Un coup de canon pour un coup de projecteur. Warren Zaïre-Emery a ouvert le score d’une puissante frappe du droit, de 25 mètres, dimanche en demi-finale de l’Euro U17. Il lui a fallu moins de huit minutes pour se distinguer dans cette rencontre, qui a vu l’équipe de France se qualifier au détriment du Portugal (2-2, 6-5 aux tirs au but). Mais le milieu de terrain du Paris Saint-Germain n’a pas attendu ce but express pour susciter l’attention. Son potentiel ne fait pas de doute.
Âgé de 16 ans, Zaïre-Emery en est à son deuxième but dans la compétition. Un Euro que les Français tenteront de conclure victorieusement ce mercredi à partir de 18h, face aux Pays-Bas à Netanya. Contre la Bulgarie (4-0), sa première réalisation est venue d’un ballon récupéré dans la surface adverse, puis propulsé dans le but avec sang-froid. Une impression de maîtrise qu’il dégage "en avance". Cette saison, on l’a déjà vu à l’œuvre en Youth League, avec l’équipe U19 du club parisien.
D1 Arkema
Sandy Baltimore (PSG) visée par une enquête pour violences
IL Y A 5 HEURES

Xavi Simons, un cas symptomatique au PSG ? "Il y a un problème sur la stratégie globale"

"Si tu ne vois pas son année de naissance..."

Warren Zaïre-Emery n’y joue pas seulement les utilités. Il a disputé huit matches sur huit, dans la "Ligue des champions des jeunes". Presque toujours titulaire, il a inscrit un but et délivré une passe décisive lors de sa seule utilisation en sortie de banc, se montrant crucial dans un succès face à Bruges (3-2) en décembre 2021. Le tout alors qu’il n’avait que 15 ans (il est né le 8 mars 2006). Consultant pour RMC Sport, Mathieu Bodmer perçoit en lui le plus grand talent du centre de formation du PSG.
"Si tu ne vois pas son année de naissance... (…) Tu as l’impression que c’est le joueur le plus mature sur le terrain, au-dessus de Michut et Simons, qui jouent déjà avec les professionnels", estime l’ancien joueur de l’OL, du LOSC ou encore du PSG. Le tout sans fioriture, selon Baptiste Pousse, coach des U19 de Saint-Pryvé Saint-Hilaire. "Il [Zaïre-Emery] ne va pas faire de geste superflu. Il n’est pas sur l’aspect individuel, le paraître, le truc de trop", considère-t-il auprès du journal Le Parisien.

"C’est sûrement ce que j’ai vu de mieux"

"Ilpréfère la sobriété et c’est pour ça qu’il a un grand temps d’avance sur les autres", ajoute l’entraîneur battu par les jeunes pousses du PSG, dont Zaïre-Emery, en février (1-4). Éducateur au sein du club de la capitale, Hervé Guégan poursuit : "Pour moi, il joue avec la maturité d’un joueur de 19-20 ans. Il ne fait pas de bruit mais, quand on fait les analyses de match, il est toujours en haut de la pile (…) À son poste, dans sa catégorie d’âge et même au-dessus, c’est sûrement ce que j’ai vu de mieux."
Des éloges d’autant plus intéressants qu’ils ne concernent pas le physique de Warren Zaïre-Emery. Dans ce domaine, aussi, il parvient à boxer à l’étage supérieur : 1,78m, rapide et doté de bons appuis. Mais ce n’est pas en raison d’une croissance précoce qu’il a été "surclassé" régulièrement depuis son arrivée au Paris Saint-Germain en U8. Cela éloigne de son horizon l’écueil qui consiste à se casser les dents chez les grands, après avoir longtemps profité d’un avantage morphologique manifeste.
"Ce qui nous a beaucoup marqués, tous les éducateurs de l’école de foot à l’époque, c’est que généralement, quand on a des joueurs à fort potentiel, ils ont des qualités intrinsèques très fortes mais ils ne savent pas tout le temps s’en servir, n’ont pas cette maturité, développe Abdou Fall, qui a officié au PSG, dans le podcast Scouting de RMC. Ce qui sautait aux yeux (quand il avait 8 ou 9 ans, NDLR), c’était sa lecture de jeu et son analyse des situations, qui étaient incroyables. Il optimisait ses qualités."

Warren Zaïre-Emery (PSG) en Youth League, le 1er mars 2022

Crédit: Getty Images

Deuxième d’un concours d’éloquence

Une aptitude qu’il conserve au niveau U17. Lors de l’Euro, son match en quart face à l’Allemagne (1-1, 4-3 aux tab) en a témoigné, avec une litanie de ballons récupérés et une capacité à casser les lignes grâce à son timing et sa vitesse remarquable. De différents échos, il ne semble pas être un leader très vocal. Mais ce n’est pas nécessairement un problème d’aisance à l’oral. La preuve ? Il a pris la 2e place, cette année, d’un concours d’éloquence organisé par le centre de formation du PSG.
La rumeur d’un contrat professionnel signé dans quelques jours, avec le club dans lequel il évolue depuis huit ans, commence à poindre. Mais Warren Zaïre-Emery a d’abord un Euro U17 à gagner. Lui et ses coéquipiers peuvent permettre à la France d’inscrire son nom au palmarès de l’épreuve pour la troisième fois, après 2004 et 2015. Si sa maturité est à la hauteur de celle de son jeu, il aura la tête au terrain ce mercredi.

Luis Campos est-il compatible avec le PSG ? "C'est l'homme de la situation"

Ligue 1
Possible première pour Ekitike, à la place de Mbappé... ou Messi
IL Y A 9 HEURES
Ligue 1
Galtier répond à Fournier : "Je ne suis pas surpris"
HIER À 15:28