Le Cameroun connait son adversaire en demi-finale de la CAN 2021, pour le match de jeudi à Yaoundé. Au terme d’une rencontre âprement disputée et pas toujours un bel état d’esprit, les Pharaons d’Egypte se sont imposés face au Maroc, après prolongation (2-1). Les coéquipiers d’Achraf Hakimi, qui avaient pourtant ouvert le score, n’auront pas l’occasion de disputer la première demi-finale des Lions de l’Atlas depuis 2004 sur la scène continentale. Au contraire des Pharaons de Mohamed Salah qui s’offrent une revanche de prestige contre le Cameroun de Vincent Aboubakar, après leur défaite en finale de la CAN 2017.
Ayman Ashraf doit être tout sourire en ce dimanche soir. Pourtant, sa fin d’après-midi avait mal débuté. Dès le coup d’envoi de la confrontation entre Égyptiens et Marocains, la 7e dans l’histoire de la CAN, le milieu de terrain d’Al Ahly s’est rué de manière curieuse et bien imprudente sur Achraf Hakimi dans sa surface de réparation, sur un tacle très en retard (3e). Après avoir visionné la séquence sur son écran de contrôle dédié, l’arbitre sénégalais Maguette N’Diaye a accordé un penalty logique aux Lions de l’Atlas, inscrit avec maîtrise par Sofiane Boufal (0-1, 7e).
Qualif Coupe du Monde - CAF
L'Egypte porte plainte pour "racisme" lors du match contre le Sénégal
30/03/2022 À 14:25
De manière très étonnante, le Maroc de Vahid Halilhodžić a commencé à déjouer dans la foulée. Ashraf (20e) et Mohamed Abdelmonem (25e) ont ainsi mis le dernier rempart marocain Yassine Bounou à contribution, alors que la seule autre occasion dangereuse des Lions de l’Atlas, en première période, était un coup franc d’Hakimi frappé plusieurs mètres à côté (33e).

Salah, buteur essentiel, passeur providentiel

Dominateurs dans le jeu avec un Mohamed El Neny plein d’impact, les Pharaons ont remis les pendules à l’heure peu après la mi-temps, sur un corner mal repoussé par la défense marocaine. Laissé seul dans la surface de but marocaine, le capitaine Mohamed Salah a ainsi égalisé de près (53e, 1-1). Après une fin de temps réglementaire ternie par de nombreux comportements antisportifs de deux côtés, c’est de nouveau Salah qui a enfilé le costume de patron pour les Pharaons. Idéalement lancé côté droit par Zizo, l’attaquant de Liverpool a servi Trézéguet laissé seul au second poteau, pour le but de la victoire en prolongation (2-1, 100e).
Éprouvés physiquement, les Marocains n’ont jamais pu se montrer dangereux par la suite et ils auraient même pu encaisser un 3e but, sans la regrettable maladresse de Ramadhan Sobhy au moment de servir Salah (120e+2). C’est la deuxième demi-finale de l’Égypte lors des trois dernières éditions et les hommes de Carlos Queiroz y affronteront une vieille connaissance, jeudi : le pays hôte, le Cameroun. À Libreville en 2017, les coéquipiers de Vincent Aboubakar, auteur du but vainqueur, avaient privé ceux de Mohamed Salah d’un 8e titre en Coupe d’Afrique des Nations.
Qualif Coupe du Monde - CAF
Le Maroc a passé la vitesse supérieure
29/03/2022 À 21:34
Qualif Coupe du Monde - CAF
Comme à la CAN, le Sénégal frustre l'Egypte pour aller au Mondial
29/03/2022 À 19:53