Au bout du compte, après 180 minutes, Antoine Griezmann est donc le seul joueur français à avoir marqué après un centre dévié de Kylian Mbappé. Voilà le constat froid comme une lame. C'est peu dire que les promesses du trio Benzema-Mbappé-Griezmann se sont évaporées aussi vite qu'elles étaient apparues. L'association, que l'Europe nous envie, a bien du mal à exister. Le match face à la Hongrie devait lui permettre d'asseoir son statut et déverrouiller les cadenas.
Bien au contraire, il a diffusé un doute épais autour de la triplette. Au cœur des interrogations, Karim Benzema. L'avant-centre du Real Madrid a eu beau débarquer à Clairefontaine avec l'assurance de celui qui sait où il met les pieds, il semble avoir été rattrapé par l'attente suscitée par son retour. Alors qu'on ne parle que de lui depuis un mois, Benzema s'applique presque trop à ne pas décevoir. Résultat, il déçoit. Doute-t-il ? Ses deux ratés en première période restent inhabituels pour un joueur de ce calibre et sa seconde période fut bien timide.
Euro 2020
DD préféré à ZZ sans condition: "On continue comme si rien ne s'était passé, or..."
09/07/2021 À 17:16
Je ne pense pas qu'il doute
"Avec l'expérience qu'il a, je ne pense pas qu'il doute, a confié Didier Deschamps en conférence de presse samedi. Comme tout attaquant, il fait de bonnes choses, il lui manque de concrétiser. Il a suffisamment de vécu pour passer outre. Il sait très bien qu'il est attendu sur cet aspect-là." Pourtant, n'en déplaise au sélectionneur, même avec quatre Ligues des champions en poche, il sait que sa carrière souffre de ne pas avoir connu de grandes gloires avec l'équipe de France et qu'il joue très gros cet été.

Rabiot, Pogba, Pavard : Qu'est-il arrivé aux héros de Munich ?

Lors de sa première vie en Bleu, déjà, à force d'incarner l'avenir, d'avoir le poids de cette équipe sur les équipes, il a traversé d'immenses périodes de doutes dont 1222 minutes sans marquer qu'il a trainées comme un boulet. Il n'en est pas là mais son match à Budapest le place dans une position inconfortable.

A l'Euro, 30 tirs et 0 but

Après trois participations, dont une partielle en 2021 tout de même, et malgré 30 tirs, il n'a toujours pas trouvé le chemin des filets. C'est forcément un sujet qui va alimenter la chronique bleue jusqu'à mercredi et le match au Portugal. Après avoir monopolisé l'attention dans un retour rempli d'espoirs, il pourrait encore prendre la lumière si sa disette s'étendait alors qu'Olivier Giroud trépigne sur le banc. C'est sans doute aussi ce scenario qu'il a dû envisager et qui l'empêche de donner sa pleine mesure. Didier Deschamps, lui, a parfaitement joué son rôle de paratonnerre : "L'essentiel c'est qu'il garde confiance et qu'il garde ma confiance", l'a protégé le sélectionneur.

Griezmann, Mbappe et Benzema

Crédit: Getty Images

Corentin Tolisso, lui aussi, a voulu déminer le terrain : "On a manqué d'efficacité et on a eu quelques actions où on aurait pu marquer, a commenté le Munichois. Il faut du temps. Ca va venir, il ne faut pas se faire du souci." Le milieu de terrain n'a pas tort. Après tout, le trio n'a qu'un mois de vie commune. "On est des joueurs de très haut niveau, c'est automatique. On n'a pas besoin de réfléchir", prévenait pourtant Karim Benzema à Clairefontaine le 1er juin. Il faut croire que tout n'est pas si simple. Un but pourrait fluidifier les choses, éteindre les débats et lancer l'Euro de Benzema. Le problème, c'est qu'il se fait attendre.
Euro 2020
Les tirs au but, tout sauf une "loterie" : "Mbappé a imité Bolt, c’est un signe de nervosité"
08/07/2021 À 16:47
Euro 2020
Benzema : "Merci d'avoir accueilli mon retour avec autant de bienveillance"
04/07/2021 À 20:24