Football
Euro 2004

La Grèce à plein régime

Partager avec
Copier
Partager cet article
ParEurosport
02/07/2004 à 08:00

La Grèce continue son incroyable parcours en battant la République tchèque en demi-finale (1-0), jeudi, à Porto. Dominés, les Grecs s'imposent sur un but en argent en prolongation face à des Tchèques privés de Nedved avant la pause et retrouveront ainsi l

GRECE - REPUBLIQUE TCHEQUE : 1-0
But : Dellas (105+1)

PREMIERE PERIODE

Euro 2004

Zidane, seul bleu retenu

06/07/2004 À 08:00

On n'arrête plus les Grecs ! De surprise en surprise, sans séduire, les hommes d'Otto Rehhagel se sont hissés en finale de l'Euro en bousculant au passage le Portugal (2-1), l'Espagne (1-1) et la France (1-0). Dans cette demi-finale a priori déséquilibrée, on s'attendait un attaque-défense et on n'a pas été déçu. Contrairement à leur habitude, les Tchèques se ruent tout de suite en attaque et Rosicky trouve tout de suite le poteau (3e) avant que Nedved (5e) puis Jankulovski (6e) n'échouent. Incapables de s'approcher des buts, les Tchèques auraient pourtant pu surprendre Nikopolidis sur une tête de Koller sur la transversale (20e). Petr Cech est seulement inquiété sur un centre fuyant de Fyssas (29e). Malgré la sortir prématurée de Nedved (40e), le jeu est essentiellement tchèque, à l'image d'une tentative de lob de Jankulovski (44e).

DEUXIEME PERIODE

Perturbés par l'absence de leur maître à jouer, les Tchèques peinent à trouver leurs marques au retour des vestiaires alors que les fautes se multiplient. Poborsky en profite pour trouver la tête de Koller (59e) qui s'était vu refusé un penalty quelques minutes plus tôt (53e). Fyssas lui répond sur coup-franc (65e), toujours sans succès, avant que Cech ne s'interpose face à Vryzas (68e). Les troupes de Karel Bruckner accentuent leur pressing dans les dernières minutes mais Koller (80e) puis Baros (83e) manquent le cadre pour quelques centimètres. La réussite a abandonné les Tchèques...

PROLONGATION

En prolongation, les Grecs prennent l'ascendant physique et profitent de la baisse de régime des Tchèques pour se créer les actions les plus dangereuses. Il faut un Petre Cech vigilant pour repousser les frappes de Giannakopoulos (94e, 95e) et Dellas (103e). Le défenseur de l'AS Rome a finalement le dernier mot en coupant au premier poteau un corner de Tsiartas (105-1). En inscrivant le premier but en argent de l'histoire, les Grecs s'imposent à l'usure et se qualifient pour les première finale de leur histoire pour une revanche du match d'ouverture face au Portugal.

LE FAIT DU MATCH : la sortie de Pavel Nedved

Grands favoris de l'Euro, les Tchèques n'ont pu compter sur leur maître à jouer pour atteindre une finale qu'on leur croyait promise. A la 33e minute, en tentant une reprise, Pavel Nedved se blesse au genou droit dans un choc avec Katsouanis. Malgré une tentative de retour sur la pelouse, le Turinois est contraint de rejoindre le banc quelques minutes plus tard (40e), la mort dans l'âme. Heinz ? Smicer ? C'est finalement l'ancien Lensois qui prend sa place sans parvenir à pallier l'activité Ballon d'Or qui laisse les Tchèques un peu perdus sur le terrain. Suspendu pour la finale de la Ligue des Champions face au Milan AC en 2003 (2-3), Nedved n'aura cette fois pas pu atteindre ce stade. A 32 ans, cette blessure signe peut-être la fin d'une aventure sous le maillot tchèque.

LA DECLA : Taianos Dellas

"Je pense que nous avons joué très intelligemment en contrant leurs points forts. Nous avons réussi à gagner à la dernière minute. Nous y pensions depuis le début et nous avons réussi. Cette victoire est méritée. Une finale, c'est toujours différent. Le Portugal est très fort. Beaucoup de choses ont changé dans leur milieu de terrain depuis le premier match. Le Portugal est plus fort, mais ils verront que la Grèce a aussi un très grand état d'esprit et qu'elle est aussi plus forte qu'au premier match. Je sais que j'ai donné une grande joie aux Grecs et à mes coéquipiers"

Euro 2004

Zagorakis, Dieu de l'Euro

05/07/2004 À 08:05
Euro 2004

La Grèce en folie

05/07/2004 À 08:00
Dans le même sujet
FootballEuro 2004
Partager avec
Copier
Partager cet article