Football
Euro 2004

Zidane : "Je vais bien réfléchir"

Partager avec
Copier
Partager cet article
ParEurosport
28/06/2004 à 09:30

Zinedine Zidane fait le point. Dans un entretien accordé à Téléfoot, le meneur de jeu des Bleus revient sur l'élimination de l'équipe de France à l'Euro 2004, évoque rapidement le choix du prochain sélectionneur et surtout s'épanche sur son avenir en séle

Zinedine Zidane, avec un peu de recul, quel est le sentiment qui domine après l'élimination des Bleus ?

Z.Z. : Il y a beaucoup de déception, de tristesse. Quand on se fait éliminer on est forcément déçu. Après je pense qu'on n'a rien fait pour que ce soit différent. On s'est dit que si on voulait continuer l'aventure, il fallait jouer différemment, hausser notre niveau de jeu. Et on n'a pas su le faire. Pourtant on s'est tous réunis pas mal de fois. L'envie était là. Mais sur le terrain ça n'a pas suivi comme on l'espérait.

Football

Griezmann, liste élargie et son avenir : Deschamps passe en revue l'actu des Bleus

12/07/2020 À 18:03

Vous avez une explication à cet échec ?

Z.Z. : Si on voulait plus, il fallait faire plus. Et on ne l'a pas fait, c'est tout. L'explication la plus importante à mes yeux, c'est qu'on n'a pas tous été à notre meilleur niveau. Il est là le truc. Personnellement je l'ai ressenti. Quand je n'arrive pas à éliminer mon adversaire direct, je sais que c'est fini. Et à mon avis, chacun à son niveau a manqué des choses dans son rôle.

Est-ce que vous avez envie de continue en équipe de France ?

Z.Z. : (sourire) On verra bien. Je ne sais pas encore. Il faut déjà laisser passer le temps de la déception, voir ce qu'il s'est passé. Il faut digérer. Mais là c'est vrai que ça fait beaucoup. Après la Coupe du monde, l'Euro... A un moment donné il faut que ça change. Je pense qu'il y a une boucle qui se referme. Il faut savoir changer les personnes ou certaines choses. Et ce n'est pas six mois avant la Coupe du Monde, mais maintenant qu'il faut le faire. Personnellement, je n'ai pas pris ma décision. Je vais bien réfléchir.

Pour succéder à Jacques Santini on parle de Laurent Blanc, de Jean Tigana et d'un troisième homme. Avez-vous une préférence ?

Z.Z. : J'ai ma préférence, mais je là garde pour moi.

Vous avez une pensée pour les supporters ?

Z.Z. : Je tiens à remercier tous ceux qui nous ont supporté jusqu'au bout. Et ce de la part de toute l'équipe de France. Je joue un peu le rôle de messager. Ça faisait chaud au coeur de les savoir derrière nous, même si on est forcément triste et un peu déçu pour eux.

Coupe du monde

"Domenech n'a pas su gagner le respect de ses joueurs car il n'avait rien gagné"

19/06/2020 À 23:02
Coupe du monde

"Un jour, Domenech s'invite chez Anelka et lui demande comment il souhaite jouer…"

19/06/2020 À 13:10
Dans le même sujet
FootballEuro 2004France
Partager avec
Copier
Partager cet article