Reuters

Drogba, un rêve passe

Drogba, un rêve passe
Par Eurosport

Le 25/01/2010 à 19:04Mis à jour

Après l'élimination contre l'Algérie en quart de finale de la CAN 2010, Didier Drogba a peut-être dit adieu à son rêve d'être un jour champion d'Afrique. A bientôt 32 ans, l'attaquant des Blues, sous le choc, ne dispose plus de beaucoup d'occasions de briller avec sa sélection.

A la fin du quart de finale de la CAN face à l'Algérie (2-3), Didier Drogba était sonné. Comme si le ciel lui était tombé sur la tête.  Quelques minutes après sa sortie de la pelouse, l'attaquant de Chelsea était encore sous le choc de cette cinglante élimination. En conférence de presse, il n'avait même pas les mots pour définir sa désillusion : "C'est une grosse déception. On n'a pas mal de choses à se reprocher sur quelques actions. On est à chaud, on ne va pas prendre de décision. Je ne sais pas quoi dire", a-t-il lâché avant d'essayer de se tourner vers l'avenir : "Maintenant, il faut préparer le Mondial". Sa désolation est à la hauteur de la déconvenue.

Cet échec n'est en effet pas anodin dans la carrière de l'Ivoirien. Il met peut-être un terme à un des objectifs majeurs de l'ancien Marseillais.  Gagner un trophée avec les Eléphants, c'était un peu sa quête du Graal. Aujourd'hui et à bientôt 32 ans, sa fenêtre de tir s’est encore réduite pour ramener un titre que les Ivoiriens attendent désespérément depuis 1992. On peut même craindre que son histoire avec la Côte d'Ivoire se résume à des déceptions dans les grandes compétitions.

U n palmarès vierge en sélection

S'il a inscrit le premier but ivoirien de l'histoire dans un Mondial, contre l'Argentine en 2006, Drogba a manqué ses rendez-vous avec la Côte d'Ivoire sur le plan des résultats. En finale lors de l'édition 2006 de la CAN (défaite aux tirs au but), en demi-finales en 2008 (4-1) et donc en quarts de finale en 2010, les Eléphants, emmenés par Drogba et malgré leur pléiade de stars en attaque, n'ont jamais atteint leur but.  Et lundi, c'est toute sa génération qui est tombée de haut. La presse ivoirienne affichait ses regrets : "Qui a dit que cette génération n'est pas maudite?", interroge Le Patriote. Le Nouveau Réveil s'inquiète de ce que "cette belle génération des Drogba, Copa et autres" gardera "certainement pour toujours" un palmarès vierge.

Alors bien sûr, il reste encore des occasions de briller. La CAN a ainsi lieu tout les deux ans. Mais Drogba a déjà annoncé : sa troisième CAN pourrait être la dernière. Et à 34 ans, l'ancien Guingampais, qui doit faire face aux répétitions des matches avec Chelsea, n'aura peut-être plus les mêmes jambes... A son programme, il y a aussi le Mondial 2010. Mais les Eléphants, loin d'être favoris, devront faire mieux, beaucoup mieux, en Afrique du Sud, car là-bas les attendent le Brésil et le Portugal... Et sur ce qu'ils ont montré en Angola, du point vu collectif et en défense, il y a du pain sur la planche pour espérer créer une surprise. Drogba, qui va déjà tenter de se rattraper avec Chelsea en championnat et Ligue des Champions - un titre qui lui échappe aussi -, mérite pourtant tellement mieux.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0