Le plus gros salaire de base, les plus grosses primes, et une multitude de sponsors. Lionel Messi a encore fait le plein de revenus cette année. Selon France Football, La Pulga va cumuler 74 millions d’euros cette saison, soit 9 millions de plus que l’an dernier.
Comme l’an dernier, Cristiano Ronaldo (67,4M€) et Neymar (43,5M€) le suivent sur le podium.

Le PSG hors-concours en France

Economie
Top 10 : les plus gros transferts de l'histoire du mercato d'hiver
23/12/2016 À 09:13
Malgré un plus petit salaire de base qu’Angel Di Maria et Thiago Silva, Zlatan Ibrahimovic accumule des revenus plus importants que ses coéquipiers, grâce à des primes et des contrats de sponsoring plus conséquents. Les trois joueurs du PSG font partie de ce Top 10 et suivent même le trio de tête.
En France, le club de la capitale aligne d’ailleurs 14 des 20 joueurs les plus riches du championnat cette année.

Le Top 10 mondial

1. Lionel Messi (FC Barcelone/ARG) – 74 M€ (salaires : 36M€, primes : 3M€, autres revenus : 35M€)
2. Cristiano Ronaldo (Real Madrid/POR) – 67,4 M€ (salaires : 32M€, primes : 400 000€, autres revenus : 35M€)
3. Neymar (FC Barcelone/BRÉ) – 43,5 M€ (salaires : 20M€, primes : 2,5M€, autres revenus : 21M€)
4. Zlatan Ibrahimovic (Paris SG/SUÈ) – 28,5 M€ (salaires : 20M€, primes : 2,5M€, autres revenus : 6M€)
5. Thiago Silva (Paris SG/BRÉ) – 26,5 M€ (salaires : 23M€, primes : 1M€, autres revenus : 2,5M€)
6. Angel Di Maria (Paris SG/ARG) – 26 M€ (salaires : 24M€, primes : 800 000€, autres revenus : 1,2M€)
7. Gareth Bale (Real Madrid/GAL) – 24,5 M€ (salaires : 14M€, primes : 500 000€, autres revenus : 10M€)
8. Thomas Müller (Bayern Munich/ALL) – 23,6 M€ (salaires : 16M€, primes : 600 000€, autres revenus : 7M€)
9. Wayne Rooney (Manchester United/ANG) – 22 M€ (salaires : 16,7 M€, primes : 300 000€, autres revenus : 5M€)
10. Andrés Iniesta (FC Barcelone/ESP) – 21,5 M€ (salaires : 15 M€, primes : 2 M€, autres revenus : 4,5 M€)
Economie
34,7 millions d’euros en jeu lors du prochain Open d’Australie
22/12/2016 À 06:46
Economie
La NBA est toujours la ligue sportive qui paye le mieux en Amérique du Nord
22/12/2016 À 06:44