Imago

La victoire est en eux !

La victoire est en eux !
Par Eurosport

Le 02/07/2006 à 10:00Mis à jour

En réussissant l'un de ses meilleurs matches de la dernière décennie, la France a battu le Brésil grâce à un but de Thierry Henry (1-0). Les Bleus et un Zidane exceptionnel ont surclassé une Seleção qui n'a cadré qu'un seul tir durant la partie. Les Trico

BRESIL - FRANCE : 0-1
But : Henry (57e)

Une nouvelle fois, les Bleus sont foot de bonheur. L'histoire n'en finit plus de bégayer. Et quel plaisir. Après 1986 et 1998, l'équipe de France s'est offert le scalp du Brésil pour la troisième fois de son histoire en Coupe du monde (1-0). Si le succès de Guadalajara avait été celui du talent et du coeur, Saint-Denis avait récompensé la raison et l'abnégation. Samedi à Francfort, les Bleus ont sorti la sélection auriverde avec leur tête et une maîtrise dont peu d'équipes de France ont fait preuve depuis bien longtemps.

Première période : Le Brésil éteint

Vêtus de blanc, les Bleus n'ont pourtant pas le ballon en début de partie. Comme attendu, le cuir est la propriété du Brésil. Une formation brésilienne qui a musclé son milieu de terrain avec la titularisation de Juninho en lieu et place d'Adriano et qui se crée ses premières opportunités sur des coups de pied arrêtés qui ne donnent rien. A l'image d'une tentative de Juninho à vingt-sept mètres qui est déviée par le mur (4e). A part cela, le danger est plus que relatif sur le but de Fabien Barthez. Le bloc-équipe coulisse parfaitement et, à l'image d'un Zinédine Zidane combatif, ne cède aucun pouce de terrain aux quintuples champions du monde.

Il ne manque que les occasions de but. Malgré de nombreux corners, les hommes de Raymond Domenech ne se créent pas d'opportunités franches. Mais comme sur ce coup de pied arrêté de Zidane, remis dans l'axe par Thuram, Dida et Juan ne se montrent pas impériaux (33e). Quelques minutes plus tard, sur un autre coup franc de Zizou, Malouda place une tête au-dessus (38e). Il y a la place... d'autant que capitaine Zizou est dans un grand soir. Véritable plaque tournante, le futur retraité est XXL et lance Vieira plein axe. Le Turinois file au but et est repris de manière illicite par Juan. L'arbitre sort un jaune (45e). Les Bleus espéraient mieux.

Seconde période : La première de Zidane pour Henry

Sur un nouveau coup franc de Zizou, le marquage brésilien laisse à désirer. Au deuxième poteau, Thierry Henry est seul et reprend de volée à bout portant. Dida est irrémédiablement battu (1-0, 57e). Les Bleus exultent. Le moment est historique. Zidane offre sa première passe décisive au Gunner. Les Sud-Américains sont au fond du trou. Et à deux doigts d'en encaisser un second sur un débordement explosif de Ribéry. Du pied droit, le numéro 22 des Bleus centre à ras de terre et Juan dévie. Le ballon file à ras du poteau (61e).

L'HOMME DU MATCH : Zinédine Zidane (France)

Dans le jeu, le capitaine des Bleus a probablement réalisé son meilleur match sous le maillot tricolore. Ses prises de balles plus géniales les unes que les autres ont bousculé les Brésiliens tout au long de la partie. On a retrouvé le Zidane de l'Euro 2000 par ses dribbles et sa facilité à éclaircir le jeu des Bleus. Le maestro, qui a joué juste tout au long de la rencontre, a tenu son rang. Et pour couronner le tout, il fut l'auteur de la passe décisive sur le but de Thierry Henry. Une première. Le titre honorifique d'homme du match ne pouvait que lui revenir.

LA DECLA : Thierry Henry (France)

0
0