AFP

Coupe du monde féminine 2015 : ossature OL-PSG pour les Bleues au Canada

Sans surprise, les Bleues iront au Mondial avec une ossature OL-PSG
Par AFP

Le 23/04/2015 à 12:30Mis à jour Le 23/04/2015 à 12:46

Philippe Bergeroo a communiqué une liste de 23 joueuses sans surprise pour la Coupe du monde féminine au Canada (du 6 juin au 5 juillet). Pour cette compétition, le sélectionneur de l'équipe de France a convoqué dix Lyonnaises et sept Parisiennes, tout en appelant sept réservistes pour pallier à d'éventuels pépins physiques. Coup d'envoi de la préparation le 11 mai prochain à Clairefontaine.

Philippe Bergeroo a fait dans le classique. Le sélectionneur de l'équipe de France a annoncé jeudi une liste sans surprise de 23 joueuses, dont 10 de Lyon et 7 du PSG, pour le Mondial 2015 au Canada (du 6 juin au 5 juillet), ainsi que celle des sept réservistes. La sélection est bien sûr dominée par les joueuses évoluant au sein des deux clubs français les plus performants. Les Lyonnaises ont dix représentantes (Bouhaddi, Gérard, Renard, Majri, Abily, Bussaglia, Henry, Necib, Thomis et Le Sommer) et les Parisiennes sept (Boulleau, Houara, Delannoy, Georges, Dali, Hamraoui et Delie). Deville, A. Butel, Thiney et Diani, de Juvisy, ainsi que Mbock (Guingamp) et Lavogez (Montpellier) complètent la liste des 23.

Sur le modèle de ce qu'avait fait Didier Deschamps avant le Mondial 2014 au Brésil, Bergeroo a également annoncé jeudi une liste de sept réservistes, qui participeront à partir du 11 mai à Clairefontaine à la préparation des Bleues. Ces sept réservistes sont la gardienne Amandine Guérin, l'arrière Julie Soyer, la latérale ou milieu droit Aurélie Kaci, les milieux de terrain Charlotte Bilbaut et Sandie Toletti, la milieu ou attaquante Clarisse Le Bihan et l'attaquante Viviane Asseyi. Le dernier doute quant à cette liste des 23 a été levé mercredi quand l'Agence française de lutte contre le dopage a relaxé la latérale gauche Laure Boulleau, dont la présence au Mondial était menacée par une procédure ouverte pour trois manquements à ses obligations de localisation.

La Russie et l'Ecosse comme adversaires en préparation

Pour le reste, Bergeroo avait déjà sa liste en tête depuis plusieurs semaines, au fil des matches amicaux disputés depuis la fin, en septembre, des éliminatoires pour cette Coupe du monde, dont l'équipe de France (3e au classement Fifa) sera l'une des favorites. La liste annoncée jeudi est renouvelée d'un tiers par rapport à celle qu'avait dressée pour l'Euro 2013 Bruno Bini, le prédécesseur de Bergeroo. Ce renouvellement se fait essentiellement à la marge, puisque parmi les huit nouvelles (Gérard, Butel, Majri, Mbock, Dali, Hamraoui, Lavogez et Diani), seule Amel Majri semble avoir le profil d'une titulaire, au poste d'arrière gauche.

Par rapport au Mondial 2011, où il n'y avait que 21 joueuses, le renouvellement est environ de moitié, sachant que certaines ont pris leur retraite, comme la milieu de terrain Sandrine Soubeyrand, la gardienne Bérangère Sapowicz ou la latérale Sonia Bompastor. La préparation des Françaises sera rythmée par deux matches amicaux contre la Russie et l'Ecosse, le 22 mai à Châteauroux et le 28 mai à Nancy. Lors du Mondial au Canada, l'équipe de France affrontera au premier tour l'Angleterre (mardi 9 juin), la Colombie (samedi 13 juin) et le Mexique (mercredi 17 juin).

0
0