Football
Coupe de France

Paris ne se disperse pas

Partager avec
Copier
Partager cet article
ParEurosport
25/01/2009 à 15:05

Paris a décroché son ticket pour les 8e de la finale de la compétition en décrochant son ticket sur la pelouse du Gazélec Ajaccio (0-3). Une qualification acquise sans grand problème qui vient apporter une éclaircie au PSG après l'actualité brûlante de la

GFCO AJACCIO (CFA) - PSG : 0-3
Buts : Kezman (25e, 61e) et Traoré (68e)

Après une semaine de crise interne, l'actualité du Paris SG s'est ouvert une parenthèse sportive le temps d'un match de Coupe de France que l'équipe de Paul Le Guen a géré sur la pelouse du Gazélec Ajaccio (0-3). Une qualification obtenue sans grandes inquiétudes au terme d'un match qui ne laissera pas des souvenirs inoubliables. Toujours est-il que le club de la Capitale s'est évitée une élimination qui serait bien mal tombée la vue de la situation dans laquelle il s'est embourbée tout seul il y a une semaine. L'entraîneur parisien aura toutefois des motifs de satisfaction à tirer de cette rencontre: la bonne prestation de Kezman récompensée par le premier doublé du Serbe sous les couleurs parisiennes et le bon comportement global de ses troupes dans une atmosphère hostile.

Coupe de France

GFCO Ajaccio - PSG : Le résumé

25/01/2009 À 18:36

Sans Luyindula, Makelele et Rothen (blessés), Paul Le Guen n'a cette fois opéré qu'à un très léger en turn-over, offrant du temps de jeu à Kezman, Sakho et Chantôme au c&oeligur d'une équipe aux allures d'équipe type. Mais l'absence de Makelele dans l'entrejeu s'est pourtant fait cruellement sentir côté parisien en début de match lorsque les Ajacciens, portés par une enceinte Ange-Casanova très bruyante, ont entamé les débats en imposant un impact physique qui a fait très mal aux visiteurs. Paris a même frôlé la correctionnelle lorsque Kahzri, parti dans le dos de Camara, a vu sa balle piquée sur Landreau ne mourir qu'à quelques centimètres du cadre (9e). Incapables de passer par les ailes ni même de poser le jeu au sol, les Parisiens ont longtemps abusé des longs ballons vers l'avant pour inquiéter Labruna.

Mais, face aux équipes amateurs, Paris sait appliquer depuis quelques temps sa cinglante leçon de réalisme. En disgrâce cette saison, Kezman a sorti les siens d'une mauvaise période en ouvrant la marque d'une volée foudroyante dans la surface (0-1, 25e). Et lorsque le GFCO a retrouvé du poil de la bête, le Serbe a de nouveau répondu présent pour mettre son équipe à l'abri en fructifiant un caviar de Giuly (0-2, 61e). Le reste a relevé de l'anecdote tant le PSG a su gérer son courageux mais modeste adversaire en fin de match malgré une alerte signée Kahlaoui (65e) et l'activité de Théophile, auteur d'une bonne entrée dans le dernier quart d'heure. Entre temps, un centre de Giuly a trouvé une déviation... du dos de Traoré pour asseoir davantage la domination du club de la Capitale (0-3, 69e). Sans président, sans certitudes sur son avenir, Paris présente un bilan sportif toujours satisfaisant cette saison, en restant engagé sur quatre tableaux. Jusqu'à ce que la crise interne du club ne vienne empoisonner le secteur sportif ?

Les grands récits

Zlatan, l'essence de la revanche

HIER À 22:18
Transferts

Neymar-PSG, la reprise du bras de fer ?

10/05/2020 À 16:53
Dans le même sujet
FootballCoupe de FranceParis Saint-Germain
Partager avec
Copier
Partager cet article
Pariez sur le Football avec Winamax
1. FC Nürnberg
1
2.05
SpVgg Greuther Fürth
PFK Botev Plovdiv
Botev Vratsa
Bulgaria
Republic of Ireland
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313

Dernières infos

Ligue 1

Un mercato entre clubs français, mais pour quoi faire ?

IL Y A 3 HEURES

Vidéos récentes

Football

Odegaard veut jouer la prochaine Ligue des champions

00:01:09

Les plus lus

Cyclisme

Tout est-il à jeter chez Lance Armstrong ?

IL Y A 15 HEURES
Voir plus