Getty Images

Dybala, le malaise perpétuel

Dybala, le malaise perpétuel

Le 29/06/2018 à 17:26

COUPE DU MONDE 2018 - Paulo Dybala se contente d'un rôle frustrant de doublure de Lionel Messi dans ce Mondial. L'attaquant de la Juve ne joue pas avec Messi. Une question de complémentarité qui agace en Argentine alors que l'Albiceleste ne parvient pas à séduire avant de jouer la France en huitièmes de finale.

C'est un sujet qui revient de manière récurrente en Argentine. Et la question agace plus d'un supporter de l'Albiceleste. Mais pourquoi Paulo Dybala reste cantonné au banc dans cette Coupe du monde 2018 ? La jeune star de la Juventus Turin se contente des miettes pour le moment en Russie. Une seule entrée en jeu pour 22 petites minutes face à la Croatie (0-3). Sinon, Dybala a regardé du banc son pays souffrir, peiner à développer son football et être incapable d’aider Lionel Messi à briller.

Au vu des copies rendues par l'Argentine lors de ce premier tour, cela a de quoi interpeller. La sélection sud-américaine ne parvient pas à se montrer sous un jour digne de son statut même s'il y a eu du mieux face au Nigeria en première période. Dans ce marasme, Lionel Messi semble, lui, cruellement manquer de créateurs pour l'épauler. Les choix tactiques de Jorge Sampaoli privent même La Pulga de ballons. Et pendant ce temps, Dybala ronge son frein.

Paulo Dybala lors de l'une de ses rares minutes sur le terrain en Russie

Paulo Dybala lors de l'une de ses rares minutes sur le terrain en RussieGetty Images

Une question d'incompatibilité

On parle pourtant d'un joueur qui fait le bonheur de la Juventus Turin, où il a marqué 27 buts et délivré 7 passes décisives cette saison toutes compétitions confondues. D'un élément adroit devant le but et apte à illuminer le jeu turinois sur un éclair, une prise de balle. Mais voilà, la donne est bien différente en sélection. Avec son pays, Paulo Dybala n'a pas encore débloqué son compteur but sur la scène internationale. Il n'a même jamais été à la fête. Et tout le monde sait pourquoi.

A l'image de Mauro Icardi, le Turinois fait les frais de son incompatibilité avec Messi. Il a un style de jeu proche de celui du quintuple Ballon d'Or et joue dans les mêmes zones. En clair, les deux risquent de se marcher sur les pieds. En fin d'année passée, Paulo Dybala avait d'ailleurs livré une confession qui avait fait beaucoup de bruit en Argentine. "C'est difficile de jouer avec Messi", avait glissé l'ancien joueur de Palerme. Depuis, il s'en est expliqué. Et tente régulièrement de plaider sa cause. "Je pense que l'on pourrait travailler ensemble", a-t-il encore lancé la semaine passée. Mais ses appels du pied restent vains. Au grand dam de nombre d'aficionados de l'Albiceleste qui rêvent d'associer les deux artistes. Et sont frustrés.

Higuain et Dybala à l'entraînement avec l'Argentine

Higuain et Dybala à l'entraînement avec l'ArgentineGetty Images

Di Maria, Dybala, Messi, Aguëro, Higuain… Pourtant l'Albiceleste a de quoi faire

En fait, Messi et Dybala n'ont presque jamais pu vraiment travailler leurs automatismes. Avec le maillot de l'Argentine sur le dos, ils n'ont évolué que lors de six matches côte à côte (272 minutes). Dans le lot, il y a eu la victoire (1-0) face à un Brésil privé de Neymar en juin 2017 avec Messi-Dybala-Di Maria derrière Higuain pour la première de Sampaoli. Depuis, c'est assez rare. Et pour un bilan assez mitigé, avec un seul but inscrit par La Pulga (1-0 contre l'Uruguay). La présence de Dybala dans les 23 était même incertaine. Il est finalement en Russie mais visiblement juste dans un rôle de doublure de luxe de Messi. Pas pour jouer avec lui.

Dès son arrivée à la tête de l'Albiceleste, Jorge Sampaoli avait d'ailleurs tout de suite annoncé la couleur en voulant "entourer Messi de joueurs compatibles". Et même si l'Argentine bafouille son football dans les contrées russes, rien ne change. Sur le papier, une association Di Maria-Dybala-Messi pour accompagner Higuain ou Agüero aurait pourtant sacrément belle allure. Si la question de l'équilibre de l'équipe se pose forcément avec cette combinaison offensive, La Pulga ne manquerait alors pas d'aide en termes de créativité. Et aurait à ses côtés des joueurs pour combiner avec lui dans les petits espaces ou pour tenter de casser les lignes adverses. L'Argentine ne semble pas prête à additionner les talents. Et préfère le choix de la complémentarité. Même si ce n'est guère concluant.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0