C'est un sujet qu'il risque de devoir aborder encore longtemps. Dans un entretien pour BFM TV, Didier Deschamps a été interrogé au sujet de Zinédine Zidane, et d'une potentielle succession à la tête de l'Equipe de France. Et au moment de répondre, l'actuel sélectionneur a confirmé qu'il imaginait bien son ancien partenaire diriger les Bleus un jour.
A la question d'une éventuelle suite de Zidane comme sélectionneur, Deschamps a répondu sans langue de bois "oui, évidemment", en appuyant sur ses propos par la suite. "Je sais que cela va être repris, mais c’est la réalité. À partir du moment où il a décidé d’être entraineur et qu’il est entraineur en club..."
Liga
La date du premier Clasico entre le Barça et le Real officialisée
IL Y A 22 MINUTES

Une notoriété qui pourrait beaucoup apporter

L'ancien partenaire de "ZZ" à la Juventus Turin a également accentué l'importance d'une nomination comme celle de Zidane pour un groupe : "Peut-être encore plus lui parce que même dans notre génération, il y avait tous les joueurs dont je faisais partie... et Zizou. Cela ne m’a jamais posé de problème. Zizou, c’est Zizou. Il faisait partie du groupe avec nous. C’était un élément décisif. Mais après, avec tout ce qu’il peut amener en terme de notoriété... Zizou, c’est Zizou". Un joli hommage à l'aura de l'entraîneur du Real Madrid.
Quant à lui, Deschamps est toujours sous contrat avec la fédération jusqu'en 2022, mais pourrait également prolonger l'aventure un peu plus longtemps. "Je ne m’interdis rien mais je ne me pose pas la question. C’est un privilège. J’ai la liberté de choisir, tout le monde ne l’a pas", a notamment déclaré le sélectionneur. Concentré sur le présent, comme toujours, Didier Deschamps n'est donc pas inquiet pour sa place, même avec l'élection pour la présidence de la FFF qui arrive en mars prochain.
Ligue 1
Incidents de mercredi : tribune fermée à Angers et déplacements suspendus pour les fans de l'OM
IL Y A 26 MINUTES
Serie A
Le Napoli reprend la tête, la Lazio freine avant le derby
IL Y A 2 HEURES