La Fédération équestre internationale (FEI) a fait paraître les classements des cavaliers haut niveau des trois disciplines olympiques, qui présentent peu de changements. Prenant en compte les résultats allant du 1er mars 2019 au 31 décembre 2020, l’année qui s’est écoulée n’a pas vraiment permis aux cavaliers de faire la différence dans le classement. Amputée de beaucoup de ses compétitions, la saison qui vient de passer laisse un classement quasiment similaire à celui de l’an dernier, notamment pour les trios de tête.
Pour le saut d’obstacles, sans surprise, compte tenu du faible nombre de concours au programme au mois de décembre, le premier top dix Longines de l’année demeure similaire à celui de l’an passé. Le Suisse Steve Guerdat garde précieusement sa place de numéro un mondial, précédant son compatriote Martin Fuchs et l’Allemand Daniel Deusser. Suivent le Suédois Peder Fredricson, le Belge Pieter Devos, le Britannique Ben Maher, l’Américain Kent Farrington, l’Irlandais Darragh Kenny, le Britannique Scott Brash et l’Américaine Elizabeth Madden, meilleure cavalière du monde.
Du côté des cavaliers français, Julien Épaillard a effectué une belle remontée de quatre rangs, se hissant à la onzième place du classement. Il doit cela à une belle victoire au CSI 5*-W de Riyad avec Alibi de la Roque. Kevin Staut reste à la vingt et unième place. Pénélope Leprevost cède sa vingt-sixième place à Simon Delestre, se replaçant à la vingt-huitième. Suivent Roger-Yves Bost (51), Nicolas Delmotte (53) et Edward Levy (61), qui ont conservé leurs précédentes positions tandis Mathieu Billot (67), Alexis Deroubaix (68) et Olivier Robert (77) ont tous trois perdu une petite place. Dernier Français présent dans le top cent, Olivier Perreau, quatre-vingt huitième mondial, a gagné une place.
Equitation
Le cheval au centre de toutes les attentions avant un concours
17/09/2021 À 09:20
Tout comme le saut d’obstacles, le monde du complet voit lui aussi un nouveau classement sensiblement identique à celui de l’année 2019. Ainsi, au 31 décembre 2020, le top sept est resté inchangé. Le Britannique Oliver Townend domine toujours, devant le Néo-Zélandais Tim Price, la Britannique Piggy March, l’Australien Christopher Burton, le Britannique Tom McEwen, l’Américain Boyd Martin et le Britannique Alexander Bragg. Grâce à ses deux et troisième places lors du récent CCI 4*-L de Robertson, chez lui en Australie, Stuart Tinney est passé de la quatorze à la huitième place. L’Allemand Michael Jung et la Britannique Sarah Bullimore complètent le top dix.
On compte dix Français dans le top cent: Maxime Livio, seizième juste devant Nicolas Touzaint, Thomas Carlile, quarantième, Jean-Lou Bigot, soixante-cinquième juste devant Christopher Six, Camille Lejeune, soixante-huitième, Karim Laghouag, soixante et onzième juste devant Gwendolen Fer, Victor Levecque, quatre-vingt-huitième, et Régis Prud’hon, quatre-vingt-douzième.
En dressage, sans surprise également, le top dix est resté le même, partagé entre les cavaliers allemands, britanniques et danois et sous la domination d’Isabelle Werth qui tient les deux premières places de la hiérarchie, respectivement avec Bella Rose 2 et Weihegold. Elle est suivie par Jessica Von Bredow-Werndl avec Dalera BB, elle-même devant Dorothee Schneider sur Showtime FRH, Charlotte Dujardin avec Mount St John Freestyle. La Danoise Catherine Dufour est six et septième, respectivement avec Bohemian et Atterupgaard’s Cassidy, à nouveau devant Isabelle Werth et Emilio 107. Helen Langehanenberg et Daniel Bachmann Andersen clôturent ce top dix avec Damsey FRH et Blue Hors Zack.
Côté français, seules deux cavalières se hissent dans le top cent : Morgane Barbançon avec Sir Donnerhall et Anne-Sophie Serre sur Actuelle de Massa.
Equitation
"Mettre les chevaux dans les meilleures conditions" : au cœur des installations de Valkenswaard
31/08/2021 À 08:00
Equitation
Boudot suspendu six mois supplémentaires et absent pour le Prix de l'Arc de Triomphe
13/08/2021 À 10:47