Football
Euro 2004

Home sweet home

Partager avec
Copier
Partager cet article
ParAFP
27/06/2004 à 09:45

Eliminée de l'Euro 2004 par la Grèce, l'équipe de France est arrivée samedi soir à Roissy par un vol Air France en provenance de Porto. Les Bleus ont été accueillis par plusieurs centaines de supporteurs qui ont manifesté leur soutien malgré la déception

Malgré leur élimination vendredi en quart de finale de l'Euro 2004 contre la Grèce (0-1), une dizaine de Bleus, auxquels manquaient quelques cadres tels Zinedine Zidane, Fabien Barthez, Marcel Desailly ou Thierry Henry, ont été applaudis par des supporteurs bienveillants qui n'ont pas manqué de leur demander quelques autographes.

Le sélectionneur Jacques Santini, présent lui aussi, s'est refusé à tout commentaire et se tenait en retrait de l'agitation ambiante, en compagnie de l'encadrement technique tricolore. Pour Louis Saha, attaquant des Bleus, les footballeurs français n'ont "pas été à la hauteur. C'est très dur". Pour Steve Marlet, "la déception est à la hauteur de nos espérances" .

Football

Griezmann, liste élargie et son avenir : Deschamps passe en revue l'actu des Bleus

12/07/2020 À 18:03

"Encore trop tôt pour réfléchir"

"On avait quand même beaucoup d'ambition, malheureusement, ça ne s'est pas passé comme on le souhaitait", explique Mickaël Landreau selon qui "il est encore trop tôt pour réfléchir à froid". Certains joueurs, portant le masque, n'ont pas souhaité s'exprimer, tels Jean-Alain Boumsong ou Patrick Vieira, qui n'a pas refusé pour autant de donner des autographes.

Pour sa part, Lilian Thuram, cible de nombreux chasseurs d'autographes, reconnaît que la présence de nombreux supporteurs "ne change rien à la déception". Malgré la déception, la fidélité est de mise pour les supporteurs qui ont fait le déplacement à Roissy.

"Dire qu'ils sont nuls..."

Daniel, agent d'escale Air France, très fier de montrer à ses collègues la carte d'embarquement dédicacée de Lilian Thuram, estime que "c'est un Euro, point barre ! On les sentait capable de bien mieux, c'est sûr, mais bon".

"Ca ne m'a pas découragée, parce qu'ils nous ont tellement donné de bonheur en 1998 et en 2000 que je ne vois pas comment leur en vouloir", juge pour sa part une supportrice de Villeparisis. "Tout le monde les adorait quand ils ont gagné la Coupe du monde et en 2000", reprend-elle. "Dire qu'ils sont nuls, c'est complètement faux".

Coupe du monde

"Domenech n'a pas su gagner le respect de ses joueurs car il n'avait rien gagné"

19/06/2020 À 23:02
Coupe du monde

"Un jour, Domenech s'invite chez Anelka et lui demande comment il souhaite jouer…"

19/06/2020 À 13:10
Dans le même sujet
FootballEuro 2004France
Partager avec
Copier
Partager cet article