La vivacité colombienne a fini par faire plier le collectif ivoirien. Grâce à leur victoire contre la Côte d’Ivoire (2-1), jeudi sur la pelouse de Brasilia, et le match nul entre le Japon et la Grèce plus tard dans la soirée (0-0), les Cafeteros atteignent les huitièmes de finale pour la seconde fois de leur histoire après 1990. Dans un Estadio Nacional acquis à leur cause, les Colombiens ont fait la différence grâce à James Rodriguez sur corner (64e) et Juan Quintero (70e). La réduction du score sur un raid solitaire de Gervinho (73e) a fait trembler les hommes de Pekerman et la Côte d’Ivoire a espéré jusqu’au bout, mais en vain. Elle laisse la Colombie, avec deux victoires, prendre la tête du groupe C et devra tout faire pour vaincre la Grèce lors de l’ultime journée.
Voir le tweet
La Colombie et la Côte d’Ivoire sont rentrées dans ce match de la même façon : avec des envies de jeu. Seuls les buts ont manqué pendant plus de 60 minutes pour venir récompenser les performances des 22 acteurs. En pointe, Teo Gutierrez a eu plusieurs occasions de faire la différence pour la Colombie, sur une frappe lointaine d’abord (6e) puis à la conclusion d’un magnifique mouvement collectif (28e). Mais l’attaquant a complètement loupé son face à face avec Barry Copa. Bien organisée, la Côte d’Ivoire a eu plus de mal à se procurer des occasions franches malgré la frappe d’Aurier (31e) ou les efforts de Gervinho (43e).
Coupe du monde
La Colombie allait bien trop vite pour les Grecs
14/06/2014 À 19:59
James Rodriguez marque son deuxième but
L’ouverture entre ces deux équipes joueuses est venue d’une phase arrêtée. Sur un corner de Cuadrado, omniprésent tout au long de la partie, James Rodriguez a devancé Didier Drogba pour s’offrir son deuxième but dans ce Mondial. Six minutes plus tard, Quintero a profité d’une perte de balle de Zokora pour doubler la mise. Dominée, la Côte d’Ivoire a cru au miracle lorsque Gervinho a crucifié Ospina après un slalom géant dans la surface adverse. Aurier (73e) et Kalou (85e) ont été tout près de l’égalisation mais le gardien colombien s’est interposé sur les deux occasions. Une dernière alerte sur une mauvaise relance de Mejia (92e) et les Colombiens pouvaient envisager sereinement la suite de la compétition. La Côte d’Ivoire, elle, n’a pas encore perdu son rêve d’atteindre les huitièmes pour la première fois de son histoire, mais elle jouera sa dernière carte face à la Grèce.

Cheick Tiote lutte avec Abel Aguilar et Victor Ibarbo, Colombie - Côte d'Ivoire, Coupe du monde 2014

Crédit: AFP

Coupe du monde
Coupe du monde 2014 : Demandez le programme TV !
13/06/2014 À 17:43
Qualif. Coupe du Monde - Amsud
Après neuf victoires, le Brésil arrêté par la Colombie
10/10/2021 À 22:58