Eurosport

Le Cameroun de Seedorf mise sur la solidité mais avance dans l'incertitude

Le Cameroun de Seedorf mise sur la solidité mais avance dans l'incertitude

Le 05/07/2019 à 20:46

COUPE D'AFRIQUE DES NATIONS – Tenants du trophée, les Lions Indomptables se retrouvent face à un sérieux obstacle dès ces huitièmes de finale avec le Nigeria qui se présente sur leur route. Les joueurs de Clarence Seedorf n'ont pas brillé en phase de groupe et compteront encore sur leur défense pour remporter le choc face aux Super Eagles.

Le "professeur" n'enseigne pas le football total. S'il a débuté sa carrière de joueur à l'Ajax Amsterdam, Clarence Seedorf n'apparait pas comme un adepte du jeu offensif. Nommé à la tête de la sélection camerounaise il y a près d'un an, le technicien néerlandais mise davantage sur la rigueur et la stabilité défensive. Les trois matches de poule des Lions Indomptables l'ont démontré et ce sera de nouveau le cas lors du duel très attendu face au Nigeria en huitième de finale (samedi 18 heures).

Vainqueur de l'édition 2017, le Cameroun se retrouve opposé à un redoutable adversaire dès sa première rencontre à élimination directe car il a terminé à la deuxième place du groupe F derrière le Ghana à cause d'une attaque moins prolifique. Les deux sélections ont empoché cinq points soit une victoire et deux nuls mais les Black Stars ont inscrit quatre buts contre seulement deux pour les Lions Indomptables.

Une route sinueuse

Les joueurs de Clarence Seedorf étaient sérieusement entrés dans la compétition en dominant la modeste Guinée-Bissau grâce à l'opportunisme du défenseur Yaya Banana et du remplaçant Stéphane Bahoken (2-0) mais ils sont ensuite restés muets contre le Ghana en raison d'un manque de volonté offensive (8 tirs pour 2 cadrés) et devant le Bénin à cause de leur imprécision (11 tirs pour 2 cadrés). "On a montré du potentiel, note pourtant le sélectionneur néerlandais du Cameroun. On n'a pas encore encaissé de but, il y a des choses positives pour la suite".

Clarence Seedorf se veut confiant mais les événements pourraient vite s'emballer pour celui qui peine sérieusement à convaincre depuis sa prise de fonction en août 2018 car une élimination dès les huitièmes de finale ferait évidemment tache pour le tenant du titre. Il faut dire que la donne a nettement évolué pour l'ancien milieu de terrain qui devait initialement sereinement préparer le Cameroun pour une CAN dont il a finalement perdu l'organisation en décembre dernier. En Egypte, les Lions Indomptables ne bénéficient pas du soutien de leurs supporters qui aurait pu les porter vers de nouveaux sommets. Loin de la pression populaire, ils auraient toutefois pu évoluer sans appréhension et se concentrer sur leur jeu mais leur sélectionneur tâtonne toujours et préfère donc opter pour la prudence.

Une attaque sans repères

Seedorf et son adjoint Patrick Kluivert ont choisi de s'appuyer sur les performances du gardien de l'Ajax André Onana qui apparait comme l'un des meilleurs portiers du continent. Le duo néerlandais mise aussi sur un bloc compact souvent basé sur une défense renforcée ce qui laisse peu de place à la spontanéité et à l'allant offensif. "On doit s'améliorer dans plusieurs détails, notamment en attaque, reconnait celui qui n'a passé plus de six mois sur le banc de l'AC Milan, du Shenzhen FC ou du Deportivo La Corogne. On doit être plus intelligents pour se créer plus d'occasions".

Privé de Vincent Aboubakar, héros de la finale 2017 mais insuffisamment remis d'une rupture des ligaments croisés, le Cameroun a aligné une attaque différente à chacun de ses trois matches de poule et son sélectionneur cherche toujours la bonne formule. "Il ne faut pas s'inquiéter, assure cependant le capitaine Eric-Maxim Choupo-Moting qui s'est lui-même retrouvé sur le banc face au Ghana. Je dis toujours que le plus important, c'est de se créer des occasions. On a confiance en nous. Le prochain match, ça passe ou ça casse". Seedorf et ses joueurs vont devoir peaufiner leurs réglages pour éviter de se fracasser sur l'obstacle nigerian et leur parcours ne risque pas de devenir plus aisé ensuite car c'est l'hôte et grand favori égyptien qui devrait se dresser devant eux en quart de finale.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0