Lorsque Petr Cech s'est envolé à la 69e minute du match face Chelsea pour aller chercher dans sa lucarne le coup-franc parfaitement frappé par son ancien coéquipier Oscar, les supporters d'Arsenal, à Wembley ou devant leur télé, ont certainement ressenti un plaisir jusqu'à présent assez peu commun pour eux. Il faut dire qu'à l'Emirate,  le poste de gardien de but était plutôt synonyme d'angoisses depuis de nombreuses années.
L'immense David Seaman n'a jamais eu de réel successeur et mis à part un intermède plutôt réussi par l'Allemand Jens Lehmann entre 2003 et 2008, les gardiens qui se sont succédés dans les buts des Gunners n'ont jamais durablement apporté les garanties nécessaires au très haut niveau. Dans le désordre, Almunia, Fabianski, Szczesny, Manonne ou Ospina n'ont pas su s'imposer et convaincre Arsène Wenger.

Pert Cech a sorti un coup franc en lucarne d'Oscar - Community Shield 2015

Crédit: AFP

Community Shield
Arsenal s'offre Chelsea et prend date
02/08/2015 À 15:51
Alors si l'entraîneur français peut désormais se targuer d'avoir enfin vaincu le Chelsea de Jose Mourinho, il sait pertinemment qu'il le doit à son (très) gros coup du mercato estival. En réussissant à attirer Petr Cech, en délicatesse chez les Blues avec la concurrence frontale de Thibaut Courtois, les Gunners ont enfin comblé leur manque le plus important et le plus gênant depuis tant d'années.

Avec un gardien de classe mondiale, Arsenal peut espérer voir plus haut

Il n'y a pas de grandes équipes européennes sans grand gardien et Wenger le sait. De l'aveu même de son ennemi intime Jose Mourinho, Petr Cech était l'an dernier un des deux meilleurs gardiens de la planète (avec Courtois, vous l'aurez compris). L'entraîneur portugais est un grand habitué de la mauvaise fois mais sur ce coup-là, il n'a pas tout à fait tort : Cech est bien un des meilleurs spécialistes du monde à son poste.
En l'enrôlant, Arsenal a donc réalisé l'un de ses plus jolis coups sur le marché des transferts depuis un bon bout de temps. Le portier international tchèque rassure déjà la défense des Gunners, souvent fébrile par le passé. Son envergure, son expérience, son goût pour le combat et son talent dans tous les compartiments du jeu vont certainement faire beaucoup de bien à l'équipe d'Arsène Wenger. Et pourquoi pas lui permettre de passer un cap ?
Avec Cech, les Gunners peuvent maintenant regarder le Manchester United de De Gea et le Chelsea de Courtois droit dans les yeux. Dans le sillage de leur gardien casqué, ils viennent de dominer Chelsea pour la première fois depuis huit matches. Une performance. Ne reste plus qu'à concurrencer les Blues sur toute une saison de Premier League.
Football
Petr Cech s’amuse d’un bug de FIFA 19 le concernant
27/09/2018 À 14:02