Reuters

Une affaire sans suite ?

Une affaire sans suite ?
Par AFP

Le 21/07/2006 à 11:00Mis à jour

Les deux matches de suspension infligés jeudi à Marco Materazzi pour "provocation répétée" à l'encontre de Zinédine Zidane en finale du Mondial sont une première dont la Fédération internationale assure ne pas vouloir faire une jurisprudence. Pourtant...

Ce verdict "nous servira à nous tous, dans les ligues, dans les districts, à la Fédération française de football, de jurisprudence pour l'avenir". C'est en ces termes que Jean-Pierre Escalettes, président de la FFF, a accueilli la décision de la FIFA. La Fédération internationale a infligé à Zinédine Zidane une suspension de trois matches, une peine toute symbolique puisqu'il a mis un terme à sa carrière. L'instance s'était pourtant voulue très claire lors de l'énoncé des sanctions relatives à l'incident ayant conduit au violent coup de tête donné par le Français à l'Italien Marco Materazzi : pas question d'ouvrir une boîte de Pandore, l'"atteinte à l'honneur" dont a été reconnu responsable le joueur de l'Inter Milan ne doit pas déboucher sur une multiplication d'affaires semblables.

Un sentiment partagé par son homologue de la Ligue de football professionnel, Frédéric Thiriez. "Ce sera, je le pense, de nature à mieux combattre les comportements antisportifs que nous ne voulons plus retrouver sur les stades à l'avenir ", a indiqué l'avocat de profession dans un communiqué. La presse italienne s'est au contraire indignée d'une décision "scandaleuse", "pleine d'hypocrisie", une " prime à la violence" qui met "l'Italie en colère".

"Banalité affligeante"

"Cette affaire Zidane-Materazzi, c'est d'une banalité affligeante: on en a 10000 par an, des problèmes comme ça à régler et on sanctionne toujours celui qui fait le geste, celui qui frappe ", a expliqué M. Escalettes. "La FIFA nous a donné l'exemple ", se réjouit le dirigeant français. Le retentissement planétaire du coup de tête de Zidane en finale du Mondial et l'aura dont jouit le Français ont poussé la Fédération internationale a chercher un responsable à son geste.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0