Eurosport

Madrid accueille le cinquième volet du Longines Global Champions Tour

Madrid accueille le cinquième volet du Longines Global Champions Tour

Le 17/05/2019 à 11:49

Après Doha, Mexico, Miami Beach et Shanghai, la caravane du Longines Global Champions Tour a posé ses valises en Espagne, à Madrid.

Ce week-end se déroule à Madrid la cinquième étape du circuit Global Champions Tour et sa League (GCT/GCL). La capitale espagnole accueille une trentaine des meilleurs cavaliers mondiaux qui tenteront de s’accaparer le titre de vainqueur. La tenante du titre est l’australienne Edwina Tops-Alexander, quatrième lors de l’étape de Miami Beach avec sa talentueuse California.
 
D’autres concurrents de taille fouleront la piste espagnole. Parmi eux, l’Israélienne Danielle Goldstein, victorieuse à Shanghai avec sa jument Lizziemary s’élancera pour grimper dans le classement général. Le grand absent sera Pieter Devos qui a réalisé de belles performances dont une victoire dans l’étapes de Miami avec Claire Z. Le Belge ce week-end à La Baule pour tenter de faire résonner la Brabançonne sur le stade François André.
 
Pour les Pays-Bas, Marc Houtzager se présentera avec son fidèle Sterrehof’s Calimero. Numéro trois mondial Harrie Smolders sera aussi redoutable avec ses deux montures Don VHP et Zinius. Le premier lui a d’ailleurs permis de prendre la deuxième place du Longines Global Champions Tour de Miami. 
En plus des Néerlandais, le belge Jérôme Guéry fait figure d’adversaire important. Victorieux à Mexico City en avril dernier avec son étalon Quel Homme de Hus, il tentera de s’offrir une nouvelle victoire sur le circuit.
Du côté suédois, Malin Baryard-Johnsson sera accompagnée de H&M Indiana. Elle et Peder Fredricson, troisième de la finale de Coupe du monde de Göteborg seront à redouter.
Les Suisses Martin Fuchs et Pius Schwizer sont eux susceptibles de réaliser de belles performances. Ce premier classé avec Chaplin à Shangaï promet de revenir à Madrid en force avec cette même monture. Pius, de son côté, comptera sur l’aide de Cortney Cox pour espérer un classement.
 
La France ne sera que très faiblement représenté pour cette édition madrilène, puisque seul Julien Épaillard sera le seul Tricolore au départ. La grande majorité de ses compatriotes sont en effet au Jumping de La Baule ce week-end.  

0
0