Il choisit lui-même ses propres identifiants. Il choisit où Blocvol doit agir (1,2,3,4 ou 5 portes). "Et rien n'est visible dans l'habitacle".
Le Blocvol est disponible sur commande au prix de 300 euros hors installation auquel il faut ajouter la main-d'œuvre qui varie de 2 à 300 euros selon le modèle et le situation géographique du client. Théoriquement, les techniciens de Blocvol se déplacent dans toute la France dans des délais qui s'écoulent de 24 heures à une semaine. Toutefois, l'équipe relativement réduite en nombre (l'effectif se limite à huit techniciens) laisse penser pour le moment que Blocvol ne pourrait faire face à une demande croissante, sauf à faire évoluer sa structure.
En conclusion, si le Blocvol semble être une bonne idée proposée à un prix raisonnable et fonctionner correctement, il est dommage que sa diffusion reste confidentielle pour l'instant en raison de sa politique commerciale trop timorée. Seulement 1500 Blocvol ont été vendus en deux ans. Toutefois un produit de plus large diffusion est à l'étude : Un système de détection d'infraction selon nos sources.
A RETENIR :















Partant d'une idée simple et originale, nos deux nouveaux antivols semblent être relativement fiables et performants. Même si on avait coutume de dire que la voiture "involable" n'existe pas, il se pourrait bien que l'on s'en approche fortement. Le système mis en place par Zefyr pourrait empêcher le vol et dans le cas où le méfait se produirait, Traqueur pourrait vous permettre de la retrouver facilement. Le tout pour des sommes qui ne sont pas excessives.
Idéalement, il faudrait donc se doter des deux procédés pour espérer conserver votre bijou un peu plus longtemps. Malheureusement, toute solution miracle a ses limites et cette invulnérabilité pourrait très vite être ternie par les progrès des malfaiteurs qui sont toujours à la pointe de l'innovation. Le répit pourrait donc être de courte durée, mais c'est toujours ça de pris.
Automoto
En voiture Barthez...
06/04/2008 À 09:33
Automoto
JAM
30/03/2008 À 08:58