Près de 30 ans plus tard, l'Algérie va regoûter à une finale de la CAN. Alors qu'on se dirigeait tout droit vers la prolongation après un match emballant par intermittence, Riyad Mahrez a rappelé à tout le monde pourquoi il est une star en propulsant un ultime coup franc dans les cages du Nigeria (2-1). Globalement meilleurs sur l'ensemble du match, les Fennecs sont plus que jamais favoris pour l'ultime face-à-face qui les opposera au Sénégal vendredi prochain au Caire.

Ligue 1
Appelez le "Bouzelouf" ! La nouvelle spécialité de Delort lui vaut un drôle de surnom...
24/11/2020 À 09:16

L'Algérie est en finale de la CAN pour la première fois depuis 1990. Et personne ne pourra faire l'étonné. Les Fennecs ont mérité leur qualification face aux Super Eagles. En première période, ils ont dominé les débats en multipliant les occasions franches. Mais Baghdad Bounedjah a mal repris un centre de Youcef Belaili (7e) puis loupé un face-à-face avec le gardien du Nigeria (29e), tandis que Ramy Bensebaini a propulsé une tête au-dessus (16e). Et si Jamilu Collins a bien failli marquer contre son camp en devançant Bounedjah (36e), c'est William Troost-Ekong qui a fait trembler ses propres filets en déviant un centre de Riyad Mahrez (1-0, 40e).

Mahrez s'est occupé de tout

Devant au tableau d'affichage, les Algériens auraient pu regretter toutes ces munitions gâchées. Car les Super Eagles ont joué une partition bien meilleure au retour des vestiaires. Ils ont su se montrer opportunistes sur un penalty obtenu après une main dans la surface signée Aïssa Mandi, qui avait échappé à l'arbitre mais pas au VAR. Odion Ighalo ne s'est pas fait prier pour égaliser et relancer la partie à un gros quart d'heure de la fin (1-1, 73e) alors que le ticket semblait promis à des Fennecs solides et irrésistibles.

Sonnée par ce revirement de situation, l'Algérie n'y croyait plus. Puis il y a eu ces dernières minutes de folie : une frappe en pivot de Sofiane Feghouli qui passe d'un souffle au-dessus (89e), la barre trouvée par Ismaël Bennacer (90e+3) et ce magnifique coup franc signé Mahrez, dont la patte gauche a changé l'issue du temps réglementaire (2-1, 90e+5). Impliqué sur les deux buts, le maestro de Manchester City a tenu son rang dans ce match plus compliqué qu'il n'y paraît. Il affrontera le Sénégal de Sadio Mané la semaine prochaine pour le titre. Toujours invaincue dans cette CAN, l'Algérie vise une deuxième étoile et a toutes les raisons d'y croire.

Qualifications CAN
L'Algérie se qualifie pour la CAN grâce à Delort et Mahrez
16/11/2020 À 18:05
Matches amicaux
Soirée contrastée pour l'invincible Algérie
13/10/2020 À 22:00