Le Sénégal se relance, le Qatar n'avance pas. Les Lions de la Teranga ont décroché leur première victoire au Mondial 2022 en dominant l'hôte de la compétition lors de la deuxième journée du groupe A (3-1). Dans ce duel entre deux formations battues pour leur premier match, les hommes d'Aliou Cissé ont logiquement fait la différence par Boulaye Dia (41e) puis Famara Diédhiou (48e). Les Qataris ont réagi grâce à Mohammed Muntari (78e) mais le Marseillais Bamba Dieng (84e) a mis à l'abri des champions d'Afrique qui peuvent de nouveau ambitionner une place en 8e de finale avant la rencontre entre les Pays-Bas et l'Equateur (17 heures).
Le film du match
Le calendrier complet | Le programme TV | Faites vos pronos !
Coupe du monde
L'antisèche : Les Bleus savent à quoi s'en tenir
HIER À 21:31
Sans Cheikhou Kouyaté, blessé lors du premier match, mais avec Diedhiou en attaque au côté de Dia, les Sénégalais sont entrés dans cette rencontre capitale avec une belle envie offensive. Face à un bloc qatari compact, leurs ambitions se sont pourtant heurtées à certaines limites tactiques dans l'animation avec des latéraux pas assez présents. Les hommes d'Aliou Cissé ont tout de même senti la fébrilité du portier adverse Meshaal Barsham, titulaire à la place de Saad Al-Sheeb, décevant en ouverture du tournoi.

Pas de penalty pour le Qatar

Nampalys Mendy (9e), Diedhiou (17e), Idrissa Gueye (24e) n'ont pourtant pas cadré leurs tentatives. Encore crispé, le Sénégal a même failli se faire piéger quand le très intéressant Akram Afif a déboulé dans la surface d'Edouard Mendy et s'est effondré suite à un contact avec Ismaila Sarr, revenu défendre maladroitement (34e). L'arbitre espagnol M. Mateu Lahoz et ses assistants du VAR n'ont curieusement rien sifflé et les Lions de la Teranga s'en sont très bien sortis. Ils ont ouvert le score quelques minutes plus tard grâce à une reprise de Dia suite à une intervention défensive complètement ratée de Boualem Khoukhi au point de penalty (0-1, 41e).
Suivez l'UCI Track Champions League en vous abonnant à Eurosport
Mis sur orbite par l'ancien Rémois, les Sénégalais ont fait le break juste après la reprise sur un corner d'Ismail Jakobs repris d'une superbe tête décroisée par Diedhiou (0-2, 48e). Ils ont pourtant ensuite cédé le ballon à des Qataris bien plus mordants que lors de leur du match d'ouverture et qui se sont mis à jouer plus haut.

Mendy se reprend

Abdelkarim Hassan a loupé la cible de peu (61e), Almoez Ali a ensuite sollicité Edouard Mendy (63e). Coupable face aux Pays-Bas (défaite 0-2), le gardien sénégalais a montré qu'il avait retrouvé ses qualités en détournant une curieuse reprise à bout portant d'Ismaeel Mohammad (67e). L'ancien portier de Rennais n'a, en revanche, rien pu face à la tête de l'entrant Mohammed Muntari, auteur du premier but qatarien dans ce Mondial (1-2, 78e).
Les Qataris ont repris espoir et le suspense était relancé mais Dieng l'a vite éteint en profitant d'un service d'Iliman Ndiaye pour tromper Barsham de près (1-3, 84e). Grâce à ses attaquants, le Sénégal revient dans la course aux huitièmes de finale. Ce n'est pas le cas du pays hôte, qui prend déjà la porte après le match nul entre les Pays-Bas et l'Equateur (1-1).
Coupe du monde
Gauche caviar, surpuissant Bellingham, Lions sans âme : Les tops et les flops
HIER À 21:28
Coupe du monde
Impitoyable, l'Angleterre dompte le Sénégal et rejoint les Bleus
HIER À 20:53