C’est peut-être la plus grosse surprise de l’histoire des paris qui se prépare. Au début de la saison, les chances de Leicester en Premier League étaient estimées à 5000 contre 1 par William Hill, un des plus gros bookmakers anglais. Aucune équipe n’a jamais arraché la victoire avec une telle côte, précisait l’enseigne à ESPN en février.
Deux mois plus tard, le miracle est en marche. Et les bookmakers frémissent. Du côté de William Hill, on estime qu’un succès des Foxes coûterait 14 millions de dollars ! 

Les négociations sont lancées

Economie
Top 10 : les plus gros transferts de l'histoire du mercato d'hiver
23/12/2016 À 09:13
Pour éviter une telle dépense, William Hill a entamé des négociations avec les 25 parieurs qui ont misé sur Leicester lorsque la cote était encore de 5000 contre 1. 
Le deal : un gros paiement immédiat assuré, quel que soit le résultat final, mais pas à la hauteur de celui qui tomberait en attendant la fin du championnat. 
L’offre est de plus en plus intéressante au fil des jours. Dimanche, le bookmaker proposait aux joueurs d’empocher directement 66% de leur éventuel gain final pour mettre fin au pari.
Certains ont déjà accepté de céder. Un supporter a reçu 8028 billets verts pour une mise de 7,10 dollars. Un autre a gagné 40144 dollars sur un pari de 28,40 dollars. Les professionnels des paris ne s’attendaient sûrement pas à ça, et ils ne seront probablement supporters de Leicester dans les semaines à venir.
Economie
34,7 millions d’euros en jeu lors du prochain Open d’Australie
22/12/2016 À 06:46
Economie
La NBA est toujours la ligue sportive qui paye le mieux en Amérique du Nord
22/12/2016 À 06:44