La belle histoire d'amour entre Thierry Henry et Arsenal a donc pris fin. Après huit saisons passées sous le maillot des Gunners, l'attaquant de l'équipe de France a décidé de quitter Londres pour rejoindre Barcelone. Il signera un contrat de quatre ans avec les Blaugrana, moyennant une indemnité de transfert de 24 millions d'euros, à l'issue de la traditionnelle visite médicale qu'il devrait passer lundi en Catalogne. A bientôt 30 ans, et alors qu'il lui restait trois ans de contrat avec le club anglais, Henry a donc donné un nouvel élan à sa carrière en partant à la découverte de la Liga après avoir connu la Ligue 1, la Serie A et la Premiership. S'il avait envie de porter les couleurs de Barcelone, il n'a cependant pas été facile de quitter Arsenal pour le buteur tricolore.

Mais les événements survenus cette saison au sein de l'équipe londonienne ont poussé son attaquant à tenter une nouvelle expérience. Notamment le départ du vice-président du club, David Dein. Depuis, un certain flou règne sur le futur d'Arsenal et de son entraîneur, Arsène Wenger, qui avait lancé Henry chez les pros à Monaco avant de donner une nouvelle dimension à sa carrière à Arsenal. "Arsène fait définitivement partie de ma vie", a affirmé le meilleur buteur de l'histoire des Gunners dans les colonnes du Sun.

Liga
Jimenez succède à Ramos
27/10/2007 À 11:26

Confronté à la possibilité de jouer pour le club londonien sous les ordres d'un autre entraîneur, le natif des Ulis a préféré prendre les devants en acceptant la proposition de Barcelone. "Malheureusement, ce que je comprends tout à fait, Arsène a dit qu'il ne pouvait pas s'engager avec le club au-delà de son contrat actuel, qui expire à la fin de la saison prochaine. Je respecte cette décision en toute honnêteté. Mais j'aurais alors 31 ans, et je ne veux pas prendre le risque d'être encore là sans Arsène et David Dein", a expliqué Henry. "J'ai pris cette décision. C'est la mienne et personne ne m'a forcé la main. J'ai le sentiment que c'est ce que je devais faire", a-t-il ajouté.

Hommage aux supporters

Il est difficile de lui donner tort. A Barcelone, Henry formera avec Lionel Messi, Samuel Eto'o et Ronaldinho le carré offensif le plus alléchant de la planète, à condition que les trois stars catalanes ne quittent pas le Barça cet été. Pour l'attaquant français, qui avait échoué en finale de la Ligue des Champions en 2006 face à... Barcelone, rejoindre une formation avec un tel potentiel lui donne clairement les moyens d'obtenir enfin une consécration européenne.

Mais, plus que la soif de titres, c'est l'identité du club et son style de jeu qui ont poussé Henry à rejoindre la Catalogne. "C'est un club merveilleux, qui véhicule des valeurs et une grande tradition, et qui pratique un beau football. Je suis persuadé que je vais trouver être heureux ici. Mais les fans d'Arsenal vont vraiment me manquer. Ils m'ont toujours soutenu, dans les bons comme dans les mauvais moments. Ils seront toujours dans mon coeur, comme tous les fans qui rendent les matches si exceptionnels ici. J'aurai toujours un lien particulier avec Arsenal", a conclu l'attaquant de l'équipe de France. Le voilà désormais à l'aube d'une nouvelle histoire d'amour. Avec une équipe catalane plus séduisante que jamais.

Liga
Messi incertain
14/09/2007 À 22:21
Liga
Robben d'accord avec le Real
18/07/2007 À 12:48