Getty Images

Les 53 choses à savoir avant le 53e Super Bowl

Les 53 choses à savoir avant le 53e Super Bowl

Le 02/02/2019 à 18:28Mis à jour Le 03/02/2019 à 21:27

SUPER BOWL - La 53e édition du Super Bowl met aux prises dimanche soir les New England Patriots aux Los Angeles Rams à Atlanta. Pour bien aborder ce rendez-vous, voici 53 éléments à avoir en tête, qu'ils soient historiques, statistiques, stratégiques ou anecdotiques.

1 - Tom Brady peut devenir seul recordman des victoires au Super Bowl, tous postes confondus. Le quarterback des Patriots compte cinq victoires, tout comme l'ancien défenseur Charles Haley, titré à cinq reprises lui aussi avec Dallas et San Francisco dans les années 90.

2 - Brady peut s'approprier un autre record dimanche en cas de victoire. Ce serait alors le 237e match remporté en carrière par la star de la Nouvelle-Angleterre. Il dépasserait son ancien coéquipier, le kicker Adam Vinatieri, avec lequel il partage depuis deux semaines ce record.

Vidéo - Brady : ''Le Super Bowl de 2002 ? C'était il y a bien longtemps...''

00:42

3 - New England est seulement la troisième équipe de l'histoire à disputer le Super Bowl trois fois de suite. Malgré leur hégémonie depuis plus de quinze ans, les Patriots n'avaient jamais été présents trois années consécutives au Super Bowl. Ils rejoignent Miami (1971-73) et Buffalo, qui détient le record en la matière avec quatre participations de rang (1991-94) mais pour quatre défaites.

4 - John Kelly, le running back des Rams, est le plus jeune joueur de ce Super Bowl. Né le 4 octobre 1996, il n'avait donc pas vu le jour quand Tom Brady est rentré à l'Université.

5 - Patriots et Rams se sont affrontés à 13 reprises dans leur histoire. La première rencontre date de 1974, la dernière du 4 décembre 2016. New England compte huit victoires pour cinq défaites. Le plus célèbre duel entre les deux franchises remonte évidemment au Super Bowl 2002, remporté par les Pats.

6 - Les Pittsburgh Steelers détiennent le record de victoires au Super Bowl. Ils se sont imposés six fois : 1975, 1976, 1979, 1980, 2006 et 2009. New England égalera ce record en cas de victoire face à Los Angeles. Les Patriots ont manqué une première occasion l'an passé face à Philadelphie.

7 - Steelers et Patriots co-détiennent un autre record, celui du plus grand nombre de victoires en playoffs : 36. New England est revenu à la hauteur de Pittsburgh en battant Kansas City en finale de conférence, et surpassera la franchise pennsylvanienne en cas de victoire dimanche.

8 - Les Patriots détiennent un record moins enviable, celui du plus grand nombre de défaites au Super Bowl. Ils ont été battus à cinq reprises en dix participations. Record qu'ils partagent avec les Broncos de Denver. S'ils cèdent contre les Rams à Atlanta, ils seront les premiers à perdre six Super Bowls.

9 - 21. C'est le plus petit nombre de points inscrits dans un Super Bowl au cumul des deux finalistes. Lors du Super Bowl numéro 7, en 1972, les Miami Dolphins s'étaient imposés 14-7 face aux Washington Redkins.

10 - 75. A l'inverse, c'est le record de points dans un Super Bowl : en 1995, les San Francisco 49ers avaient laminé les San Diego Chargers, dont c'est à ce jour l'unique apparition au SB, sur le score de 49 à 26. Steve Young, le quarterback des Niners, avait lancé six passes de touchdown.

11 - 55. Le record de points inscrits par une équipe dans un Super Bowl. A mettre (encore) au crédit des 49ers de Joe Montana, contre Denver, en 1990.

12 - Le record de points inscrits en un seul quart-temps par une équipe au Super Bowl appartient à Washington. En 1987, les Redskins avaient pris feu dans le deuxième quart, en passant 35 points aux malheureux Broncos.

13 - New England va disputer le 11e Super Bowl de son histoire. Sur les 32 franchises actuelles de la NFL, quatre n'ont jamais mis les pieds au Super Bowl : les Cleveland Browns, les Jacksonville Jaguars, les Houston Texans et les Detroit Lions.

14 - Il s'agit donc du deuxième Super Bowl proposant une affiche entre Patriots et Rams, même si, lors de la première confrontation, en 2002, les Rams évoluaient à Saint-Louis, et non Los Angeles. C'est la 7e fois dans l'histoire qu'un "rematch" a lieu. Les six autres Super Bowls ayant eu lieu au moins deux fois sont : Pittsburgh-Dallas (3), Dallas-Buffalo (2), New England-New York Giants (2), New England-Philadelphie (2), Washington-Miami (2) et San Francisco-Cincinnati (2).

16 - Le trophée remis à l'équipe victorieuse porte le nom de Vince Lombardi, le coach mythique des Packers dans les années 60. Lombardi a remporté les deux premiers Super Bowl avec Green Bay. Il est mort en 1970, à seulement 57, d'un cancer foudroyant. Fabriqué chez le bijoutier Tiffany & Co, le Vince Lombardi Trophy mesure 55 centimètres et pèse trois kilos. Il est estimé à 25000 dollars.

17 - Bill Belichick va prendre part à son 12e Super Bowl en tant que coach, que ce soit comme entraîneur principal ou coordinateur. Soit environ 23% des Super Bowls disputés depuis la création de la grande finale de la NFL en 1967. Aucun autre coach n'a été présent dans plus de sept Super Bowls.

Bill Belichick et Tom Brady avant New England Seattle le 13 novembre 2016

Bill Belichick et Tom Brady avant New England Seattle le 13 novembre 2016AFP

18 - 33. L'âge de Sean McVay, qui a fêté son 33e anniversaire il y a dix jours. Il est le plus jeune entraîneur de l'histoire du Super Bowl. Le coach des Rams est deux fois plus jeune que son homologue de New England, Bill Belichick (66). Il y a dix ans, Mike Tomlin (Pittsburgh) était devenu le plus jeune head coach à remporter le Super Bowl, à 36 ans.

19 - 41. L'âge de Tom Brady. La légende vivante du Massachusetts va devenir le plus vieux joueur, hors kicker, à jamais avoir dispute le Super Bowl. Il n'est plus très loin du record absolu de Matt Stover, le kicker de Baltimore en 2013 (42 ans).

20 - Si Sean McVay peut devenir le plus jeune coach vainqueur du Super Bowl, Bill Belichick, 66 ans et 9 mois, sera le plus vieux en cas de succès dimanche. Il dépasserait Tom Coughlin, âgé de 65 ans et 158 jours en 2012, lors de la victoire des Giants contre... les Patriots.

21 - Aaron Donald, le phénoménal joueur de la ligne défensive des Rams, est le meilleur sackeur de la NFL cette saison (20,5). Il totalise aussi neuf fumbles provoqués et 41 quarterback hits. Dans chacun de ces domaines, il mène la Ligue et constituera la principale menace pour Tom Brady.

Aaron Donald (LA Rams)

Aaron Donald (LA Rams)Getty Images

22 - Un élément important à avoir en tête : Brady n'a pas été sacké une seule fois en deux matches de playoffs en janvier. Les Chargers et les Chiefs avaient pourtant cumulé 90 sacks à eux deux en saison régulière. En 90 séquences de passe dans ces deux rencontres, Brady n'a pas été mis une seule fois au sol en possession du ballon.

23 - Sur les 53 joueurs de l'effectif des Rams, quatre ont déjà joué un Super Bowl : Anderson (deux fois), Talib, Shields et Cooks. Les Patriots, eux, en comptent 36. A lui seul, Brady a donc deux fois plus de Super Bowls disputés que l'ensemble des Rams.

24 - Le coût du sport publicitaire sur CBS dimanche soir lors du Super Bowl s'élèvera à un peu plus de 5,25 millions de dollars en moyenne pour trente secondes. La chaine attend des recettes publicitaires de 350 millions en moins de cinq heures.

25 - Si la seconde de publicité est aussi chère, c'est que les annonceurs savent que les pubs constituent un spectacle à part entière. Selon un sondage effectué en 2017, 24% des Américains jugent que les publicités constituent le meilleur moment du Super Bowl.

26 - Selon un autre sondage, 31% des adultes américains ont prévu de parier sur le résultat du Super Bowl. A Las Vegas, cette semaine, un joueur a misé 50000 dollars sur une victoire des Rams, cotée à 7 contre 2. Il récupèrera 175 000 si le terrain lui donne raison.

27 - Un dernier sondage pour la route : 52% des Américains seraient prêts à renoncer à une année entière de congés payés pour voir leur équipe favorite remporter le Super Bowl.

28 - La NFL fait fabriquer 150 bagues de champion pour la franchise victorieuse du Super Bowl, pour couvrir l'intégralité de l'effectif, du staff technique, des cadres dirigeants et d'une partie des employés. Chaque bague vaut environ 5000 dollars. Coût total : 750 000 dollars.

29 - C'est la troisième fois que le Super Bowl se tient à Atlanta, après 1993 et 1999. A l'époque, c'était au vieux Georgia Dome. Dimanche, la rencontre se déroulera au Mercedes-Benz Stadium. Flambant neuf, inauguré à l'été 2017, il a coûté 1,5 milliard de dollars et peut accueillir 72000 spectateurs en configuration NFL.

Vidéo - Et si le Mercedes-Benz Stadium était la plus belle enceinte du monde ?

01:08

30 - Sur les dix derniers Super Bowls, égalité parfaite entre les deux conférences. Le représentant de l'AFC s'est imposé cinq fois (Pittsburgh 2009, Baltimore 2013, New England 2015 et 2017, Denver 2016). Idem pour celui de la NFC (New Orleans 2010, Green Bay 2011, New York Giants 2012, Seattle 2014, Philadelphie 2018).

31 - Sean McVay, le coach des Rams, a joué à l'Université contre… Julian Edelman, le receveur de New England. Ce dernier était alors quarterback à Kent State, et McVay receveur à Miami.

32 - En parlant de Julian Edelman : il occupe déjà la deuxième position dans l'histoire des playoffs en nombre de réceptions. Seul le légendaire Jerry Rice est encore devant lui. Cela s'appelle l'effet Tom Brady...

33 - Tom Brady et Jared Goff, les deux quarterbacks, viennent tous les deux de la baie de San Francisco. Brady est né à San Mateo, au sud de San Francisco. Le QB des Rams, lui, vient de Novato, dans le Marin County, au nord du Golden Gate Bridge et de SF.

34 - Tout le monde focalise légitimement sur le duel Brady-Goff, mais les deux quarterbacks n'ont, à eux deux, lancé que trois touchdowns en playoffs cette saison. En quatre matches. C'est la première fois depuis 1971 que les deux QB finalistes affichent un aussi faible total.

Jared Goff et Tom Brady

Jared Goff et Tom BradyGetty Images

35 - Les Patriots ont l'habitude de démarrer leurs Super Bowls en mode diesel. Sous l'ère Belichick-Brady, en huit participations, ils n'ont jamais inscrit le moindre touchdown dans le premier quart-temps. A surveiller dimanche en début de match.

36 - Rob Gronkowski, le tight end de New England, est la "star sociale" de ce Super Bowl. Il compte 2,96 millions d'abonnés sur Twitter.

37 - Le compte officiel des New England Patriots compte de son côté 4,38 millions de followers. C'est le plus gros total parmi les 32 franchises NFL. Avec seulement 823 000 followers, les Los Angeles Rams sont battus à plate couture dans ce domaine.

38 - Tom Brady a été désigné à quatre reprises MVP (meilleur joueur) du Super Bowl. Un record, évidemment. Sur les cinq bagues des Pats, il n'y a qu'en 2005 que ce titre honorifique lui a échappé, au profit du receveur Deion Branch.

39 - Comme chaque année, EA Sports a simulé le Super Bowl via son célèbre jeu "Madden". Résultat : victoire des Rams sur les Patriots, 30 à 27. Los Angeles était pourtant mené 17-3 à la pause. EA Sports n'avait cela dit pas vu venir la victoire des Eagles l'an passé. Mais la simulation avait trouvé le score exact (28-24) en 2015 lors de la victoire de New England face à Seattle.

40 - Méfiez-vous de l'étiquette de favori, celle "officiel". L'équipe donnée gagnante a perdu six des sept derniers Super Bowls. Cette année, la cote officielle donne New England vainqueur avec une marge moyenne de 2,5 points.

41 - Faut-il s'attendre à un match ultra-serré dimanche ? En tout cas, les huit Super Bowls joués par New England au XXIe siècle se sont tous achevés sur un score étriqué. La plus grosse victoire des Patriots ? +6 (après prolongation !) contre Atlanta. La plus lourde défaite ? -8, l'an dernier, face à Philadelphie.

42 - Sur les vingt derniers Super Bowls, le quarterback de l'équipe victorieuse a été désigné MVP à treize reprises. Les autres postes récompensés ont été celui de receveur (Branch, Ward, Holmes) et quatre défenseurs (Lewis, Jackson, Smith et Miller).

43 - Un seul joueur a réussi l'exploit d'être élu MVP du Super Bowl en figurant dans l'équipe battue. Il s'agit du linebacker de Dallas, Chuck Holwey, en 1971, malgré la défaite des Cowboys contre les Colts. Tous les autres MVP appartiennent au vainqueur.

44 - 12 secondes : c'est le record de rapidité pour l'ouverture du score dans un Super Bowl. En 2014, sur la toute première action du match, la défense de Seattle avait provoqué un safety pour mener 2-0 face à Denver.

45 - A l'inverse, l'ouverture du score la plus tardive remonte au Super Bowl XXXVIII, en 2004, entre New England et Carolina. Il avait fallu attendre 16 minutes et 55 secondes de jeu effectif, soit la toute fin de la première mi-temps, pour que le tableau d'affichage ne se débloque, sur un touchdown des Patriots. Une fois le robinet ouvert, ce fut l'inondation pour les défenses. A la pause, il y avait déjà 14-10, et 32-29 à la fin du match.

46 - Prévoyez une longue nuit (ou courte pour le sommeil) dimanche, en espérant un match moins long qu'en 2012. Cette année-là, quatre heures et quatorze minutes se sont écoulées entre le coup d'envoi et la fin de la rencontre. La faute, notamment, à une panne de courant qui avait duré 34 minutes dans le troisième quart-temps.

47 - Aucune des 52 premières éditions du Super Bowl ne s'est achevée sans le moindre touchdown. Le plus petit nombre ? Deux, en 1969, entre les New York Jets et les Baltimore Colts. Vu le potentiel offensif des deux équipes, aucun risque de voir ce "record" battu dimanche.

48 - 18 : Le plus grand déficit de points effacé par une équipe victorieuse du Super Bowl par rapport au score à la mi-temps. Il s'agit de New England, en 2017, contre Atlanta (3-21).

49 - 19 : Le plus grand déficit de points effacé par une équipe dans le dernier quart-temps. New England, encore, en 2017, encore, contre Atlanta, toujours (9-28).

50 - 25 : Le plus grand déficit de points effacé dans l'absolu, à n'importe quel moment du match. Vous avez deviné ? Oui, New England contre Atlanta il y a deux ans (3-28).

Tom Brady vainqueur avec les New England Patriots du Super Bowl 2017

Tom Brady vainqueur avec les New England Patriots du Super Bowl 2017AFP

51 - Surveillez le score à l'issue du troisième quart-temps : si les Rams sont devant, ils auront toutes les chances d'aller au bout. Depuis l'arrivée de Sean McVay, ils ont mené 21 fois à l'entame de la dernière période. Bilan : 21 victoires.

52 - Dans le même ordre d'idées, les Patriots sont injouables quand ils mènent au terme du... premier quart-temps. Les hommes de Bill Belichick ont gagné leurs 16 derniers matches dans cette configuration.

53 - Un coup d'œil vers l'avenir pour finir : on sait déjà où se tiendront les quatre prochaines éditions du Super Bowl. En 2020, direction Miami. En 2021, ce sera à nouveau la Floride, à Tampa, puis Los Angeles en 2022 (au Hollywood Park, qui doit être inauguré l'an prochain) et enfin à Glendale, dans l'Arizona, en 2023.

0
0