59%. Si la France s’accorde sur un point, c’est celui-ci. Dès la levée du confinement, 59% des Français affirment vouloir se rendre chez le coiffeur pour rafraîchir leurs coupes, selon un sondage Harris. Les stars du sport ne dérogent pas à la règle. Confinées, elles ont dû mettre au point certaines stratégies pour éviter l’impair capillaire.
Certains ont pris conseil auprès de Caiolas Barber. Neymar, Cristiano Ronaldo, Paul Pogba, Antoine Griezmann ou de nombreux champions du monde 2018 sont passés entre ses ciseaux experts. Pour Eurosport, il évoque les difficultés capillaires liées au confinement. Et donnent quelques conseils à suivre, pour tous.
Est-ce que vous travaillez encore en ce moment ? Comment ça marche pendant le confinement ?
Football
Léopard de Pogba ou étoiles de champions du monde : le Top 5 coiffure de Caiolas Barber
25/04/2020 À 21:49
Caiolas Barber : Pour moi, il est hors de question de travailler en ce moment. Si tout le monde fait comme ça, on mettra moins de temps à vaincre cette connerie. J’ai des confrères dans la coiffure qui ouvrent clandestinement leurs salons et qui sont un peu des tarés…
Est-ce que vous êtes en contact avec des sportifs que vous coiffez habituellement ? Où ils en sont capillairement parlant ?
C.B : J’ai eu Presnel Kimpembe au téléphone qui m’a expliqué qu’il allait se raser la tête. Il m’a dit ‘c’est la bonne occasion pour tout faire repartir à zéro’. Donc il s’est complètement rasé la tête. Pareil pour Evan Fournier. Ils me disent tous que ça fait du bien de repartir à zéro, que la peau va pouvoir enfin respirer. On est encore plusieurs semaines confinés a priori, autant tout raser et tenter des nouveautés.
Personne ne vous appelé paniqué à l’idée de se raser tout seul ?
C.B : Il ne faut pas se mentir, il y a des sportifs qui font venir des coiffeurs chez eux. D’autres respectent le confinement, c’est le cas de mes clients en tout cas. Mais quand, dans la période actuelle, certains ont une coupe parfaite, avec un dégradé progressif, des contours à blanc, une coupe nickel chrome, c’est IM-PO-SSI-BLE. Même en tant que coiffeur, se couper les cheveux tout seul, c’est une galère.
On a vu sur les réseaux sociaux différentes stratégies chez les footballeurs pendant ce confinement. C’est quoi votre conseil, tout raser ?
C.B : La première option, c’est de se raser la tête. En deux mois, il y a le temps que ça repousse et de repartir à zéro. D’autres ont tenté de laisser pousser les cheveux pendant le confinement. C’est le cas d’Alphonse Areola, avec qui je parle super souvent. Je ne sais pas si vous voyez de quoi il s’agit, mais on dirait une peluche Kiki (rires). Il a une touffe… Alphonse ressemble à ça en ce moment. Mais c’est volontaire, c’est pour aboutir à quelque chose de nouveau après. Il m’a dit : ‘Là, je ressemble à rien mais je m’en fous, je reste chez moi’. C’est le plus important.
Et Paul Pogba ? On l’a vu avec un bandeau sur Instagram…
C.B : Paul, c’est un ami de longue date. C’est évidemment le mec qui change le plus souvent de coupes de cheveux. La dernière fois qu’il est venu sur Paris, on l’avait teint en blond. Mais je le connais par cœur. Là, je pense qu’il s’est rasé la tête et qu’il laisse pousser en mettant son bandeau pour faire des waves.
C’est-à-dire ?
C.B : Ce sont des vagues. Pour arriver à ça, il faut mettre le durag qu’on pose sur le crâne avec une sorte de produit pour que ça aplatisse et que ça fasse les vagues.

Paul Pogba teint en blond, une de ses nombreuses facéties capillaires

Crédit: Getty Images

Vous avez d’autres exemples récents en tête ?
C.B : Il y a Tony (Yoka, NDLR) ! Lui, il a craqué et s’est complètement rasé la tête. Je l’ai eu par message, il m’a avoué qu’il avait trop chaud. Il l’a même fait à son fils. La plupart prennent ça comme un jeu, en réalité. ‘On se remettra frais après le confinement’, c’est un peu le discours.
Les tutos sur Youtube pour se couper les cheveux soi-même ont connu un vrai succès…
C.B : Honnêtement, c’est tellement compliqué de se couper les cheveux tout seul. Toutes les vidéos Youtube, c’est du mytho. Le mec qui se lance là-dedans sans expérience, c’est une catastrophe, c’est terminé. Je le conseille vraiment pas. Mon conseil, c’est juste d’essayer de s’arranger avant de partir chez les coiffeur à la fin du confinement avec un petit coup de propre.
Football
Concierge de luxe au temps du confinement : "Un client nous a demandé de lui faire livrer un chat"
24/04/2020 À 15:53
Ligue 2
Clermont se relance contre Amiens et s'empare de la deuxième place
IL Y A 14 MINUTES