Le Mexique et la Pologne ne profitent pas du revers de l’Argentine. Il n’y a eu aucun vainqueur mardi, dans le deuxième match de la 1ere journée du groupe C de cette Coupe du monde 2022 (0-0). Les joueurs d’El Tri ont davantage eu le ballon et d’occasions franches mais le bloc polonais a tenu bon. Robert Lewandowski a été peu trouvé dans le camp adverse et a même vu son penalty repoussé par Guillermo Ochoa (58e). Les Mexicains devront réagir contre l’Albiceleste samedi (20h), quelques heures après l’affrontement entre la Pologne et l’Arabie saoudite, surprenant premier leader de ce groupe C indécis (14h).
La défaite de l’Argentine a jeté un voile rempli d’incertitudes sur un groupe C initialement taillé pour les partenaires de Lionel Messi. Avec ce résultat en tête avant le coup d'envoi, le Mexique et la Pologne avaient à l'esprit l’importance d’une victoire ce soir au Stade 974 de Doha. Les débats ont été globalement équilibrés. El Tri a eu l’occasion d’ouvrir le score à deux reprises en première période, mais la tête d’Alexis Vega (26e) et la percée de Jesus Gallardo (28e) n’ont pu aboutir à une tentative cadrée. Deux blocs compacts cernés de duels âpres ont ensuite accompagné les débats jusqu’à la pause.
Coupe du monde
Grand vertige et défi de l'impossible
IL Y A 24 MINUTES

Ochoa repousse un penalty de Lewandowski

Au retour des vestiaires, le combat s’est poursuivi et, alors que les vagues vertes semblaient peu à peu submerger le camp slave, Robert Lewandowski a obtenu un penalty confirmé par Chris Beath, l’arbitre australien de la rencontre, après intervention du VAR (55e). Le capitaine des Blanc et rouge a voulu se faire justice lui-même, mais c’était sans compter sur la "baraka" d'un Memo Ochoa éternel en Coupe du monde et impérial sur sa ligne (58e). Conséquences, Lewandowski voyait son compteur de but en Coupe du monde bloqué à zéro, et la partie demeurait indécise.
Le plongeon monumental d’Ochoa, présent pour la cinquième fois en phase finale de Mondial, record égalé, a permis à la Verde de conserver un allant prolongé jusqu’au bout du temps additionnel. Hyperactif aussi bien avec ballon que sans, Hirving Lozano a beaucoup tenté sans jamais pouvoir tromper Wojciech Szczesny. Il faut dire que le nul n’arrange pas les affaires d’El Tri, opposé à l’Argentine samedi (20h). Peu avant, la Pologne cherchera à briguer un premier succès face à la surprenante Arabie saoudite (14h), leader d'un groupe C au destin indécis, à l'image de cette rencontre.
Coupe du monde
Mbappé a bien changé et ça change tout
IL Y A 25 MINUTES
Coupe du monde
Ont-ils vraiment retenu la leçon ?
IL Y A 25 MINUTES