Sur l'échelle de l'équipe de France, qui n'a sensiblement pas la valeur scientifique de celle de Richter, c'est un tremblement de terre. Ni plus, ni moins. Parce qu'à l'image d'un séisme, l'événement nous a pris de court, comme aucun dans l'histoire des listes bleues, fussent-elles constituées de 22, 23, 28 ou 30 noms.
Jusqu'ici, la plus grosse surprise était estampillée 2006, avec l'arrivée de Pascal Chimbonda. Le latéral débarquait de nulle part. Et personne ne savait vraiment où il allait. Quinze ans plus tard, Karim Benzema en est, aussi. Mais avec le Madrilène, les doutes et le renoncement n'étaient pas liés à son talent, indiscutable. Son éloignement des Bleus et de Didier Deschamps, depuis la fin de l'année 2015 et le déclenchement de l'affaire de la sextape, constituaient - semble-t-il - un point de non-retour.
Euro 2020
DD préféré à ZZ sans condition: "On continue comme si rien ne s'était passé, or..."
09/07/2021 À 17:16
Il n'en était rien. Immense avec son club, Karim Benzema est bel et bien de retour. Avec des si, il aurait pu rester incontournable dans la sphère bleue et pourrait compter autour de 130 sélections. Il fêtera d'ici peu sa 82e cape. Que de temps à remonter… Il aura l'occasion de s'y coller lors de l'Euro, sa quatrième grande compétition sous la tunique tricolore, la première depuis la Coupe du monde 2014.
Il y a onze ans, c'est dans des conditions comparables et à peu près à la même heure que le Madrilène avait appris que Raymond Domenech ne l'emmenait pas en Afrique du Sud. La (mauvaise) surprise était de taille. Déjà. Cette fois, il est bien là. Sur le papier et compte tenu de ses performances répétées avec le Real Madrid, Benzema ressemble à une évidence. Sur le terrain et dans les faits, les questions sont nombreuses : où va-t-il jouer ? Avec qui ? Quel sera son rôle dans le groupe ? On a hâte de découvrir les réponses sur le rectangle. Début de réponse le 2 juin, face au Pays de Galles. A Nice, là où tout semblait s'être terminé pour lui, en octobre 2015 (France - Arménie).

Deschamps : "C’est offenser Karim Benzema de penser qu’il pouvait ne pas être dans les 23"

Koundé débarque, Camavinga reste à quai

Karim Benzema est le point central de cette liste dévoilée par le sélectionneur national et sur lequel les questions/espoirs/récriminations vont se poser. Mais pour le reste, on retiendra évidemment que les portiers étaient ceux que l'on imaginait : Hugo Lloris (Tottenham), Steve Mandanda (Marseille) et Mike Maignan (Lille).
En défense, beaucoup de têtes bien connues aussi : Raphael Varane (Real Madrid), Lucas Hernandez (Bayern Munich), Lucas Digne (Everton), Léo Dubois (Lyon), Presnel Kimpembe (PSG), Clément Lenglet (Barcelone), Benjamin Pavard (Bayern Munich) et Kurt Zouma (Chelsea), mais un petit nouveau : Jules Koundé (FC Séville). Le jeune défenseur avait tapé dans l'œil de DD depuis quelque temps, il pensait même à lui en mars. Il l'a appelé sur le gong.

Jules Kounde

Crédit: Getty Images

Flamboyant à l'automne, Eduardo Camavinga paie lui sa suite de saison plus chaotique, avec le Stade Rennais. Il devra se contenter de l'Euro Espoirs. Paul Pogba (Manchester United), Ngolo Kanté (Chelsea), Adrien Rabiot (Juventus) et Corentin Tolisso (Bayern Munich), qui a repris la compétition le week-end dernier, constitueront la force de frappe au milieu avec Thomar Lemar (Atletico Madrid), joueur hybride que DD a classé parmi les milieux.
Cette petite "astuce" a ouvert la voie à une attaque bien plus peuplée, à la hauteur du réservoir tricolore. Le retour de Benzema n'a pas pénalisé Wissam Ben Yedder (Monaco), lui aussi retenu, ni Marcus Thuram (Moenchengladbach), qui avait brillé pour ses trois premières capes à l'automne. Kingsley Coman (Bayern Munich), Ousmane Dembélé (Barcelone), Olivier Giroud (Chelsea), Antoine Griezmann (FC Barcelone) et évidemment Kylian Mbappé (PSG) complètent la liste et une ligne d'attaque à faire cauchemarder l'Euro entière. Et rêver la France.
La liste des 26 : Hugo Lloris, Mike Maignan, Steve Mandanda - Lucas Digne, Léo Dubois, Lucas Hernandez, Presnel Kimpembe, Jules Koundé, Clément Lenglet, Benjamin Pavard, Raphaël Varane, Kurt Zouma - N'Golo Kanté, Thomas Lemar, Paul Pogba, Adrien Rabiot, Moussa Sissoko, Corentin Tolisso - Wissam Ben Yedder, Karim Benzema, Kingsley Coman, Ousmane Dembélé, Olivier Giroud, Antoine Griezmann, Kylian Mbappé, Marcus Thuram.

Chronologie : Benzema et les Bleus, une interminable parenthèse en 20 dates

Euro 2020
Les tirs au but, tout sauf une "loterie" : "Mbappé a imité Bolt, c’est un signe de nervosité"
08/07/2021 À 16:47
Euro 2020
Benzema : "Merci d'avoir accueilli mon retour avec autant de bienveillance"
04/07/2021 À 20:24