Desperados n’était pas loin d’être une légende du dressage en Allemagne. Champion d’Europe en 2013, du monde en 2014, et olympique en 2016 par équipes, le fils de De Niro avec une mère Wolkstein II s’est éteint, vendredi 14 février, après avoir fait la monte ce matin. 

Propriété de la famille Bröring Sprehe, et sous la selle de Kristina depuis 2011, le bel étalon hanovrien avait été formé par Falk Rosenbauer dans ses jeunes années. Depuis leur première apparition en grand championnat, à l’occasion des Jeux Olympiques de Londres en 2012, la paire était devenu un véritable pilier de la Mannschaft.

Equitation
La FEI a suspendu la Fédération équestre des Émirats Arabes Unis
IL Y A 21 HEURES

Mais plus que ses nombreuses breloques glanées aux côtés des autres dresseurs germaniques, Desperados s’est illustré en individuel. Huitième aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, cinquième aux Européens Longines de Herning en 2013, quatrième des Grands Prix Spécial et Freestyle l’année suivante aux Jeux Équestres Mondiaux de Caen, puis double vice champion d’Europe dans le mythique entre d’Aix-la-Chapelle en 2015, le puissant étalon avait terminé sa carrière en championnats à Rio de Janeiro, en 2016, en décrochant la médaille de bronze en individuel, juste derrière les reines Charlotte Dujardin, imbattable avec son incomparable Valegro, et Isabell Werth, associée à Weihegold. Par sa classe, et l’harmonie qu’il dégageait avec sa fidèle cavalière, Desperados avait profondément marqué les plus grands passionnés de dressage.

Outre ses performances sportives et ses trente-six victoires sur la scène internationale, l’étalon noir avait commencé à marquer l’élevage de son empreinte. Approuvé depuis ses trois ans, Desperados avait décrochés la meilleure moyenne de sa session d’approbation, récoltant notamment l’incroyable note de 9,5 pour son galop.

Comptant plus de trente fils approuvés, Desperados était notamment en tête du classement mondial des étalons de dressage édité par la WBFSH (World Breeding Federation for Sport Horses) en 2016. Cette même année, soit deux ans avant sa retraite sportive internationale, le fils du mondialement célèbre De Niro avait reçu le prix de l’étalon hanovrien de l’année. Parmi ses plus célèbres fils : Destiny Old, avec lequel Kristina Bröring Sprehe remportait d’ailleurs ce matin même le Grand Prix de Neumünster.

C’est un grand vide que laisse Desperados dans le coeur de ses proches et de ses fans. Les messages de soutien n’ont d’ailleurs pas tardé à affluer sur les réseaux sociaux, tous saluant l’incroyable carrière de l’étalon noir.

Equitation
Au tour du domaine de Grosbois d’entrer dans la course olympique
IL Y A UN JOUR
Equitation
Disparition d’Opéra des Loges
HIER À 16:51