Reuters

L'Atletico Mineiro remporte la Coupe Libertadores 2013

L'Atletico Mineiro et Ronaldinho au sommet
Par AFP

Le 25/07/2013 à 09:12Mis à jour Le 25/07/2013 à 12:02

L'Atletico Mineiro de Ronaldinho a remporté la Copa Libertadores, mercredi, en venant à bout de l'Olimpia Asuncion aux tirs au but (2-0, 4 tab à 3).

L'Atletico Mineiro, le club brésilien de Ronaldinho, ex-joueur vedette du PSG, de Barcelone et de l'AC Milan, a remporté la première Coupe Libertadores de son histoire en battant aux tirs au but, en finale retour mercredi à Belo Horizonte, l'équipe paraguayenne d'Olimpia Asuncion. Après la victoire 2-0 d'Olimpia au match aller, l'Atletico Mineiro a gagné la finale retour sur le même score, puis a remporté la séance de tirs au but (4-3).

Grâce à ce titre, l'Atletico Mineiro disputera le Mondial des clubs au Maroc (11-21 décembre), pour lequel étaient déjà qualifiés le Raja Casablanca (club du pays hôte), le Bayern Munich (vainqueur de la Ligue des champions), et le club mexicain de Monterrey (champion Concacaf). Les derniers qualifiés pour ce Mondial des clubs seront connus à l'issue de la Ligue des champions d'Asie (finale aller et retour les 25/26 octobre et 8/9 novembre) et de la Ligue des champions d'Afrique (finales aller et retour les 2/3 et 9/10 novembre).

Dans cette finale retour, l'Atletico Mineiro a ouvert la marque juste au retour des vestiaires par l'intermédiaire de Jo (46e), le meilleur buteur de cette édition de la Copa avec 7 réalisations. L'équipe de Ronaldinho a dû ensuite attendre jusqu'à la 86e minute pour voir Leonardo Silva, de la tête, égaliser sur l'ensemble des deux matches. Au bout de la prolongation, où l'Olimpia, bien que réduit à dix après l'exclusion du défenseur Julio Manzur à la 82e minute, a résisté, le gardien de but local Victor a été le héros de la séance de tirs au but, en arrêtant la première tentative de Miranda. Gimenez, de l'Olimpia Asuncion, voyait un peu plus tard son tir s'écraser sur la transversale, envoyant l'Atletico Mineiro au paradis au bout d'un long suspense.

0
0