Le pilote français, Champion du Monde Superbike 2014, s’engage pour la première fois pour une saison complète en Championnat du Monde FIM EWC. Sylvain Guintoli a déjà une certaine expérience de l’Endurance avec une victoire aux 8 Hours of Doha 2010 avec le SERT et trois éditions et trois places dans le Top10 aux Suzuka 8 Hours avec Yoshimura Suzuki. Il a répondu à nos questions lors des tests 24 Heures Motos au Mans le mois dernier.
Quelles sont vos impressions après ces premiers tours de roues avec le Yoshimura SERT Motul ?Les impressions sont bonnes d’entrée. Ça faisait presque deux ans que je n’ai pas roulé avec la Superbike. La dernière fois, c’était en juillet 2019 à Suzuka. Donc il faut se réhabituer à la Superbike mais ça a été très positif tout de suite. Les impressions sont très bonnes et je suis tout de suite à l’aise.
Cet engagement marque aussi votre retour sur une saison complète en championnat du monde ?Oui, c’est un retour à plein temps à la compétition. C’est un grand championnat avec des courses très longues et des nouveaux challenges comme les courses de 24 heures, ce que je n’ai jamais fait. Mais j’ai l’habitude de faire de grosses journées en test MotoGP où on fait beaucoup de tours durant plusieurs jours. Mais ce retour à la course me fait du bien, ça me donne de bonnes impressions. C’est important de garder cet influx. En test, on n’a pas la même énergie. Rien ne peut remplacer la course.
FIM EWC
Les essais EWC de Spa se terminent avec le BMW Motorrad World Endurance Team en tête
24/05/2022 À 09:20
Comment appréciez-vous l’alliance de deux équipes que vous connaissez déjà ?Ça me fait plaisir de repartir, d’autant plus avec une équipe comme le SERT. Avec le rapprochement Yoshimura, toutes les pièces du puzzle se mettent en place. Techniquement la machine est très proche de la Yoshimura que j’utilisais aux 8 Heures de Suzuka. Ce sont deux forces de l’Endurance et de la préparation qui se réunissent. Le SERT est un monument, une force légendaire de l’Endurance. Avec le championnat japonais et les 8 Heures de Suzuka, Yoshimura a depuis des années une véritable expertise pour la préparation de la GSX-R. C’est génial de pouvoir intégrer cette équipe. Il y a un vrai enthousiasme de tous.
Vous êtes un homme très occupé entre l’Endurance, les tests MotoGP et un travail de consultant MotoGP ?Je fais le championnat du monde d’Endurance. Avec Suzuki, je suis sur les tests MotoGP où on poursuit le travail de développement. Comme consultant MotoGP, je vais faire quelques courses avec Canal mais aussi avec BT Sport en Angleterre. Ça fait beaucoup de casquettes cette année mais ça va aller. Tout est compatible.
L’article FIM EWC Q & A – Sylvain Guintoli, Yoshimura SERT Motul est apparu en premier sur FIM EWC.
Retrouvez plus d’articles sur Fimewc.com
FIM EWC
Le chrono à battre en EWC à Spa est de… 2’20”887 !
24/05/2022 À 09:00
FIM EWC
Pour le 1 est le numéro magique pour les 24H SPA EWC Motos
24/05/2022 À 08:39