En faisant chuter Kashiwa Reysol en demi-finale (3-1), Santos s'est ouvert les portes d'une éventuelle finale face au FC Barcelone, dimanche. Une affiche que tout le monde espère. Pour cela, les Catalans devront faire aussi bien jeudi face au club qatari d'Al-Sadd, champion d'Asie. En attendant, les Brésiliens n'ont pas vraiment eu à forcer leur talent pour leur entrée en lice, au risque parfois de se mettre en danger face à des champions du Japon qui ne se sont pas contentés de défendre. Loin de là. Mais la qualité offensive de Neymar, Borges et Danilo a fait la différence malgré une moindre possession de balle (48 %). Pas sûr que cela suffira en cas de confrontation face à Lionel Messi et sa bande.
Neymar et Ganso au rendez-vous
Particulièrement attendu, Neymar n'a pas manqué son rendez-vous. Dans les bons coups et auteur d'une frappe sur le poteau (5e), le prodige brésilien de 19 ans a placé son équipe sur les bons rails en ouvrant le score dès la 19e minute d'un but magnifique. Servi par Ganso, l'autre star de Santos, il a enchaîné un râteau et une frappe du gauche en pleine lucarne qui a laissé le gardien nippon sans réaction (1-0). Quelques minutes plus tard, c'est Borges, meilleur buteur du championnat brésilien, qui a nettoyé la lucarne opposée sur un nouveau caviar de Ganso (24e, 2-0). Pour compléter la palette offensive de l'équipe auriverde, Danilo s'est illustré en seconde période sur un coup-franc parfaitement placé au ras du poteau après avoir contourné le mur (63e, 1-3).
Coupe du monde des clubs
Neymar a encore du chemin
18/12/2011 À 14:36

santos

Crédit: Reuters

Les vainqueurs de la Copa Libertadores ont toutefois fait preuve d'un incroyable réalisme avec trois buts en cinq tirs cadrés. De son côté, Kashiwa Reysol n'a rien eu d'une victime. Si on ne donnait pas grand chose de leur peau avant le coup d'envoi, les Japonais l'ont chèrement vendue. Ce sont d'ailleurs eux qui ont le plus tenté leur chance (14 tirs contre 8 mais seulement 4 cadrés). Des efforts récompensés par une tête de Sakai sur corner (55e, 1-2). Parfois trop faciles, à l'image des grigris à répétition de Neymar, Santos s'est même fait quelques frayeurs après la pause, notamment sur une frappe de Sawa venue s'écraser sur le poteau (68e). Si le duel entre Messi et Neymar pourrait valoir le détour, les Brésiliens devront se montrer davantage sérieux s'ils croiser la route du Barça, dimanche.
BARCELONE - AL SADD EST A SUIVRE JEUDI SUR EUROSPORT (11h30)
Coupe du monde des clubs
Messi à l'honneur
18/12/2011 À 12:38
Coupe du monde des clubs
Le FC Barcelone champion du monde des clubs après sa victoire sur Santos (4-0)
18/12/2011 À 12:22