C'est la rentrée aussi pour l'ILMC. Après plus de deux mois de pause, les concurrents engagés dans la série mondiale d'endurance lancée par l'Automobile Club de l'Ouest se retrouveront du 9 au 11 septembre dans le cadre du prestigieux circuit de Silverstone. Le départ de la 35e édition de cette course sera donné le dimanche, à 11 h 35.
Petite inquiétude en LM P1 chez Peugeot. Anthony Davidson, vainqueur en titre de la course de Silverstone avec Nicolas Minassian et qui remporta début juillet la manche ILMC d'Imola en compagnie de Sébastien Bourdais, s'est fracturé la clavicule début août suite à une chute de vélo. Si le local de l'étape est pour l'instant toujours inscrit au volant de la 908 n°7, sa participation est encore incertaine. Simon Pagenaud a été appelé en renfort et remplacera l'Anglais s'il n'est pas apte au volant de la voiture qu'il doit de nouveau partager avec Bourdais. Dans l'optique du titre Constructeurs que chasse Peugeot un seul objectif, Davidson ou non au volant : "Rallier l'arrivée avec nos deux voitures. Le moindre abandon pourrait remettre les compteurs à zéro", explique Oliviers Quesnel, directeur de Peugeot Sport.
Audi, avec ses deux R18 confiées à Bernhard-Fässler et Kristensen-McNish, dépassées à Imola, mesure aussi combien cette épreuve est capitale avant d'aborder les deux derniers rendez-vous de la saison que seront Petit Le Mans (1er octobre) et Zhuhai (13 novembre). Wolfgang Ullrich, directeur d'Audi Motorsport : "L'ILMC arrive maintenant dans la partie décisive de la saison. Après la déception d'Imola, nous voulons être de nouveau devant. Silverstone devrait être un circuit où le potentiel de notre voiture devrait nous permettre un bon résultat."
ELMS
Acte 5 en Angleterre...
02/09/2011 À 11:30
Aston Martin de retour avec un exemplaire de sa DBR1-2, la Lola du Rebellion Racing et les deux OAK-Pescarolo du OAK Racing complètent un plateau LM P1 fourni. A noter chez OAK Racing le retour de Matthieu Lahaye, indisponible depuis sa blessure contractée aux 1 000 Km de Spa-Francorchamps et l'arrivée d'Olivier Pla dans le baquet de la n°24 aux côtés d'Alexandre Prémat et Jacques Nicolet.
Une défection en catégorie LM P2 : Level 5 Motorsports fait l'impasse sur la manche de Silverstone. La Honda commandée pour remplacer le châssis Lola avait lequel cette écurie roulait jusque-là n'est pas terminée. Mais l'équipe américaine disputera les deux dernières manches de l'ILMC. Signatech-Nissan et OAK Racing, les deux autres engagés en ILMC, devront se battre face à l'armada des neuf LM P2 inscrites en LMS, à commencer par la Zytek-Nissan pilotée par le redoutable trio Ojjeh-Lombard-Kimber Smith
Classements ILMC
Constructeurs
LM P1 : 1. Peugeot 132 pts ; 2. Audi 89 pts; Aston Martin 0 pt
Equipes
LM P1 : 1. Peugeot Sport 65 pts ; 2. Audi Sport Joest 61 pts ; 2. Oreca 34 pts; 4. Rebellion Racing 33 pts ; etc.
LM P2 : 1. Signatech Nissan 62 pts ; 2. Level 5 Motorsports 42 pts ; 3. OAK Racing 34 pts
Silverstone
Le circuit de Silverstone se situe entre les villes de Milton Keynes, Northampton et Oxford. Long de 5,891 km, il a été tracé sur une ancienne base de la Royale Air Force et mis en service en 1948 avant d'être souvent remanié. Il accueille le Grand Prix de Formule 1 de Grande-Bretagne à partir de 1950, puis sans discontinuer depuis 1987. Circuit historique, prestigieux et rapide, il est le cadre de nombreuses autres épreuves tant auto que moto. Depuis 1976, que ce soit sur 6 Heures ou 1 000 km, toutes les grandes séries consacrées à l'endurance s'y sont produites et, cette année, les 6 Heures de Silverstone constitueront la 35e édition de la classique britannique d'endurance. Les 1 000 km de Silverstone ont été intégrées au calendrier Le Mans Series en 2004, à l'exception de 2005. Modifié l'année dernière, le tracé offre une succession de secteurs rapides et lents où chaque pilote trouve son bonheur.
Endurance
Famin : "Un travail de fond"
02/09/2011 À 10:30
24 Heures du Mans
WEC/24 Heures du Mans - Première sortie du proto Porsche pour 2014
13/06/2013 À 09:33