Getty Images

La Tunisie accrochée par l'Angola

La Tunisie accrochée par l'Angola
Par Eurosport

Le 24/06/2019 à 20:59Mis à jour Le 24/06/2019 à 21:12

COUPE D'AFRIQUE DES NATIONS - La Tunisie a été accrochée par l'Angola (1-1), lundi à Suez. Les Aigles de Carthage avaient ouvert le score grâce à un penalty transformé par Youssef Msakni (34e) mais ont été rejoints en seconde période sur une réalisation signée Djalma (73e).

La Tunisie est tombée dans le piège de l'Angola. L'outsider de cette CAN 2019 n'a pas su faire mieux qu'un match nul face à une équipe qui a joué crânement sa chance jusqu'au bout et a été récompensée de ses efforts (1-1). Youssef Msakni croyait avoir fait le plus dur en ouvrant le score sur penalty avant la pause, mais c'était sans compter sur Djalma Campos, qui a sanctionné une erreur du gardien tunisien pour obtenir une égalisation méritée en deuxième période.

Comme l'Egypte et le Maroc, la Tunisie n'a pas vraiment tenu son rang lors de son entrée en lice dans la compétition africaine. Mais, contrairement aux deux autres nations citées, les Aigles de Carthage n'ont pas signé une victoire même étriquée. Passée une entame de match sans rythme, pendant laquelle les Tunisiens ont manqué de vitesse et de spontanéité face à des Angolais parfaitement en place, Youssef Mskani a libéré son équipe en tirant un penalty en puissance (1-0, 34e). Un moindre mal plutôt qu'une juste récompense, tant les hommes d'Alain Giresse ont connu trop de déchet technique pour contourner un bloc solide, faisant vite poindre de la frustration et de l'agacement.

La Tunisie surprise par l'Angola

On aurait pu croire que les Angolais allaient plier définitivement après la pause, suite à cette ouverture du score un peu cruelle. Ils ont eu l'orgueil nécessaire pour pousser les Tunisiens à reculer et défendre jusqu'au but signé Djalma Campos. Ce dernier a profité d'une faute de main de Farouk Ben Mustapha, qui aurait dû capter la frappe de Mateus (1-1, 73e). Sur l'action précédente, l'arbitre n'a pas voulu accorder un deuxième penalty à la Tunisie alors que Mskani s'est effondré dans la surface. Il a sans doute un peu trop amplifié sa chute.

Face à des Angolais redevenus mordants, les Aigles de Catharge n'ont pas su réagir. Même si Wahbi Khazri, qui a trop ouvert son pied (83e), puis Msakni, qui a trop tiré sur le gardien de l'Angola (90e+1), on eut des balles pour arracher la victoire. Comme lors des précédentes éditions de la CAN, la Tunisie loupe son entame. Il faudra maintenant montrer un visage plus conquérant face à la Mauritanie et le Mali pour se poser comme un prétendant crédible.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0